ÉVAPORATION, physique

BOROPHÈNE

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 986 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Synthèse du borophène »  : […] La synthèse du borophène a été réalisée en 2015 par une équipe menée par Nathan Guisinger avec des physiciens américains du laboratoire national d’Argonne et de l’université Northwestern, assistée par les simulations numériques effectuées par des théoriciens de l’université de New York à Stony Brook. La technique utilisée, l’évaporation par faisceau d’électrons, consiste à vaporiser un échantillo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/borophene/#i_30688

CARBURANTS

  • Écrit par 
  • Daniel BALLERINI, 
  • Jean-Claude GUIBET, 
  • Xavier MONTAGNE
  •  • 10 523 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Relations entre les caractéristiques des carburants et les émissions de polluants »  : […] Dans le cas des véhicules à essence, les pertes par évaporation constituent une cause non négligeable de pollution atmosphérique par les hydrocarbures. Un moyen d'action efficace pour pallier ce type d'inconvénient consiste à réduire la pression de vapeur de l'essence et à faire en sorte que les vapeurs émises soient aussi peu toxiques que possible. Cette dernière considération explique que, depu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carburants/#i_30688

INTERFACES

  • Écrit par 
  • Simone BOUQUET, 
  • Jean-Paul LANGERON
  •  • 8 284 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Interface corps condensé-gaz »  : […] Les échanges possibles entre un solide ou un liquide et un gaz sont la sublimation , l' évaporation et la condensation . La sublimation d'un solide ou l'évaporation d'un liquide donnent naissance à une phase gazeuse dont la pression à l'équilibre est appelée pression de vapeur saturante. Cet équilibre correspo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/interfaces/#i_30688

LEIDENFROST EFFET

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 315 mots
  •  • 1 média

On peut observer que des gouttes d'eau tombées sur une surface très chaude se déplacent, avant de s'évaporer, d'une façon qui semble erratique. On l'explique par un coussin de vapeur qui se forme entre la surface et la goutte, permettant à celle-ci de flotter et de réagir de façon visible aux différences de température entre différents points du substrat. Johann Gottlob Leidenfrost a étudié en dét […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/effet-leidenfrost/#i_30688

THERMORÉGULATION, biologie

  • Écrit par 
  • René LAFONT
  •  • 7 977 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les modes d'évaporation »  : […] Placé dans un environnement chaud, un homme transpire. Cette sudation est le fait de glandes sudoripares réparties sur toute la surface du corps. Les chiens sont dépourvus de glandes sudoripares, et ils se refroidissent par évaporation au niveau de la partie supérieure du tractus respiratoire (par halètement ou polypnée thermique). Il existe une troisième méthode, qui est le léchage des membres […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thermoregulation-biologie/#i_30688


Affichage 

Pertes par rayonnement, conduction et évaporation

tableau

Importance relative des pertes par rayonnement, par conduction et par évaporation de l'homme en fonction de la température extérieure (Schmidt-Nielsen, 1983) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Pertes par rayonnement, conduction et évaporation
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau