ÉVOLUTION

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Darwin et la sélection naturelle

Si Charles Darwin (1809-1882) n'est pas le créateur de la théorie de l'évolution, il n'est pas anormal que son nom lui soit indissociablement lié, dans la mesure où la publication de son ouvrage majeur, L'origine des espèces (1re éd. 1859), connaît un très fort retentissement ; en quelques années, une large majorité des milieux scientifiques se « convertissent » à cette hypothèse. Un aspect essentiel du darwinisme (comme d'ailleurs du lamarckisme) est son caractère historique concret : les « correspondances » structurales repérées entre organismes différents (homologies) ne sont plus perçues comme relatives à un « plan commun » idéal et abstrait (archétype) mais désormais comme l'expression de relations généalogiques concrètes dues à l'existence d'un ancêtre commun. Dès lors, la classification « naturelle » des espèces ne doit plus être une simple opération de « rangement » aussi opérationnel que possible de la biodiversité. Elle doit devenir l'expression du lien généalogique réel entre les espèces, c'est-à-dire du résultat de l'évolution. C'est ce qu'Ernst Haeckel (1834-1919) nommera plus tard la phylogénie du vivant et exprimera par la célèbre métaphore de l'arbre (1866) si souvent exploitée depuis lors (fig. 1). Ainsi, Darwin est à l'origine de la notion de « canevas évolutif », ce que l'on appelle actuellement le « pattern évolutif », dont la reconstitution est aujourd'hui largement l'objet de sciences telles que la systématique, la paléontologie et la phylogénie moléculaire.

Ernst Haeckel

Photographie : Ernst Haeckel

En diffusant et en popularisant la théorie darwinienne et en énonçant la « loi de la récapitulation » (selon laquelle le développement embryonnaire serait une répétition de l'histoire évolutive), le zoologiste Ernst Haeckel (1834-1919) a joué un rôle important dans l'histoire des... 

Crédits : Hulton-Deutsch Collection/ Corbis/ Getty Images

Afficher

Pourtant la place de Darwin dans l'histoire du transformisme demeure ambiguë, car la part la plus originale de son œuvre, celle dont les implications sont les plus considérables, à savoir la « sélection naturelle », sera souvent mal comprise, et ne sera largement acceptée que pratiquement un siècle plus tard.

De l'origine des espèces est d'abord un plaidoyer en faveur de la transformation des espèces et présente des arguments qui, pour l'essentiel, sont toujours valides : observations paléontologiques, qui révèlent la succession d'espèces différentes au cours des temps géologiques ; similitudes de tous ordres (notamment anatomiques et embryologiques) entre les êtres vivants, qui permettent d'établir une classification naturelle ; existence d'une variabilité naturelle dans toutes les espèces, à l'origine parfois de variétés stables ; etc. Mais à cette collection de faits, Darwin ajoute l'idée d'un mécanisme, qui lui a été inspirée par les conceptions de Malthus à propos de l'homme et par la sélection artificielle des races animales domestiques. Selon lui, les êtres vivants, compte tenu de la limitation des ressources dont ils disposent, sont perpétuellement engagés dans une concurrence, une « lutte pour la survie ». Ainsi les variations apparaissant spontanément au cours des générations sont soumises à un processus de sélection : les individus qui, du fait de ces changements, sont avantagés par rapport à leurs congénères sont favorisés et ont plus de chances d'avoir une descendance, elle-même pourvue de cette même variation. À l'inverse, les individus sujets à des variations défavorables tendent à être éliminés. Cette « sélection naturelle », répétée sur un grand nombre de générations, conduit peu à peu à l'apparition de nouvelles formes, mieux adaptées à leur milieu. La sélection constitue donc le « process » ou mécanisme matériel efficient, purement naturel, de la transformation des espèces.

Alfred Wallace

Photographie : Alfred Wallace

Le naturaliste britannique Alfred Russel Wallace (1823-1913), ici vers 1910. 

Crédits : Hulton-Deutsch Collection/ Corbis Historical/ Getty Images

Afficher

Il convient de mesurer le bouleversement considérable, et dépassant largement le cadre scientifique, que suppose cette manière de raisonner, même par rapport aux théories transformistes antérieures. En effet, ces dernières faisaient toujours appel à une « force » plus ou moins directrice du processus évolutif, qui se déroulait donc conformément à un certain sens. Cette explication n'avait pas nécessairement de connotation finaliste (par exemple, Lamarck concevait cette force comme purement physique), mais elle pouvait fort bien s'accommoder d'une telle interprétation, et de fait, de nombreux auteurs, avant ou après Darwin (l'un des exemples les plus remarquables étant celui de Teilhard de Chardin), ont vu dans la transformation des espèces l'expression progressive d'un plan divin. Or en introduisant la notion de hasard (avec toutes les difficultés philosophiques que suppose ce concept) dans l'appari [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 23 pages

