EXPLOSION NUCLÉAIRE

NUCLÉAIRE ARMEMENT - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Robert DAUTRAY, 
  • Thierry MASSARD
  •  • 1 836 mots

1943 Manhattan Project, premier programme américain destiné à la fabrication des bombes atomiques fondées sur la fission des atomes d'uranium 235 et de plutonium. 1945 Première explosion expérimentale, le 16 juillet, d'une bombe atomique (au plutonium) américaine à Alamogordo, région désertique (Jornada del Muerto) de l'État du Nouveau-Mexique. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nucleaire-reperes-chronologiques/#i_96121

ARMES - Armes lourdes

  • Écrit par 
  • Alain BRU
  •  • 3 926 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre «  Les armes nucléaires »  : […] À masse égale réagissante, la fission de l'uranium 235 ou du plutonium 239 est dix-huit millions de fois plus énergétique que celle d'un explosif courant, comme le T.N.T. (trinitrotoluène). Mais la rapidité de l' explosion met si vite la charge fissile en configuration non critique que le rendement n'est que de un à quelques dixièmes : le rapport tombe à quelque deux à six […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/armes-armes-lourdes/#i_96121

LEUCÉMIES

  • Écrit par 
  • Michel LEPORRIER
  •  • 5 011 mots

Dans le chapitre « Quels sont les facteurs connus provoquant ces altérations des gènes des cellules ? »  : […] Les facteurs intervenant dans le processus de leucémogenèse sont mieux connus chez l'animal que chez l'homme. Alors que les virus sont à l'origine de nombreuses leucémies animales, en particulier chez les félidés, les rongeurs, les gallinacés, la recherche de foyers de leucémie humaine évoquant une possible contagiosité a été longtemps infructueuse. Cependant deux rétrovirus, le HTLV 1 et le HT […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leucemies/#i_96121

NUCLÉAIRE - Applications militaires

  • Écrit par 
  • Paul BOUÉ, 
  • Thierry MASSARD, 
  • François OLIVE
  •  • 8 604 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Manifestations »  : […] Il est possible de caractériser une arme nucléaire par les rayonnements de nature électromagnétique ou corpusculaire émis lorsqu'elle explose, ainsi que par les phénomènes consécutifs à l'explosion, qui dépendent des divers milieux séparant l'arme de la cible. Les principaux rayonnements sont les suivants : rayonnement X mou, directement lié à la température interne atteinte par les matériaux, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nucleaire-applications-militaires/#i_96121

NUCLÉAIRE (notions de base)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 4 103 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « La défense et le nucléaire »  : […] L’arme la plus puissante jamais conçue par l’homme est la bombe nucléaire. À la fin de la Seconde Guerre mondiale, les grandes puissances ont entrepris d’importants programmes scientifiques et technologiques pour se doter de cette arme. La première bombe atomique (Trinity) fut testée par les Américains le 16 juillet 1945. Cette même année, deux bombes atomiques ont été utilisées par l’armée améri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nucleaire/#i_96121

PREMIÈRES BOMBES NUCLÉAIRES

  • Écrit par 
  • Robert DAUTRAY
  •  • 228 mots
  •  • 1 média

Le 6 août 1945, le bombardier américain Enola Gay lâche une bombe nucléaire (dite bombe atomique) sur la ville de Hiroshima (Japon), faisant 78 150 morts, près de 14 000 disparus et près de 9 500 blessés. L'énergie de cette bombe était produite par la réaction en chaîne des isotopes 235 (obtenus par séparation isotopique fondée sur le principe de la diffusion gazeuse) de l'u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/premieres-bombes-nucleaires/#i_96121

SATELLITES ESPIONS

  • Écrit par 
  • Jacques VILLAIN
  •  • 5 172 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les autres types de satellites espions »  : […] Outre les satellites d'observation optique, infrarouge et radar, les États-Unis ont déployé d'autres types de satellites espions : pour la détection des lancements de missiles, des sites de missiles antimissiles, des essais nucléaires, pour la surveillance des océans, pour la défense aérienne stratégique et, surtout, pour l'écoute électronique. –  Localiser les silos de missiles adverses n'était p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/satellites-espions/#i_96121


Affichage 

Champignon atomique

photographie

Champignon d'explosion atomique dû à un essai de bombe à hydrogène au début des années 1960 

Crédits : Rob Atkins / Getty Images

Afficher

Essais nucléaires français

vidéo

Le fonctionnement des armes nucléaires est régi par des lois physiques extrêmement complexes À l'époque de la mise au point des bombes nucléaires, ces phénomènes ne pouvaient pas être étudiés de façon fiable autrement qu'en faisant exploser des engins nucléaires en grandeur réelleDe... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Nagasaki

photographie

Le champignon atomique au-dessus de Nagasaki après le lancement de la deuxième bombe nucléaire à la fin de la Seconde Guerre mondiale, le 9 août 1945 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Champignon atomique
Crédits : Rob Atkins / Getty Images

photographie

Essais nucléaires français
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Nagasaki
Crédits : Hulton Getty

photographie