ÉTHYLÈNE

ACÉTYLÈNE

  • Écrit par 
  • Henri GUÉRIN
  •  • 5 093 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Le problème de l'acétylène »  : […] Les baisses de production indiquées plus haut s'expliquent par la concurrence de l'éthylène, fourni par des installations de plus en plus nombreuses de craquage à la vapeur d'essences légères et qui se substitue à l'acétylène du fait de son prix de revient moins élevé. Le chlorure de vinyle, gros débouché de l'acétylène, est maintenant obtenu par craquage du dichloréthane, préparé lui-même par oxy […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acetylene/#i_11523

ALCÈNES ou OLÉFINES

  • Écrit par 
  • Jacques METZGER
  •  • 3 677 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Polymérisation »  : […] Les 1,2-alcènes (α-oléfines) subissent, sous l'action de catalyseurs appropriés, une polyaddition conduisant aux polyoléfines, matériaux plastiques très importants. L' éthylène est ainsi polymérisé, par voie radicalaire, sous l'action d'un initiateur radicalaire tel que l'oxygène 0,05 p. 100 et sous forte pression de l'ordre de 1 000-2 000 bars à 200  0 C, en un polyéthyl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alcenes-olefines/#i_11523

ALCOOL ÉTHYLIQUE ou ÉTHANOL

  • Écrit par 
  • Fernand COUSSEMANT
  •  • 701 mots

Alcool primaire, liquide incolore, d'odeur agréable, miscible à l'eau en toutes proportions, miscible à de nombreux solvants organiques, l'éthanol ou alcool éthylique, CH 3 —CH 2 OH, a les caractéristiques suivantes : Masse moléculaire : 46,07 g Masse spécifique : 0,789 3 g.cm —3 à 20  0 C Température de fusion : —114,1  0 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alcool-ethylique-ethanol/#i_11523

CATALYSE - Généralités

  • Écrit par 
  • Henri Jean-Marie DOU, 
  • Jean-Eugène GERMAIN
  •  • 8 404 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Catalyseurs complexes »  : […] On a découvert une classe importante de catalyseurs beaucoup plus sélectifs, appartenant à la famille des complexes solubles de certains métaux, notamment des métaux de transition , qui constituent à certains égards un premier pas vers les enzymes. Ces complexes sont constitués par un atome métallique central entouré d'un certain nombre (2, 3, 4, 5, 6) […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/catalyse-generalites/#i_11523

CATALYSEURS MÉTALLOCÈNES

  • Écrit par 
  • Roger SPITZ
  •  • 2 049 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les métallocènes en catalyse de polymérisation »  : […] Le métallocène du titane, ou titanocène, n'est pas capable de polymériser seul, puisque c'est un composé stable. Pour le déstabiliser, c'est-à-dire modifier ses liaisons et ses propriétés électroniques, on utilise un activateur. Par analogie avec les systèmes catalytiques Ziegler-Natta dérivés du chlorure de titane, qui servent pour la polymérisation industrielle de l'éthylène et du propylène, on […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/catalyseurs-metallocenes/#i_11523

COMMUNICATION CELLULAIRE

  • Écrit par 
  • Yves COMBARNOUS
  •  • 6 579 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Médiateurs intercellulaires d’action à distance »  : […] Tant chez les végétaux que chez les animaux, de nombreuses cellules produisent des molécules messagères, ou médiateurs, capables d’influer sur d’autres cellules de l’organisme situées à des distances plus ou moins grandes de la cellule émettrice et qui peuvent les reconnaître. Les plus connues de ces molécules sont les hormones. Chez les végétaux, diverses hormones existent qui agissent, soit à tr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/communication-cellulaire/#i_11523

CYCLANES & CYCLÈNES

  • Écrit par 
  • Jean-Marie CONIA
  •  • 1 914 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Propriétés »  : […] Les propriétés physiques des cyclanes et des cyclènes ne présentent pas de particularités très remarquables. On notera seulement que les points de fusion et les points d'ébullition des cyclanes simples sont plus élevés que ceux des alcènes correspondants ; tous les composés des tableaux sont néanmoins liquides à la température ordinaire. D'une façon générale, parce que ne présentant pas de point […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cyclanes-et-cyclenes/#i_11523

DYNAMIQUE MOLÉCULAIRE

  • Écrit par 
  • Jean RIESS
  •  • 5 165 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Les composés organométalliques : des structures très turbulentes »  : […] On désigne sous le nom de composés organométalliques une classe de composés de plus en plus vaste dans lesquels un ou plusieurs atomes de carbone figurent parmi les substituants d'un élément métallique. Ces composés présentent souvent un caractère dynamique très prononcé qui n'est pas sans relations avec les phénomènes catalytiques que ces dérivés sont connus pour induire. Une grande variété de p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dynamique-moleculaire/#i_11523

