EUCLIDE (IVe-IIIe s. av. J.-C.)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Un homme ou une école ?

On ignore tout de la vie d'Euclide et il fut longtemps confondu avec le philosophe Euclide de Mégare que Platon fait intervenir au début du Théétète. D'après Proclus, Euclide enseignait, à Alexandrie, sous le premier Ptolémée, soit entre 323 et 285 avant notre ère. Il appuie son affirmation sur l'autorité d'Archimède « car, écrit-il, Archimède qui survint postérieurement au premier Ptolémée mentionne Euclide ». Dans les œuvres du Syracusain telles qu'elles subsistent, Euclide ne se trouve cependant cité que dans une interpolation absurde et maladroite du livre Ier du traité Sur la sphère et le cylindre.

En fait, Appollonios de Perga est le premier mathématicien qui parle nommément d'Euclide, dans la préface du livre Ier de ses Coniques (fin du iiie siècle avant notre ère ou début du iie). D'ailleurs Pappus, qui le nomme très souvent, cite ses divers ouvrages, et en particulier les Éléments, et déclare qu'Appollonios passa un temps très long avec les disciples d'Euclide à Alexandrie. Mais le principal éditeur de Pappus, Hultsch, pense que le passage de la Collection où figure ce témoignage aurait été interpolé. La comparaison des Phénomènes d'Euclide avec le traité De la sphère en mouvement d'Autolycos de Pitane porte à admettre l'antériorité de ce dernier, qui fut le maître d'Arcésilas, fondateur selon Diogène Laërce de la moyenne Académie. Celui-ci ayant vécu entre 314 et 240, on peut considérer comme approximativement contemporains Euclide et Arcésilas, si l'on accepte que le premier ait été plus ancien qu'Archimède. D'ailleurs, dans les Phénomènes, Euclide qui utilise dans l'introduction le mot « horizon » sans précautions en donne plus loin une définition technique, soit que le terme ait été dans cette acception de formation récente (on le trouve dans les Météores d'Aristote), soit que, les Phénomènes étant un ouvrage élémentaire, il ait été de bonne doctrine d'y préciser soigneusement le vocabulaire. Or, dans l'Ar [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages






Écrit par :

  • : agrégé de l'Université, membre correspondant de l'Académie internationale d'histoire des sciences

Classification

Pour citer l’article

Jean ITARD, « EUCLIDE (IVe-IIIe s. av. J.-C.) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/euclide/