EXPOSITION ou LUMINATION, photographie

CINÉMA (Aspects généraux) - Les techniques du cinéma

  • Écrit par 
  • Michel BAPTISTE, 
  • Pierre BRARD, 
  • Jean COLLET, 
  • Michel FAVREAU, 
  • Tony GAUTHIER
  •  • 17 482 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « La visée reflex »  : […] Deux systèmes de visée reflex sont en concurrence. Le premier, à prisme diviseur (Paillard-Bolex) ou à lamelle (Pathé Wébo, aujourd'hui disparu), semi-réfléchissant, renvoie d'une manière permanente vers le viseur une très faible partie de lumière provenant de l'objectif (environ 5 p. 100). Ce système assez peu lumineux a surtout l'inconvénient d'introduire sur le parcours des rayons lumineux serv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinema-aspects-generaux-les-techniques-du-cinema/#i_30640

CINÉMA (Réalisation d'un film) - Photographie de cinéma

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 4 316 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les fonctions de la lumière « en » cinéma »  : […] Quoique la caméra ait pu être définie, du point de vue purement théorique, comme une machine à reproduire strictement la réalité sans intervention de l'homme (André Bazin, Siegfried Kracauer), il devient très vite évident qu'il n'existe pas de reproduction objective de la réalité, tant sont nombreux les paramètres qui entrent en jeu dans la prise de vues cinématographique : « La notion même d' exp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinema-realisation-d-un-film-photographie-de-cinema/#i_30640

PHOTOGRAPHIE - Histoire des procédés photographiques

  • Écrit par 
  • Jean-Paul GANDOLFO
  •  • 7 275 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le daguerréotype »  : […] À partir des travaux de Niépce, qui décède en 1833, Louis Jacques Mandé Daguerre poursuit une série d'expérimentations qui vont le conduire à l'invention du daguerréotype. Il apporte des améliorations significatives au niveau de l'optique, en particulier pour améliorer la luminosité des objectifs, domaine que Niépce avait négligé au profit de la dimension purement chimique de son invention. Ayant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photographie-histoire-des-procedes-photographiques/#i_30640

PHOTOGRAPHIE - Procédés argentiques

  • Écrit par 
  • Jean-Paul GANDOLFO
  •  • 9 971 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre «  Formation de l'image latente »  : […] La taille submicroscopique de l'image latente a longtemps constitué une entrave sérieuse à son étude fondamentale. La première théorie réellement satisfaisante permettant d'interpréter le mode de formation de l'image latente a été proposée par R. W. Gurney et N. F. Mott en 1938. Malgré ses imperfections relatives, elle sert toujours de modèle pour comprendre le processus de formation de l'image da […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photographie-procedes-argentiques/#i_30640

PHOTOGRAPHIE - Sensitométrie

  • Écrit par 
  • Bernard LEBLANC
  •  • 8 498 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Défaut de réciprocité »  : […] Pour une même lumination globale, une exposition d'énergie faible de longue durée et une exposition intense de courte durée ne fourniront pas obligatoirement le même résultat photographique. Ce phénomène de non-réciprocité est également connu sous le nom « d'effet Schwarzschild » du nom du célèbre astronome Karl Schwarzschild (1873-1916) qui le mit en évidence en 1899. En procédé argentique, cet e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photographie-sensitometrie/#i_30640

PHOTOGRAPHIE - Appareils photographiques argentiques

  • Écrit par 
  • Maxime CHAMPION
  •  • 7 709 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre «  Les modes d'exposition »  : […] Le posemètre détermine la quantité de lumière nécessaire pour obtenir une exposition correcte de la surface sensible. Pour appliquer cette lumination, il faut agir sur la vitesse d'obturation et l'ouverture du diaphragme. Sur les premiers modèles d'appareils photographiques, le report de ces paramètres était manuel ; seuls les professionnels travaillent encore de cette manière. Aujourd'hui, la trè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photographie-appareils-photographiques-argentiques/#i_30640

PHOTOGRAPHIE - Optique photographique

  • Écrit par 
  • Pascal MARTIN
  •  • 3 538 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « L'ouverture du diaphragme »  : […] L'ouverture du diaphragme permet de régler la quantité de lumière nécessaire à une exposition correcte de la surface sensible. On dissocie le nombre d'ouverture géométrique N (ou A dans la littérature anglo-saxonne) du nombre d'ouverture photométrique T. Ce dernier tient compte non seulement du diamètre de la pupille d'entrée mais également de la trans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photographie-optique-photographique/#i_30640

