PONTIFICAUX ÉTATS

ÉTATS DU PAPE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 672 mots

755-756 À l'appel du pape Étienne II, menacé par les Lombards, l'armée franque de Pépin descend en Italie. Les territoires conquis sur les Lombards, autour de Ravenne et de Rome, sont donnés au pape, sous le nom de « Patrimoine de Saint-Pierre ».846 Les basiliques Saint-P […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etats-du-pape-reperes-chronologiques/#i_22754

ALBORNOZ GIL ÁLVAREZ CARRILLO DE (1310-1367)

  • Écrit par 
  • Marcel PACAUT
  •  • 596 mots

Cardinal espagnol, restaurateur des États pontificaux en Italie durant le séjour des papes en Avignon. Issu d'une noble famille de Cuenca, le cardinal Albornoz fut le condisciple à l'université de Toulouse d'Étienne Aubert, qui monta en 1352 sur le trône de saint Pierre sous le nom d'Innocent VI. Il fit d'abord carrière ecclésiastique en Castille et devint archevêque de Tolède en 1338. Il joua un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albornoz-gil-alvarez-carrillo-de/#i_22754

ANTONELLI GIACOMO cardinal (1806-1876)

  • Écrit par 
  • Roger AUBERT
  •  • 749 mots

Cardinal, secrétaire d'État de Pie IX (1806-1876). Fils d'un marchand de biens dont il tenait son esprit positif et le sens des affaires, Giacomo Antonelli entre en 1830 dans l'administration pontificale, où il fait une carrière rapide. Créé cardinal le 11 juin 1847, il demeurera simple diacre, comme beaucoup de prélats chargés de fonctions civiles ou politiques ; et son genre de vie évoquera touj […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giacomo-antonelli/#i_22754

BONOMELLI GEREMIA (1831-1914)

  • Écrit par 
  • Émile POULAT
  •  • 391 mots

Évêque de Crémone (Italie), de 1871 à sa mort. Geremia Bonomelli fut le symbole du « libéralisme », opposé à l'orientation « intransigeante » du catholicisme qui prévalait dans l'Église depuis Grégoire XVI et la condamnation de Lamennais, et que Pie IX avait confirmée en 1864 par son fameux Syllabus . Dans la situation particulière de l'Italie, l'opposition avait pris sa signification historique d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/geremia-bonomelli/#i_22754

CATHOLICISME - Histoire de l'Église catholique des origines au pontificat de Jean-Paul II

  • Écrit par 
  • Jean DANIÉLOU, 
  • André DUVAL
  •  • 16 419 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Pie IX et le refus de la société moderne »  : […] Ouverture et raideur : après avoir cédé à la première tendance, Pie IX opte résolument pour la seconde. En dépit de l'enthousiasme provoqué par la manière dont il entreprend la réforme du gouvernement de l' État pontifical, son pouvoir se trouve balayé en 1848 par la conjonction de l'élan révolutionnaire européen et du patriotisme italien. Rétabli dans son autorité par l'intervention des troupes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/catholicisme-histoire-de-l-eglise-catholique-des-origines-au-pontificat-de-jean-paul-ii/#i_22754

CLÉMENT VII, JULES DE MÉDICIS (1478-1534) pape (1523-1534)

  • Écrit par 
  • André DUVAL
  •  • 542 mots

Né à Florence, Jules de Médicis dut à la faveur de son cousin germain, Léon X, d'être archevêque de Florence et cardinal dès 1513 ; huit autres sièges (ou revenus) épiscopaux lui furent attribués, non successivement mais simultanément, jusqu'à son élection pontificale. La politique européenne fut la préoccupation première de Clément VII, l'Italie étant le principal enjeu dans la compétition qui op […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jules-de-clement-vii/#i_22754

CLÉMENT VI, PIERRE ROGER (1291-1352) pape (1342-1352)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 435 mots

Pierre Roger est né en 1291 au château de Maumont (Limousin) et mort le 6 décembre 1352 à Avignon. Moine bénédictin abbé de Fécamp et de La Chaise-Dieu, il devient archevêque de Sens en 1329, et de Rouen en 1330. Il est nommé cardinal par le pape Benoît XII, auquel il succède en Avignon : élu le 7 mai 1342, il est intronisé le 19 mai sous le nom de Clément VI. Son pontificat est marqué par trois […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-clement-vi/#i_22754

