EXPRESSIONNISME ABSTRAIT

ABSTRAIT ART

  • Écrit par 
  • Denys RIOUT
  •  • 6 698 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les formes et le sens »  : […] Lorsque Kant oppose la « beauté adhérente », déterminée par la perfection de ce que doit être l'objet dans lequel elle se manifeste, à la « beauté libre », sans concept, il prend pour exemple de cette dernière non seulement les fleurs, le colibri, l'oiseau de paradis, les crustacés marins, les rinceaux ou les papiers peints, mais encore la « musique sans texte ». L'art abstrait tout entier ne ris […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-abstrait/#i_29800

AUTOMATISME, art et littérature

  • Écrit par 
  • José PIERRE
  •  • 975 mots

« Dans le monde organique, dans la mesure où se fait plus obscure ou plus faible la réflexion consciente, plus rayonnante et triomphante s'avance la grâce. » Cette affirmation de Kleist ( Sur le théâtre de marionnettes , 1810) pourrait être tenue pour la charte originelle de l'automatisme. Certes, la notion de « fureur poétique » telle qu'elle apparaît déjà chez Platon ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/automatisme-art-et-litterature/#i_29800

COLOR-FIELD PAINTING

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 516 mots
  •  • 1 média

Le color-field painting (littéralement « peinture du champ coloré ») constitue avec l' action painting (« peinture d'action ») l'une des deux principales tendances de l'expressionnisme abstrait américain au xx e  siècle. Il se caractérise par de grandes toiles où dominent les aplats de couleur et où le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/color-field-painting/#i_29800

DE KOONING WILLEM (1904-1997)

  • Écrit par 
  • Éric de CHASSEY, 
  • Universalis
  •  • 1 213 mots
  •  • 1 média

Willem De Kooning occupe une place essentielle et contradictoire dans l'histoire de l'art récent. Dans un siècle qui privilégie les positions esthétiques claires, il refuse toujours de choisir entre abstraction et figuration, pratiquant alternativement l'une et l'autre approche, souvent en contradiction avec la tendance dominante de l'époque. Dernier survivant majeur des expressionnistes abstrait […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/willem-de-kooning/#i_29800

ÉCRITS ET PROPOS, Willem de Kooning - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Hervé VANEL
  •  • 1 058 mots
  •  • 1 média

Avec Jackson Pollock, Barnett Newman, Mark Rothko ou Franz Kline, Willem De Kooning (1904-1997) est l'une des figures centrales de la génération d'artistes américains au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Pour ceux qui furent appelés les expressionnistes abstraits cette dénomination n'allait toutefois pas de soi, et De Kooning résuma parfaitement leur position en 1950. « Il est désastreux d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecrits-et-propos/#i_29800

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Arts et culture) - Les arts plastiques

  • Écrit par 
  • François BRUNET, 
  • Éric de CHASSEY, 
  • Erik VERHAGEN
  • , Universalis
  •  • 13 475 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « Vers le triomphe de l'art américain : l'expressionnisme abstrait »  : […] Pour tous les artistes, ceux qui déclarent leur intérêt exclusif pour ce qui se passe aux États-Unis comme ceux qui suivent avec attention les derniers développements de l'art européen, le déclenchement de la guerre sur le Vieux Continent, et plus encore l'entrée en guerre du pays en 1941 vont fondamentalement changer la situation. Le résultat le plus immédiat en est certes la fourniture d'images […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etats-unis-d-amerique-arts-et-culture-les-arts-plastiques/#i_29800

FRANKENTHALER HELEN (1928- )

  • Écrit par 
  • Élisabeth LEBOVICI
  •  • 403 mots

Helen Frankenthaler appartient à la seconde génération de peintres expressionnistes américains et plus précisément de la tendance du color-field painting , au rang desquels on peut compter Morris Louis et Kenneth Noland. Ils ont travaillé sur les apports de Willem De Kooning et de Jackson Pollock tout en mettant en cause l'unité fictive de l' action painting […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/helen-frankenthaler/#i_29800

GORKY ARSHILE (1904-1948)

  • Écrit par 
  • Alain JOUFFROY
  •  • 852 mots

Né en Arménie turque, Gorky, le premier peintre américain qui ait suscité une véritable légende, avait perdu l'usage de la parole à l'âge de trois ans, sous le choc du départ de son père, qui s'enfuit en Amérique pour se dérober au service militaire turc. Un professeur lui rendit l'usage de la parole deux ans plus tard en faisant semblant de se jeter devant lui du haut d'un rocher. À seize ans, il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arshile-gorky/#i_29800

GREENBERG CLEMENT (1909-1994)