PHOTOGRAPHIE - Matériels de traitement argentique

  • Écrit par 
  • André CHABANETTE
  •  • 3 724 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les tireuses automatiques »  : […] La nécessité, pour les grands laboratoires de façonnage, de pouvoir tirer très rapidement les négatifs des amateurs a obligé les fabricants de matériels à concevoir des tireuses automatiques à haut rendement très sophistiquées, tireuses analogiques dans un premier temps. Elles sont en général limitées aux formats APS, 110 ou 135 sur des largeurs de papier standards (76, 89 ou 102 mm de largeur) av […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photographie-materiels-de-traitement-argentique/#i_30640

PHOTOGRAPHIE - Matériels de traitement numérique

  • Écrit par 
  • André CHABANETTE
  •  • 4 458 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Les nouvelles technologies utilisées »  : […] Les tireuses numériques nécessitent une série de nouvelles technologies et n'utilisent que des fichiers numériques. Des scanners haute résolution, séparés de ces tireuses, permettent de numériser tous les types de films. Au cœur du système de tirage est installé le module de tirage numérique. Dans ces tireuses, contrairement à celles qui sont analogiques, les photographies sont exposées par une a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photographie-materiels-de-traitement-numerique/#i_30640


Affichage 

Photographie numérique : principe de fonctionnement d'un élément du MLVA (micro light valve array)

dessin

Chacun des 5088 éléments opto-électroniques en céramique, qui constituent la tête de tirage du MLVA (fig 4), laisse passer la lumière pour un pixel de l'image pendant le temps calculé par le scanner La lumière traverse cet élément en céramique si une tension est appliquée à ses bornes... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Photographie numérique : système d'exposition DLP (digital light processing)

photographie

Principe de fonctionnement du système d'exposition numérique DLP (digital light processing) Le cœur du système, le circuit à micro-miroirs DMD (digital micromirror device), permet l'exposition et l'obturation de chaque pixel de l'image en fonction des informations qu'il reçoit du scanner Dans... 

Crédits : Texas Instrument

Afficher

Photographie numérique : système d'exposition MLVA (micro light valve array)

dessin

Le système d'exposition MLVA (micro light valve array) utilise une lampe halogène, une roue à filtres de couleurs rouge (R), verte (V) et bleue (B) pour exposer chaque ligne du papier séquentiellement en R, V et B La lumière est acheminée par un faisceau de fibres optiques vers les 5088... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Photographie numérique : système d'exposition VF (vacuum fluorescent)

dessin

La technologie VF (vacuum fluorescent) fonctionne de la façon suivante Les électrons émis par les filaments sont accélérés par une anode et entrent en collision avec le point de phosphore qui émet alors de la lumière Un circuit de commande externe contrôle, par l'intermédiaire de la... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Procédé argentique

dessin

Alors qu'il suffit d'une quantité d'énergie minime pour impressionner la surface sensible (a), il faut une quantité d'énergie infiniment plus grande pour transformer par le développement l'image latente en image visible Cette énergie est apportée par le révélateur (b) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Sensitométrie : détermination de la sensibilité ISO des films en noir et blanc

graphique

La sensibilité ISO des films en noir et blanc est déterminée à partir de la lumination nécessaire pour obtenir, sur la courbe caractéristique « H & D », une densité optique égale à 0,10 au-dessus du niveau de densité du support et du voile Ce point M correspond au premier point «... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Sensitométrie photographique : diagramme de Jones

graphique

Exemple simplifié d'un diagramme de Jones permettant de contrôler les différentes étapes de la chaîne photographique (ici en noir et blanc) Les luminances du sujet, déformées par le flare de l'objectif de l'appareil (cadran 1), viennent constituer des luminations sur le négatif (cadran 2)... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Photographie numérique : principe de fonctionnement d'un élément du MLVA (micro light valve array)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Photographie numérique : système d'exposition DLP (digital light processing)
Crédits : Texas Instrument

photographie

Photographie numérique : système d'exposition MLVA (micro light valve array)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Photographie numérique : système d'exposition VF (vacuum fluorescent)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Procédé argentique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Sensitométrie : détermination de la sensibilité ISO des films en noir et blanc
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Sensitométrie photographique : diagramme de Jones
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique