ÉVALUATION DE LA RECHERCHE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La nécessité d’une évaluation de la recherche

Ainsi, la recherche n’est plus vue comme une dépense plus ou moins nécessaire, mais comme un investissement porteur de développements futurs. En même temps, elle est perçue par les investisseurs comme à la fois coûteuse et ésotérique : rien d’étonnant à ce que la demande d’évaluation explose. Ces évaluations peuvent être demandées par une fondation ou un ministère, pour décider à quels projets ou programmes allouer les subventions – alors même que les différents projets soumis semblent tous susceptibles d’apporter d’utiles résultats. Pour une institution de recherche, il s’agit de financer en priorité les individus ou les équipes les plus influents dans leur domaine, ou bien montrer aux bailleurs de fonds qu’elle tient une place visible dans la production internationale. Quant au responsable politique, il devra montrer que son action en faveur de la recherche a eu des effets tangibles. Enfin, on demandera à des chercheurs de sélectionner de jeunes collègues dans leur domaine, pour les recruter ou financer leurs travaux.

Dans ce contexte, on peut distinguer une évaluation scientifique « par les pairs » et une évaluation de la science à visée « gestionnaire ». La première est consubstantielle à la démarche scientifique. Elle n'intègre pas obligatoirement des indicateurs quantitatifs, et elle vise à élaborer un jugement complexe sur la « valeur heuristique » d’un travail de recherche en confrontant des avis d’experts. La seconde est destinée à préparer une décision, le plus souvent d'investissement. Dans ce type de décision, où l’on doit arbitrer entre différents choix de dépenses, on s’appuie souvent sur des chiffres qui vont aider à projeter ce qu’on peut attendre de tel ou tel de ces choix.

La difficile évaluation de la recherche

La difficile évaluation de la recherche

Photographie

Entre laboratoire ou scientifique évalué et les évaluateurs, l'échange d'information s'apparente souvent à une sorte de match où les chiffres et appréciations sont échangés comme des balles. Cette situation – la plus courante – impose une évaluation moins dépendante de la... 

Crédits : P. Lemonnier/ EUF

Afficher

Cependant, la recherche est une activité particulièrement difficile à planifier, puisqu’elle est destinée à créer des connaissances nouvelles, dont ni la quantité ni la qualité ne sont directement mesurables. On ne dispose, en fait, que d’indicateurs de t [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages


Écrit par :

  • : directrice de recherche à l'Institut national de la santé et de la recherche médicale, ancienne directrice de l'Observatoire des sciences et des techniques du Haut Conseil de l'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Ghislaine FILLIATREAU, « ÉVALUATION DE LA RECHERCHE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/evaluation-de-la-recherche/