  • Écrit par 
  • Ann HINDRY
  •  • 711 mots

L'histoire de l'art et de la pensée critique sur l'art aura été profondément marquée, au cours du xx e  siècle, par Clement Greenberg. Figure à la fois quasi mythique et controversée, il a indiscutablement proposé l'un des axes d'interprétation majeurs de l'art moderne et contemporain, donnant ainsi à l'activité de critique d'art ses lettres de n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/clement-greenberg/#i_29800

GUSTON PHILIP (1913-1980)

  • Écrit par 
  • Erik VERHAGEN
  •  • 836 mots

Peintre américain. Grand amateur de bandes dessinées, Philip Guston (né Philip Goldstein en 1913 à Montréal au Canada, il adopte son nom d'artiste en 1935) se voit, à l'âge de treize ans, offrir des cours de dessin par correspondance à la Cleveland School of Cartooning, avant de s'inscrire un an plus tard à la Manual Arts High School de Los Angeles, où il rencontre Jackson Pollock. Imprégné aussi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philip-guston/#i_29800

HARTIGAN GRACE (1922-2008)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 326 mots

Parfois considérée comme l'un des précurseurs du pop art, la peintre américaine Grace Hartigan créa des toiles pleines de vitalité inspirées de la culture américaine. Née le 28 mars 1922 à Newark, dans le New Jersey, Grace Hartigan ne reçoit qu'une brève éducation formelle. Elle se lance ainsi très tôt dans une carrière de peintre à New York. Découvrant le mouvement expressionniste abstrait qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grace-hartigan/#i_29800

HARTUNG HANS (1904-1989)

  • Écrit par 
  • Jean-Clarence LAMBERT
  •  • 699 mots

Né à Leipzig en 1904, Allemand s'étant formé comme artiste sous la République de Weimar, Hans Hartung est venu vivre à Paris dès l'apparition du nazisme. « Je ne voulais pas céder. Je ne pouvais pas céder. J'aurais pu accepter les compromis, les compromissions. Essayer de faire une peinture plus à la mode et revenir en Allemagne, supporter Hitler, Si j'avais cédé, j'aurais cédé sur tout. » À Paris […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hans-hartung/#i_29800

HOFMANN HANS (1880-1966)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 314 mots

Peintre allemand, né le 21 mars 1880 à Weissenberg en Bavière, mort le 17 février 1966 à New York. Hans Hofmann entreprend des études d'art à Munich en 1898 puis, en 1904, s'installe à Paris pour parfaire sa formation. Il est alors profondément influencé par l'utilisation expressive de la couleur caractérisant la peinture d'Henri Matisse et celle de Robert Delaunay. De retour à Munich, il fonde sa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hans-hofmann/#i_29800

KLINE FRANZ (1910-1962)

  • Écrit par 
  • Élisabeth LEBOVICI
  •  • 335 mots

Le peintre américain Franz Kline est l'un des principaux représentants de l'expressionnisme abstrait. Selon le critique Clement Greenberg (qui fut l'un des théoriciens influents de ce courant novateur), ses œuvres ont « la tension évidente qui s'identifie avec la peinture moderniste depuis Cézanne. Kline aussi a « démonté » son art ». Né dans une ville minière de Pennsylvanie, Kline fait ses étude […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/franz-kline/#i_29800

KRASNER LEE (1908-1984)

  • Écrit par 
  • Yve-Alain BOIS
  •  • 872 mots

Comme la plupart de ses critiques l'ont remarqué, ce fut à la fois un atout et un handicap considérable pour Lee Krasner d'avoir été l'épouse puis la veuve de Jackson Pollock : avantage de pouvoir tenir un dialogue d'artiste avec un des très grands peintres du xx e siècle, inconvénient de devoir jouer le rôle de figure d'accompagnement, pour le m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lee-krasner/#i_29800

MARIN JOHN (1870-1953)

  • Écrit par 
  • Maïten BOUISSET
  •  • 426 mots

Le peintre américain John Marin appartient, comme Georgia O'Keefe, Max Weber, Arthur Dove, Alfred Maurer et Marsden Hartley, à cette première génération d'artistes modernistes qui tentèrent de conserver à l'art américain ses qualités propres tout en l'unissant aux grands courants européens. Groupés autour du photographe Alfred Stieglitz dont la Galerie 291 est située sous les toits dans la Cinquiè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-marin/#i_29800

MARTIN AGNES (1912-2004)

  • Écrit par 
  • Jean-Marc HUITOREL
  •  • 1 089 mots

En annonçant sa mort, survenue le 16 décembre 2004, à l'âge de quatre-vingt-douze ans, la presse rappelait qu'en 1999, le magazine américain ARTnews avait placé la discrète Agnes Martin dans sa liste des dix meilleurs artistes vivants, et qu'elle avait reçu le lion d'or de la biennale de Venise en 1997. Elle s'est éteinte à Taos, au Nouveau-Mexique, là où elle avait vécu le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/agnes-martin/#i_29800