Médias de l’article

Charles Darwin

Charles Darwin
Crédits : Spencer Arnold/ Getty Images

photographie

Georges Cuvier

Georges Cuvier
Crédits : Fine Art Images/ Heritage Images/ Getty Images

photographie

Ernst Haeckel

Ernst Haeckel
Crédits : Hulton-Deutsch Collection/ Corbis/ Getty Images

photographie

Alfred Wallace

Alfred Wallace
Crédits : Hulton-Deutsch Collection/ Corbis Historical/ Getty Images

photographie

Afficher les 10 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Autres références

«  ÉVOLUTION  » est également traité dans :

ÉPIGÉNÉTIQUE ET THÉORIE DE L'ÉVOLUTION

  • Écrit par 
  • Laurent LOISON, 
  • Francesca MERLIN
  •  • 3 644 mots
  •  • 4 médias

Le terme « épigénétique » est aujourd’hui très en vogue, aussi bien dans la littérature spécialisée que dans la presse de vulgarisation. On y associe souvent une connotation hétérodoxe et polémique, l’épigénétique étant vue comme marquant les limites de la génétique et de la théorie darwinienne de l’évolution (théorie synthétique). À ce sujet, certains par […] Lire la suite

ADAPTATION - Adaptation biologique

  • Écrit par 
  • Armand de RICQLÈS
  •  • 1 372 mots

Dans le chapitre « Trois acceptions de l'adaptation des êtres vivants »  : […] Selon une première interprétation, l'adaptation recouvre un ensemble de constatations structuro-fonctionnelles propres aux êtres vivants et rendant compte de leur survie dans un environnement donné. Cette acception statique de l'adaptation correspond à la notion développée par Georges Cuvier (1769-1832) sous le nom de « conditions d'existence ». Elle est illustrée par tout le travail d'analyse ré […] Lire la suite

TERRE ÂGE DE LA

  • Écrit par 
  • Pascal RICHET
  •  • 5 142 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les fossiles, marqueurs du temps »  : […] Pour les chrétiens, l’histoire prenait un nouveau sens de suite ordonnée, et non plus de séquence quasiment aléatoire d’événements. Le changement fut particulièrement bien illustré par la première chronologie « universelle » que l’évêque Eusèbe de Césarée (~265-av. 341) établit par le biais d’habiles rapprochements effectués entre systèmes chronologiques différents : ceux des Romains et des Grecs […] Lire la suite

ALGORITHMIQUE

  • Écrit par 
  • Philippe COLLARD, 
  • Philippe FLAJOLET
  •  • 6 833 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Algorithmes génétiques »  : […] Les algorithmes génétiques (A.G.) constituent un exemple représentatif d'un ensemble de méthodes connues sous le nom d'algorithmes évolutionnaires (A.E.). Ces méthodes servent à implanter sur des systèmes artificiels les mécanismes néo-darwiniens de l'évolution naturelle. Cette approche initiée dans les années 1970 par John Holland connaît depuis le début des années 1990 une forte croissance. Les […] Lire la suite

AMMONOÏDÉS

  • Écrit par 
  • Pierre CLAIRAMBAULT
  •  • 1 431 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Évolution des Ammonoïdés »  : […] Pour expliquer l'origine des Ammonoïdés (à partir des Nautiloïdés), les paléontologistes proposent deux théories incompatibles . Ou bien les Ammonoïdés dériveraient d'un groupe de Nautiloïdés (Silurien) à siphon médian mais à coquille involute, ou bien l'évolution aurait eu pour point de départ un groupe très particulier, les Bactritidés (Dévonien inférieur), dont la coquille est rectiligne avec […] Lire la suite

ARCHAEOPTERYX

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT
  •  • 2 136 mots
  •  • 4 médias

Archaeopteryx (signifiant « aile antique ») est un genre d’oiseaux fossiles connu par quelques spécimens provenant des calcaires lithographiques du Jurassique supérieur (Tithonien, environ 150 millions d’années) de Bavière (Allemagne). Combinant des plumes d’aspect très moderne et un squelette qui montre encore de nombreux caractères évoquant les dinosaures non aviens (c’est-à-dire l’ensemble de […] Lire la suite

ARN (acide ribonucléique) ou RNA (ribonucleic acid)

  • Écrit par 
  • Marie-Christine MAUREL
  •  • 2 764 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Mimer l'évolution darwinienne. »  : […] La survie d'une population, dans un environnement nouveau, est souvent liée à l'apparition de quelques variants auxquels une mutation aléatoire a conféré le pouvoir de s'adapter et d'exploiter avantageusement la nouvelle situation. Soutenues par ces observations, les méthodes combinatoires appliquées à l'échelle moléculaire sont devenues l'alternative expérimentale pour explorer l'évolution molé […] Lire la suite

BERGSON HENRI (1859-1941)

  • Écrit par 
  • Camille PERNOT
  •  • 8 102 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Métaphysique de la vie »  : […] Si le bergsonisme s'est d'abord présenté comme une philosophie de la conscience, il s'est ensuite approfondi pour devenir principalement une philosophie de la vie qui en renouvelle entièrement la conception. La vie ne se définit pas, premièrement, comme un principe d'organisation interne du vivant mais comme évolution  : transition d'une espèce à une autre. Pour Bergson, qui accepte le fait du tr […] Lire la suite

BIODIVERSITÉ

  • Écrit par 
  • Robert BARBAULT
  •  • 4 700 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre «  De la diversité du vivant au concept de biodiversité »  : […] Que la vie se manifeste sous des formes très diverses est un fait bien connu, et de longue date. Quand ils peignaient des bisons, des lions, des sangliers ou des antilopes, les hommes des cavernes témoignaient déjà, entre autres, de leur connaissance d'un monde vivant diversifié. Depuis lors, les naturalistes, paléontologues, systématiciens, puis écologues et généticiens n'ont cessé de faire état […] Lire la suite

BIOLOGIE - L'être vivant

  • Écrit par 
  • Andrée TÉTRY
  • , Universalis
  •  • 5 064 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Origine de la vie »  : […] de l’origine de la vie a toujours suscité la passion. Longtemps apparemment réglée par l’affirmation d’une création divine, du moins en Occident, entretenue par l’idée aristotélicienne de génération spontanée, elle n’est abordée scientifiquement que depuis le xvii e  siècle. Dans le débat largement philosophique et religieux sur préformation et épigenèse dans le développement de l’embryon, on s’a […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

28 février 2022 Environnement. Publication du deuxième volet du sixième rapport du GIEC.

Le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) publie le deuxième volet de son sixième rapport d’évaluation centré sur les impacts, les vulnérabilités et l’adaptation à la crise climatique. L’analyse, effectuée par deux cent soixante-dix scientifiques du monde entier de quelque trente-quatre mille études internationales, révèle l’existence d’impacts généralisés et pour certains déjà irréversibles, qui s’aggraveront encore avec l’intensification du réchauffement. […] Lire la suite

2-16 février 2022 Suisse. Allègement des mesures sanitaires liées à l'épidémie de Covid-19.

Le 2, le Conseil fédéral supprime l’obligation du télétravail et de la quarantaine imposée aux cas contacts, en raison d’« une évolution favorable de la situation dans les hôpitaux » et malgré un record de contaminations par le variant Omicron. Le 16, le Conseil fédéral lève l’obligation de porter un masque et de présenter un certificat Covid pour entrer dans les lieux ouverts au public à partir du lendemain. […] Lire la suite

13-31 janvier 2022 Canada. Mouvement de protestation des camionneurs contre les restrictions sanitaires.

Le 17, Santé Canada homologue le traitement Paxlovid® contre la Covid-19 développé par le laboratoire américain Pfizer, destiné aux adultes atteints d’une forme légère ou modérée de la maladie et présentant un risque élevé d’évolution vers une forme grave. Le 17 également, le journal chinois de langue anglaise Global Times rapporte les propos du directeur adjoint du Centre de prévention et de lutte contre les maladies de Pékin, Pang Xinghuo, qui affirme qu’un colis postal en provenance du Canada est à l’origine de la première contamination d’un habitant de la capitale par le variant Omicron. […] Lire la suite

1er-30 décembre 2021 Ukraine – Russie – États-Unis. Entretiens entre Washington et Moscou sur les tensions à la frontière ukrainienne.

Le 17, la Russie publie ses demandes relatives à l’évolution de la sécurité européenne, qui devraient faire l’objet de deux traités, l’un avec les États-Unis, l’autre avec l’OTAN. Elle exige que les États qui étaient membres de l’OTAN en 1997 – soit avant son élargissement vers l’est – s’engagent à ne pas déployer d’armes sur d’autres territoires européens ; que l’OTAN n’intègre ni l’Ukraine ni la Géorgie, et qu’elle ne se livre à aucune activité militaire en Ukraine, ainsi qu’en Europe orientale, en Asie centrale et dans le Caucase du Sud. […] Lire la suite

9 août 2021 Climat. Rapport du GIEC.

Le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) de l’ONU publie le premier volet de son sixième rapport d’évaluation des fondements scientifiques du changement climatique, trois mois avant la tenue à Glasgow de la vingt-sixième conférence des parties à la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP 26). […] Lire la suite

Pour citer l’article

Armand de RICQLÈS, Stéphane SCHMITT, « ÉVOLUTION », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 mai 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/evolution/