FRUITS

  • Écrit par 
  • Jean-Luc REGNARD, 
  • Roger ULRICH
  • , Universalis
  •  • 7 953 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Maturation et sénescence »  : […] Le déroulement de la maturation des fruits charnus dépend en particulier de la nutrition générale de la plante, de l'abondance des graines (la maturation commence souvent dans le fruit à leur voisinage), et aussi de la cueillette qui accélère la maturation des fruits verts, si ceux-ci ne sont pas trop jeunes lors de la séparation. Les températures élevées accélèrent la maturation et le froid, au-d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fruits/#i_11523

HYDROCARBURES

  • Écrit par 
  • Pierre LASZLO
  •  • 4 540 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Une chimie brillante »  : […] L'hydrocarbure le plus simple, ayant un atome de carbone et un atome d'hydrogène, est la molécule CH. Elle est très instable et ne survit qu'à l'état isolé, dans l'espace interstellaire en particulier. La molécule CH 2 , nommée méthylène, est le prototype des carbènes, très réactifs. L'atome de carbone y porte deux électrons de valence, non liés aux hydrogènes. Selon qu'ils sont appariés ou non, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hydrocarbures/#i_11523

LIAISONS CHIMIQUES - Liaison et classification

  • Écrit par 
  • André JULG
  •  • 8 330 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Hybridation sp2 »  : […] L'hybridation sp 2 se rencontre dans les molécules planes, comme l' éthylène C 2 H 4 . Les orbitales hybrides sont utilisées pour former des liaisons de type ω entre les carbones et les hydrogènes. Mais en plus, sur chaque atome de carbone, il reste un électron décrit par une orbitale 2  p pure. Ces électrons forment une paire qui se place sur un nivea […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/liaisons-chimiques-liaison-et-classification/#i_11523

OXIRANNE ou OXYDE D'ÉTHYLÈNE

  • Écrit par 
  • Dina SURDIN
  •  • 255 mots

Époxy-1,2-éthane ou oxyde d'éthylène. Masse moléculaire : 44,05 g Masse spécifique : 1,965 g/l Point de fusion : — 111,3 0 C Point d'ébullition : 10,7 0 C Liquide ou gaz incolore. Miscible à l'eau, l'éthanol, l'éther. L'oxiranne, par la tension de son cycle à trois chaînons et par son atome d'oxygène, présente des ressemblances à la fois avec une d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oxiranne-oxyde-d-ethylene/#i_11523

OXYCHLORATION

  • Écrit par 
  • Stanislas de CHAWLOWSKI
  •  • 166 mots

La réaction d'oxydation de l'acide chlorhydrique, 4 HCl + O 2  → 2 H 2 O + 2 Cl 2 , se produit à une température de 400  0 C environ en présence de catalyseurs (sulfate ou chlorure de cuivre déposé sur de la pierre ponce, et calciné). Elle se fait en partant d'un mélange de 70 p. 100 d'air et 30 p. 100 d'acide chlorhydrique gazeux. La réaction est réversible, et, en prati […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oxychloration/#i_11523

PHYTOHORMONES ou HORMONES VÉGÉTALES

  • Écrit par 
  • Robert BOURIQUET
  •  • 2 779 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Éthylène »  : […] On sait depuis longtemps que cette molécule très simple est produite par les tissus végétaux. C'est en 1923 que V. W. Ridley constate qu'une substance dégagée par les bananes mûrissantes accélère la maturation des fruits verts. R. Gane, en 1934, démontre que la substance dégagée par les fruits est l'éthylène. Ce gaz n'est pas seulement un facteur de maturation des fruits ; il est aussi capable de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phytohormones-hormones-vegetales/#i_11523

THIIRANNE ou SULFURE D'ÉTHYLÈNE

  • Écrit par 
  • Dina SURDIN
  •  • 122 mots

Masse moléculaire : 60,11 g Masse spécifique : 1,0368 g/cm 3 Point d'ébullition : 55-56 0 C Liquide incolore, d'odeur caractéristique, insoluble dans l'eau, soluble dans la plupart des solvants organiques. Appelé aussi sulfure d'éthylène, le thiiranne se polymérise spontanément, à l'abri de l'air et de la lumière. Cette polymérisation est catalysée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thiiranne-sulfure-d-ethylene/#i_11523


Affichage 

Sel de Zeise

dessin

Sel de Zeise : ion complexe renfermant une molécule d'éthylène (structure carrée) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Synthèse de l'éthanal

dessin

Mécanisme simplifié de l'oxydation de l'éthylène par l'ion PdCl42- (procédé Wacker) L'entité réactive est l'ion du palladium (II) PdCl3-, obtenue par dissociation d'un ligand chloro Cl- Cette entité est capable de coordonner l'éthylène, C2H4, et de ce fait de l'activer vis-à-vis d'une... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Sel de Zeise
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Synthèse de l'éthanal
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin