EXTERNALITÉ, économie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Externalités et inefficacité des décisions

En l'absence de contrepartie marchande, le responsable de l'externalité, l'émetteur, ne tient pas compte, dans sa décision, de l'influence de ses actes sur le bien-être des autres. Lorsqu'un automobiliste décide de s'engager sur une route, il ne ressent pas le coût supplémentaire qu'il fait subir aux autres : seuls comptent le temps qu'il passe en déplacement et sa consommation de carburant, mais pas l'augmentation de temps qu'il inflige aux autres usagers. De la même manière, en l'absence de réglementation, une industrie polluante ne subit aucune répercussion des dommages qu'elle cause, le pollueur n'intégrant pas, dans son calcul économique, les effets négatifs de son comportement sur l'environnement.

Le problème tient donc à ce que les coûts ou les avantages associés à l'externalité n'entrent pas en ligne de compte dans la décision privée de l'émetteur. Dans le cas d'une externalité négative, cette omission aboutit à une surproduction. Dans le cas d'externalité positive, cela conduit au contraire à une sous-production. Pourquoi n'y a-t-il pas spontanément une transaction associée à l'effet externe ? Deux raisons essentielles à cela. La première tient à la difficulté de définir, dans certains cas, les droits initiaux des deux parties. Lorsqu'un citadin décide de s'installer à la campagne et qu'il est gêné par le chant trop matinal du coq du voisin, peut-il faire valoir son droit à la tranquillité et appliquer le précepte pollueur-payeur ou doit-on, au contraire, invoquer un principe d'antériorité ? Cette difficulté à définir les droits initiaux est souvent liée à l'absence de droit de propriété clairement définissable sur l'environnement. La seconde explication tient aux coûts de transaction et d'information associés : il faut pouvoir identifier les parties, prouver les faits, négocier les compensations. Même si les droits initiaux sont bien définis, les coûts liés au processus de négociation lui-même pour trouver un accord et pour l'appliquer sont si élevés qu'ils rendent impraticable toute procé[...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  EXTERNALITÉ, économie  » est également traité dans :

BANQUE - Supervision prudentielle

  • Écrit par 
  • Jézabel COUPPEY, 
  • Dominique PLIHON
  •  • 6 046 mots

Dans le chapitre « Prévenir la contagion des faillites bancaires »  : […] contagieuse de la clientèle ou du fait de la densité des relations interbancaires. On parle à ce sujet d'externalités négatives associées aux faillites bancaires : l'impact d'une faillite ne se limite pas à l'établissement initialement touché. Les autorités monétaires (banques centrales) et celles qui sont en charge de la supervision et du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/banque-supervision-prudentielle/#i_30564

ÉCONOMIE RÉGIONALE ET URBAINE

  • Écrit par 
  • Jacques THISSE
  •  • 12 076 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Externalités de communication et marché du travail »  : […] : toutes les firmes sont agglomérées dans ce qui peut être vu comme un centre-ville, les travailleurs étant répartis autour de ce centre unique d'emploi. Il y a donc spécialisation totale des sols et séparation des fonctions. Le poids économique des externalités de communication l'emporte sur celui des migrations alternantes des travailleurs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-regionale-et-urbaine/#i_30564

ÉCOTAXE

  • Écrit par 
  • Franck-Dominique VIVIEN
  •  • 2 344 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les objectifs de l'écotaxe »  : […] d'Arthur Cecil Pigou qui, dès les années 1920, envisageait cette perspective, les économistes soulignent que la plupart des relations sociales que tissent nos sociétés avec l'environnement se déroulent en dehors d'un cadre marchand (ce qu'ils qualifient d'« effets externes ») ; cela se traduit par l'absence de prix attaché aux dommages […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecotaxe/#i_30564

ÉNERGIE - Les ressources

  • Écrit par 
  • Jean-Marie CHEVALIER, 
  • Daniel CLÉMENT, 
  • François MOISAN, 
  • Jean-Pierre TABET
  •  • 6 340 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre «  Prospectives »  : […] Il faut parvenir à une meilleure prise en compte des « externalités » négatives. On a sans doute sous-estimé l'importance des coûts sociaux associés à nos consommations d'énergie. On découvre chaque jour davantage le coût réel des pollutions locales et globales. Il est important de bien identifier ces coûts et, une fois encore, d'agir dans le sens […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/energie-les-ressources/#i_30564

ENVIRONNEMENT - Environnement et économie

  • Écrit par 
  • Sylvie FAUCHEUX, 
  • Christelle HUE
  •  • 6 537 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Vers un dépassement du principe pollueur-payeur »  : […] peuvent être considérées à la fois comme facteur de production et comme composante de l'utilité ou du bien-être. Les dégradations environnementales ont traditionnellement été traitées, par les économistes, comme des problèmes d'externalité négative. Dans cette perspective, ainsi que l'a analysé Arthur-Cecil Pigou dans les années 1920, elles sont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/environnement-environnement-et-economie/#i_30564

ENVIRONNEMENT ÉCONOMIE DE L'

  • Écrit par 
  • Sylvie FAUCHEUX
  •  • 6 153 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le concept d'effet externe »  : […] Arthur Cecil Pigou, en 1920, donne de l'effet externe la définition suivante : « L'essence du phénomène est qu'une personne A, en même temps qu'elle fournit à une autre personne B un service déterminé pour lequel elle reçoit un paiement, procure par là même des avantages ou des inconvénients d'une nature telle qu'un paiement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-de-l-environnement/#i_30564

IMPÔT - Politique fiscale

  • Écrit par 
  • Jean-Marie MONNIER
  •  • 7 258 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Nouvelles perspectives  »  : […] dans les débats publics, mais également dans les systèmes fiscaux. Les activités humaines produisent des externalités, que l'on peut définir de la façon suivante : il y a externalité lorsque l'action d'un agent économique influe positivement ou négativement sur l'utilité d'au moins un autre agent, sans que cette interaction transite par le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/impot-politique-fiscale/#i_30564

INTERNET - Économie d'Internet

  • Écrit par 
  • Éric BROUSSEAU
  •  • 5 665 mots

Dans le chapitre « L'économie des services informationnels en réseau »  : […] La troisième caractéristique des biens informationnels tient aux externalités positives qu'ils engendrent. L'utilité d'un bien donné augmente avec l'accès à d'autres biens complémentaires. Dans certains cas, l'usage est même conditionné par l'accès à d'autres biens informationnels, notamment des connaissances. Par exemple, l'utilité d'une base de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/internet-economie-d-internet/#i_30564

INTERVENTION DE L'ÉTAT, économie

  • Écrit par 
  • Dominique HENRIET, 
  • André PIETTRE
  •  • 10 782 mots

Dans le chapitre « Externalités »  : […] On dit qu'il y a externalité ou effet externe lorsque l'action de consommation ou de production d'un individu a une incidence sur le bien-être d'un autre, sans que cette interaction fasse l'objet d'une transaction économique. La pollution est un effet externe négatif évident : en produisant, une usine […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/intervention-de-l-etat-economie/#i_30564

MACROÉCONOMIE - Croissance économique

  • Écrit par 
  • Jean-Olivier HAIRAULT
  •  • 9 668 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Externalités »  : […] découvertes qui profitent ensuite à tous ceux qui entreprennent des activités de recherche (externalités de connaissances) : leur rendement social est supérieur à leur rendement privé. Et si le niveau socialement optimal de ces investissements est supérieur à celui qui résulte des décisions privées, alors l'État doit soutenir la recherche par une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/macroeconomie-croissance-economique/#i_30564