MOTHERWELL ROBERT (1915-1991)

  • Écrit par 
  • Hervé GAUVILLE
  •  • 1 069 mots

Le nom du peintre américain Robert Motherwell est associé aux débuts de l'expressionnisme abstrait, c'est-à-dire au premier grand mouvement artistique, aux États-Unis, qui soit émancipé de l'influence du Vieux Continent. Pourtant, Motherwell est sans doute le plus européen des membres de l'École de New York, ainsi nommée pour la distinguer de (et l'opposer à) celle de Paris. Dès 1938, le jeune h […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-motherwell/#i_29800

NEWMAN BARNETT (1905-1970)

  • Écrit par 
  • Hervé VANEL
  •  • 1 364 mots

Né à New York en 1905, de parents juifs polonais immigrés aux États-Unis en 1900, Barnett Newman appartient à cette génération d'artistes américains qui émergea après la Seconde Guerre mondiale autour de Jackson Pollock, Willem De Kooning, Franz Kline et Robert Motherwell notamment, et regroupés malgré eux sous l'appellation « expressionnistes abstraits ». Motherwell, pourtant, n'hésitait pas à c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/barnett-newman/#i_29800

NEW YORK ÉCOLE DE

  • Écrit par 
  • Maïten BOUISSET
  •  • 1 577 mots
  •  • 1 média

La Seconde Guerre mondiale qui marque un temps d'arrêt dans la vie artistique européenne voit apparaître aux États-Unis, en particulier à New York, une génération de jeunes artistes qui affirment pour la première fois leur originalité et apportent une contribution importante à l'évolution internationale de l'art moderne. Animé par des personnalités aussi différentes que Jackson Pollock (1912-1956 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecole-de-new-york/#i_29800

NOLAND KENNETH (1924-2010 )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 294 mots
  •  • 1 média

Peintre américain expressionniste abstrait, né le 10 avril 1924 à Asheville (Caroline du Nord), décédé le 5 janvier 2010. Kenneth Noland étudie auprès de Josef Albers et Ilya Bolotowsky au Black Mountain College en Caroline du Nord, puis auprès du sculpteur français Ossip Zadkine à Paris en 1948-1949. Sa première exposition personnelle se tient à Paris à la galerie Raymond Creuze en 1949. Influ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kenneth-noland/#i_29800

OLITSKI JULES (1922-2007)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 248 mots

Peintre américain d'origine russe, né le 27 mars 1922 à Snovsk, en U.R.S.S. (auj. Shchors, en Ukraine), mort le 4 février 2007 à New York. Jules Olitski (de son vrai nom Yevel ou Jevel Demikovsky, également appelé Jules Demikov) est né peu de temps après l'exécution de son père par les bolcheviks. En 1923, sa famille émigre aux États-Unis. Olitski grandit à New York et étudie à la National Academ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jules-olitski/#i_29800

LA PEINTURE EFFICACE. UNE HISTOIRE DE L'ABSTRACTION AUX ÉTATS-UNIS (É. de Chassey)

  • Écrit par 
  • Guitemie MALDONADO
  •  • 1 019 mots

Les études proposées par Éric de Chassey découlent d'un double constat : d'une part, la relative méconnaissance en France de l'art américain d'avant la Seconde Guerre mondiale, avant donc Jackson Pollock et le « triomphe » de l'expressionnisme abstrait ; de l'autre, un déficit d'analyses récentes et approfondies – y compris aux États-Unis – concernant l'histoire de l'art abstrait américain. Dan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-peinture-efficace-une-histoire-de-l-abstraction-aux-etats-unis/#i_29800

RECALCATI ANTONIO (1938- )

  • Écrit par 
  • Alain JOUFFROY
  •  • 1 010 mots

Né en 1938 dans la banlieue de Milan, à Bresso, Antonio Recalcati, fils d'ouvrier, rêvait de devenir chanteur à la Scala. Il devint peintre, mais toute son œuvre garde la trace de ce rêve d'enfant : la « furia » d'un spectacle grandiose, où la réalité vécue acquiert les dimensions d'une épopée. Jeune héros déçu, il a présenté sa première exposition personnelle à l'âge de dix-neuf ans. Il aurait pu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antonio-recalcati/#i_29800

ROSENBERG HAROLD (1906-1978)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 337 mots

Écrivain et philosophe américain, né le 2 février 1906 à New York, mort le 11 juillet 1978 à New York. Harold Rosenberg fait ses études au City College de New York, puis à la Brooklyn Law School. De 1939 à 1942, il travaille pour la Works Progress Administration, vaste programme mis en place pendant le New Deal pour fournir des emplois à des écrivains au chômage, et dans ce cadre participe à la r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/harold-rosenberg/#i_29800

ROTHKO MARK (1903-1970)

  • Écrit par 
  • Éric de CHASSEY
  •  • 2 614 mots

Dans le chapitre « Une figuration expressionniste »  : […] Marcus Rothkowitz, né en Russie, est arrivé aux États-Unis à l'âge de dix ans. Après des études inachevées à la prestigieuse université Yale, où il suit une formation littéraire, il s'installe en 1923 à New York et y reçoit son premier enseignement artistique. Ses œuvres de jeunesse manifestent l'influence d'un de ses enseignants, le peintre Max Weber, ex-moderniste pratiquant désormais une figur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mark-rothko/#i_29800

SISKIND AARON (1903-1991)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 609 mots

Photographe américain ; enseignant et journaliste, il est connu surtout pour ses recherches innovantes dans le domaine de la photographie abstraite. Aaron Siskind est né le 4 décembre 1903 à New York. Il commence à pratiquer la photographie en 1932, alors qu'il est professeur d'anglais dans une école publique de New York. Devenu membre de la Photo League, il participe à des enquêtes sur la vie da […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aaron-siskind/#i_29800

SOUTINE CHAÏM (1893-1943)

  • Écrit par 
  • Jean LEYMARIE
  •  • 1 436 mots

Dans le chapitre « L'éruption chromatique »  : […] De 1915 à 1919, Soutine est le plus souvent hors de Paris, dans le sud de la France. Géographiquement et stylistiquement, deux périodes se succèdent, celle de Céret (1919-1922), dans les Pyrénées-Orientales, et celle de Cagnes (1923-1925), dans les Alpes-Maritimes. Les deux cents toiles explosives jaillies à Céret, et qui décidèrent brusquement de son succès lorsque le célèbre collectionneur améri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chaim-soutine/#i_29800

STILL CLYFFORD (1904-1980)

  • Écrit par 
  • Maïten BOUISSET
  •  • 328 mots

« Dramaturge qui cultive le contraste le plus entier », ainsi Barbara Rose, dans L'Art américain depuis 1900 (Bruxelles, 1969), définit-elle le peintre américain Clyfford Still. Au sein de l'expressionnisme abstrait américain, il tend vers une peinture plus statique que dynamique. Alors que Pollock et De Kooning explorent toutes les possibilités de l'abstraction gestuelle et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/clyfford-still/#i_29800

TACHISME

  • Écrit par 
  • Pierre GEORGEL
  •  • 1 158 mots
  •  • 1 média

Bien que le terme de tachisme ne s'emploie pas encore couramment avec une valeur générale, il peut désigner l'ensemble des techniques artistiques qui utilisent des taches. En fait, ces techniques se divisent en deux catégories, correspondant aux deux acceptions principales du mot tache. Dans le premier cas, tache signifie à peu près touche : la couleur déposée par un coup de pinceau et formant une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tachisme/#i_29800

TOMLIN BRADLEY WALKER (1899-1953)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 220 mots

Peintre américain, né le 19 août 1899 à Syracuse (New York), mort le 11 mai 1953 à New York. Pendant une grande partie de sa carrière, Bradley Walker Tomlin peint des natures mortes cubistes dans une veine lyrique, tout en enseignant au Sarah Lawrence College de Bronxville (New York) et dans diverses écoles de garçons. Au milieu des années 1940, il subit l'influence du peintre Adolph Gottlieb. Il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bradley-walker-tomlin/#i_29800

TWORKOV JACK (1900-1982)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 258 mots

Peintre américain d'origine polonaise, né le 15 août 1900 à Biała (Pologne), mort le 4 septembre 1982 à Provincetown (Massachusetts). Jack Tworkov émigre aux États-Unis en 1913. Après l'obtention d'un diplôme de création littéraire à l'université Columbia (1923), il revient à la peinture. Ses premières toiles témoignent de sa profonde admiration pour Cézanne. En 1935, alors qu'il participe au Fede […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jack-tworkov/#i_29800

VICENTE ESTEBAN (1903-2001)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 151 mots

Peintre américain d'origine espagnole. À Madrid où il fait ses études à l'Académie royale des beaux-arts de San Fernando (1922-1929) il fait la connaissance d'écrivains, Federico García Lorca, Juan Ramon Jiménez, Rafael Alberti, Jorge Guillén et Pedro Salinas ainsi que du cinéaste Luis Buñuel. En 1929, il s'installe à Paris où il rencontre Picasso et Max Ernst. De retour en Espagne pour combattre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/esteban-vicente/#i_29800