MIGNOT EUDOXE IRÉNÉE (1842-1918)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Archevêque français dont le nom, comme celui de Bonomelli en Italie à la même époque, a symbolisé l'ouverture catholique à la société et à la culture modernes, Mignot était fils d'un instituteur du Soissonnais. Ordonné prêtre en 1865, il fut successivement professeur de séminaire, vicaire de ville, curé de campagne, aumônier d'hôpital et vicaire général, évêque de Fréjus en 1890, archevêque d'Albi en 1900. La plus réelle difficulté qu'éprouva cet homme du Nord fut peut-être l'obligation dans laquelle il se trouva par là de s'ouvrir au Midi. Les occupations d'un ministère qui fut varié ne l'empêchèrent jamais de se tenir au courant du mouvement des idées. Depuis longtemps très informé des questions bibliques, renseigné par son ami Friedrich von Hügel sur l'exégèse anglo-saxonne, il fut, a-t-on dit, « l'Érasme du modernisme », accueillant aux hommes et aux problèmes, toujours soucieux de ne rien briser. Loisy trouva auprès de lui un soutien et une amitié sans hésitation, même quand son destin eut espacé leurs relations et accru leurs divergences de pensée. Devant les problèmes difficiles auxquels eut à faire face l'Église de France (ralliement, séparation, modernisme), Mignot adopta une attitude modérée, mais assez isolée au sein de l'épiscopat.

« Qui osera nous raconter, en esprit de vérité, la vie de Mgr Mignot ? », a demandé Loisy dans ses Mémoires. La correspondance entre les deux amis, très significative, à été récemment publiée (Bulletin de littérature ecclésiastique, 1967-1968). Mais, jusqu'ici, on ne dispose que de courtes études biographiques ainsi que d'un chapitre sur ses positions et son intervention dans l'affaire Loisy (É. Poulat, Histoire, dogme et critique dans la crise moderniste, 1962). Lui-même a donné une expression contrôlée de sa pensée dans plusieurs articles recueillis en volumes (Les Études ecclésiastiques, 1908 ; L'Église et la critique, 1910).

—  Émile POULAT

Écrit par :

  • : directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales

Classification

Pour citer l’article

Émile POULAT, « MIGNOT EUDOXE IRÉNÉE - (1842-1918) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 avril 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/eudoxe-irenee-mignot/