MACROÉCONOMIE - Politique économique

  • Écrit par 
  • Antoine d' AUTUME
  •  • 4 871 mots

Dans le chapitre « Les trois objectifs de la politique économique »  : […] rentable et donc insuffisante. L'usage et la production de certains biens sont à l'origine d'effets externes négatifs ou positifs qui échappent aux mécanismes du marché. De nombreuses activités polluent ou détruisent l'environnement, sans que les entreprises responsables en subissent les coûts. Les coûts sociaux dépassent les coûts privés, seuls […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/macroeconomie-politique-economique/#i_30564

MICROÉCONOMIE - Incitations et contrats

  • Écrit par 
  • Bernard SALANIÉ
  •  • 6 238 mots

Dans le chapitre « Le mécanisme du pivot »  : […] et affecte donc l'utilité de tous les autres agents, ce qui constitue, par définition, une « externalité ». On sait qu'en présence d'externalités, on ne peut parvenir à une décision efficace qu'en « internalisant » l'externalité, c'est-à-dire ici en faisant supporter à ce contribuable pivot toutes les conséquences sociales […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/microeconomie-incitations-et-contrats/#i_30564

PAIEMENT ET MONNAIE ÉLECTRONIQUES

  • Écrit par 
  • Marianne VERDIER
  •  • 4 132 mots

Dans le chapitre « Les moyens de paiement électroniques interbancaires »  : […] de réseau. Ces normes permettent aux membres des systèmes de paiement interbancaires de bénéficier d’externalités positives. En effet, les investissements entrepris par l’un des membres du système bénéficient à l’ensemble de ses participants. Ainsi, lorsqu’une banque augmente la qualité des services de paiement proposés à ses consommateurs, les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paiement-et-monnaie-electroniques/#i_30564

THE PROBLEM OF SOCIAL COST, Ronald H. Coase - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Élodie BERTRAND
  •  • 1 129 mots

Dans le chapitre « Le fameux « théorème de Coase » »  : […] économiste anglais Arthur Cecil Pigou (1877-1959), selon laquelle les externalités (notion employée en économie pour désigner les effets indirects des activités économiques d'un agent sur le bien-être d'un autre agent) nécessiteraient automatiquement une intervention correctrice de l'État sous forme de taxation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/the-problem-of-social-cost/#i_30564

SANTÉ - Économie de la santé

  • Écrit par 
  • Jean-Paul MOATTI
  •  • 9 632 mots

Dans le chapitre « Externalités et biens collectifs »  : […] dans d'autres domaines, comme l'environnement ou bien encore la sphère financière. Elle tient à l'existence d'externalités négatives et positives. On parle d'externalités chaque fois qu'un agent économique (individu ou entreprise) entreprend une action qui affecte directement d'autres agents, mais pour laquelle il ne paie ni ne reçoit aucune […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sante-economie-de-la-sante/#i_30564

SPORT (Histoire et société) - Économie

  • Écrit par 
  • Wladimir ANDREFF
  •  • 6 790 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Coûts et avantages des événements sportifs »  : […] L'événement sportif est source d'externalités positives : animation, cohésion sociale, création d'activité économique, attraction touristique, aménagement du territoire (transports, infrastructures, services publics). Il comporte aussi des externalités négatives : hausse locale et momentanée des prix, du coût de la vie et de la pression fiscale, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sport-histoire-et-societe-economie/#i_30564

VILLE - Le fait urbain dans le monde

  • Écrit par 
  • Jacques BONNET
  •  • 6 597 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre «  L'économie et la société urbaines »  : […] Les villes induisent toutes sortes d'externalités, croissantes avec la taille de la ville. Positives, celles-ci profitent surtout aux entreprises (marché de l'emploi, des capitaux et des services, source d'informations, d'innovations) ; négatives, liées aux déséconomies d'échelle, elles sont généralement supportées par la population et les pouvoirs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ville-le-fait-urbain-dans-le-monde/#i_30564

Pour citer l’article

Dominique HENRIET, « EXTERNALITÉ, économie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 septembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/externalite-economie/