ÉTÉ

MOUSSON

  • Écrit par 
  • René CHABOUD, 
  • Francis ZIMMERMANN
  •  • 6 608 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Mécanisme  »  : […] Le mécanisme du climat de mousson est relativement simple. Toute comparaison d'échelle mise à part, il présente une grande similitude avec le phénomène météorologique des brises de terre et des brises de mer (cf.  atmosphère  - Thermodynamique). Les vitesses très inégales d'échauffement, ou de refroidissement, entre les terres et les mers jouent en effet un rôle prépondérant dans son déroulement […] Lire la suite

PÉRIGLACIAIRE DOMAINE

  • Écrit par 
  • Roger COQUE, 
  • François DURAND-DASTÈS
  •  • 5 781 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les climats du domaine périglaciaire actuel »  : […] Les régions de climat périglaciaire sont caractérisées par un hiver long et accentué et par une période de dégel court et limité. La présence de cette période de dégel permet de les séparer des régions de climat proprement glaciaire, sans dégel significatif, tandis que le caractère peu marqué de l'été les oppose aux régions « continentales » à hivers froids, mais à étés plus nets (cf. milieux […] Lire la suite

POLAIRES MILIEUX

  • Écrit par 
  • Roger COQUE, 
  • François DURAND-DASTÈS, 
  • Yvon LE MAHO
  •  • 8 299 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Une richesse venant de la mer »  : […] Durant la période hivernale polaire, le soleil apparaît à peine à l'horizon et aucun rayon lumineux n'arrive à atteindre l'océan en raison de la banquise qui le recouvre. En revanche, la vie explose dès que cette glace se fragmente et disparaît. On considère que la croissance bactérienne estivale en Antarctique n'a pas d'équivalent ailleurs sur notre planète. Algues et bactéries se développent, f […] Lire la suite

SAISONS

  • Écrit par 
  • François DURAND-DASTÈS
  •  • 2 991 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La période d'activité solaire forte : l'été cosmique »  : […] L'hémisphère se trouvant en été est fortement échauffé. Les contrastes thermiques, si importants en hiver, jouent ici un rôle plus réduit dans l'animation de la circulation atmosphérique. Certes, sur les continents échauffés, l'air reçoit beaucoup plus de chaleur que sur les surfaces océaniques, et il y a une cause de bien des circulations. Mais les différences en latitude sont moins marquées. En […] Lire la suite


Affichage 

Mousson d’été asiatique

carte : Mousson d’été asiatique

carte

Le flux d'air sud-ouest (flèches) se charge d'humidité au-dessus de l'océan Indien, qu'il condense ensuite sous forme de pluies à l'approche des contreforts himalayens Les valeurs des lignes isobares entourant la dépression sont données à titre indicatif 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Mousson d’été asiatique

Mousson d’été asiatique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte