TENDAGURU EXPÉDITIONS PALÉONTOLOGIQUES ALLEMANDES AU

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les expéditions menées de 1909 à 1912 par les paléontologues allemands, les plus importantes jamais réalisées, avaient pour but d'explorer et d'exploiter les collines du Tendaguru, zone située dans le sud-est de l'Afrique orientale allemande (aujourd'hui Tanzanie). Cette zone s'est avérée très riche en gisements de dinosaures.

Tout a commencé en 1906 par la découverte fortuite d'un os fossile par un ingénieur minier. Eberhard Fraas (1862-1915), spécialiste des reptiles fossiles au Muséum de Stuttgart, qui était alors sur place, entreprend des fouilles préliminaires et constate l'importance de ce site. Mais c'est le Muséum de Berlin qui parvient à réunir les fonds considérables nécessaires à des opérations de grande envergure. En 1909, les paléontologues Werner Janensch (1878-1969) et Edwin Hennig (1882-1977), responsables scientifiques de l'expédition, parviennent aux collines du Tendaguru et y débutent des fouilles qui resteront parmi les plus colossales jamais réalisées. Jusqu'à 500 travailleurs africains y seront employés et un véritable village s'établira sur place.

Les couches sédimentaires datant du Jurassique terminal (environ 150 millions d'années) livrent en abondance des restes de dinosaures et d'autres vertébrés. En l'absence de routes, les ossements, souvent énormes et pesant parfois plusieurs centaines de kilogrammes, doivent être transportés par des caravanes de porteurs jusqu'au port de Lindi d'où ils sont expédiés en Allemagne. Au total, plus de 200 tonnes de fossiles seront acheminées à Berlin. Janensch et Hennig dirigent ces fouilles jusqu'en 1911, puis Hens Reck (1886-1937) prend le relais. Le retour à Berlin, en 1912, de Reck marque la fin de ces expéditions.

En Allemagne, mené dans les conditions difficiles de la Première Guerre mondiale et des années qui ont suivi, l'inventaire de l'immense quantité de matériel paléontologique collectée prendra des années. Les premières descriptions scientifiques sont toutefois publiées dès 1914. L'étude de ces fossiles se poursuit aujourd'hui et conduit encore à de nouvelles découvertes.

En plus des spectaculaires squelettes des dinosaures Brachiosaurus, Dicraeosaurus, Kentrosaurus et Elaphrosaurus, qui font l'orgueil du Muséum de Berlin, les fouilles du Tendaguru ont permis de reconstituer tout un écosystème installé à la fin du Jurassique sur la côte orientale du continent de Gondwana.

—  Eric BUFFETAUT

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Eric BUFFETAUT, « TENDAGURU EXPÉDITIONS PALÉONTOLOGIQUES ALLEMANDES AU », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/expeditions-paleontologiques-allemandes-au-tendaguru/