CLÉMENT VIII, IPPOLITO ALDOBRANDINI (1536-1605) pape (1592-1605)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 377 mots

Ippolito Aldobrandini est né le 24 février 1536 à Fano (États pontificaux) et mort le 5 mars 1605 à Rome. Titulaire de nombreuses charges ecclésiastiques, il est fait cardinal en 1585 par Sixte V (1585-1590), puis élu pape le 30 janvier 1592, et intronisé le 9 février sous le nom de Clément VIII. Depuis 1562, la France est en proie aux guerres de religion opposant les Huguenots protestants aux c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ippolito-clement-viii/#i_22754

CORSE

  • Écrit par 
  • Christian AMBROSI, 
  • Gilbert GIANNONI, 
  • Janine RENUCCI, 
  • André RONDEAU
  •  • 8 396 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La papauté, Gênes et l'Aragon »  : […] Avec l'effondrement du monde romain s'efface aussi ce temps de prospérité. La Corse, comme le reste de l'Europe, voit déferler les Barbares (Vandales). Au début du vi e siècle après J.-C., l'Empire romain centré à Byzance tente de reprendre ses anciennes provinces ; la Corse est conquise sous Justinien, mais la domination byzantine, avec les exactions des collecteurs d'impôts, n'apporte que la mi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/corse/#i_22754

CRÉATION DU PATRIMOINE DE SAINT-PIERRE

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 202 mots

En 753, le roi lombard Aistulf entreprit de conquérir la partie de l'Italie encore sous l'autorité byzantine. Après avoir pris Ravenne, il menaçait Rome. Le pape Étienne II se réfugia dans le royaume franc et y rencontra, en janvier 754, le roi Pépin. Ce dernier avait, en 751, pris la place du dernier Mérovingien, Childéric III, avec l'accord implicite du pape précédent, Zacharie I er , et chercha […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/creation-du-patrimoine-de-saint-pierre/#i_22754

EMPIRE SECOND (1852-1870)

  • Écrit par 
  • Marc BASCOU, 
  • Adrien DANSETTE, 
  • Universalis
  •  • 21 002 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « L'opposition républicaine »  : […] À la suite des élections de 1857, l'opposition légitimiste disparaît du Corps législatif, le clergé de l'Ouest s'étant rallié à l'Empire. En revanche, l'opposition républicaine y apparaît avec le groupe des « cinq », tout à fait impuissant à ses débuts, dont font partie Jules Favre, Émile Ollivier et Ernest Picard ; après l'attentat d'Orsini, Napoléon III divise la France en cinq départements mil […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/second-empire/#i_22754

HADRIEN Ier, (mort en 795), pape (772-795)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 443 mots

Pape de l'Église catholique romaine de 772 à 795 aussi connu sous le nom d'Adrien 1 er , né à Rome (Italie), et mort le 25 décembre 795. Hadrien noue d'étroites relations avec le futur empereur Charlemagne, alors roi des Francs, symbolisant l'idéal médiéval de l'entente entre l'Église et l'État dans une chrétienté unifiée. Né dans une famille noble, il sert successivement les papes Paul 1 er (p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hadrien-ier/#i_22754

INNOCENT IV, SINIBALDO FIESCHI (1195 env.-1254) pape (1243-1254)

  • Écrit par 
  • Marcel PACAUT
  •  • 277 mots

Sinibaldo Fieschi, issu d'une puissante famille noble de la région de Gênes, canoniste de grande valeur, diplomate habile et tenace, fut élu pape en 1243 sous le nom d'Innocent IV. La vacance du Saint-Siège avait alors duré presque vingt mois du fait de difficultés politiques : l'empereur Frédéric II, en même temps roi de Sicile, avait entrepris de contrôler toute l'Italie et de faire passer sous […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sinibaldo-innocent-iv/#i_22754

INNOCENT VI, ÉTIENNE AUBERT (mort en 1362) pape (1352-1362)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 347 mots

Né aux Monts de Beyssac, en Corrèze, Étienne Aubert est d'abord un réputé professeur de droit romain à Toulouse. Il entre dans les ordres et est nommé évêque de Nimes (1337), de Noyon (1338) puis de Clermont (1340). Cardinal-prêtre en 1342, il est nommé en 1352 cardinal-évêque d'Ostie, dans les États pontificaux, par le pape Clément VI à qui il succède le 18 décembre 1352 sous le nom d'Innocent  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etienne-innocent-vi/#i_22754

MALATESTA LES

  • Écrit par 
  • Gérard RIPPE
  •  • 571 mots

Famille italienne qui domina, du xii e au xiv e  siècle, Rimini, puis une partie de la Marche d'Ancône et de la Romagne. Au xii e siècle, selon le premier document qui les mentionne, les Malatesta sont des propriétaires fonciers établis près du Rubicon. Au début du xiii e  siècle, ils sont citoyens de Rimini : l'un d'eux, Malatesta da Verucchio, cité par Dante, y est le chef du parti guelfe ; p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-malatesta/#i_22754

MINGHETTI MARCO (1818-1886)

  • Écrit par 
  • Paul GUICHONNET
  •  • 756 mots

L'un des artisans majeurs du Risorgimento aux côtés de Cavour, dont il fut le collaborateur et l'ami. Par sa formation et par ses idées, Minghetti offre bien des points communs avec l'homme d'État piémontais : goût pour les problèmes économiques et sociaux ; foi dans une régénération de la Péninsule par des réformes graduelles, soutenues par la modernisation industrielle et agricole ; culture euro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marco-minghetti/#i_22754

NICOLAS V, TOMMASO PARENTUCELLI (1397-1455) pape (1447-1455)

  • Écrit par 
  • Joseph GILL
  •  • 892 mots

Né le 15 novembre 1397 à Sarzana (république de Gênes), mort le 24 mars 1455 à Rome, Tommaso Parentucelli a neuf ans lorsque son père meurt. Il étudie le droit à Bologne, mais, faute de moyens, doit interrompre son cursus. Il travaille alors pendant deux ans comme tuteur chez une riche famille florentine cultivée. Après avoir terminé ses études universitaires, il entre, à vingt-deux ans, au servi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tommaso-nicolas-v/#i_22754

PÉROUSE

  • Écrit par 
  • Gérard RIPPE
  •  • 708 mots
  •  • 1 média

Bâtie sur un éperon rocheux dominant la vallée du Tibre, Pérouse contrôle une voie de communication, longtemps essentielle, notamment sur le plan stratégique, à travers les vallées de l'Italie centrale. Les Étrusques sont les premiers à en faire un centre important. Des portes monumentales et les vestiges d'une muraille témoignent de cette prospérité. Détruite en ~ 41 lors de la guerre de Pérouse, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/perouse/#i_22754

PIE IX, GIOVANNI MARIA MASTAI FERRETTI (1792-1878) pape (1846-1878)

  • Écrit par 
  • Roger AUBERT
  •  • 2 996 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La question romaine et l'antilibéralisme »  : […] Au début de son pontificat, Pie IX apparut – beaucoup plus qu'il ne l'était en réalité – disposé à composer, voire à prendre la tête du mouvement en faveur de l'unité italienne et des libertés constitutionnelles. Mais, après quelques mois d'une immense popularité, le mythe du « pape libéral » se dissipa au cours de la crise de 1848. D'abord on se rendit compte que, sincèrement désireux d'améliorer […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giovanni-maria-pie-ix/#i_22754

PIE VI, GIANNANGELO BRASCHI (1717-1799) pape (1775-1799)

  • Écrit par 
  • André DUVAL
  •  • 428 mots

D'une noble famille de Cesena, Giovanni Angelico (Giannangelo) Braschi fut élevé par les Jésuites. Juriste, il devint secrétaire du cardinal Raffo en 1740, puis secrétaire papal et chanoine de Saint-Pierre en 1755 ; il ne fut ordonné prêtre qu'en 1758. Nommé trésorier de l'Église romaine par Clément XIII (1766) et cardinal par Clément XIV (1773), il est élu pape en 1775. Se laissant d'abord absorb […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giannangelo-pie-vi/#i_22754

PIE VII, GREGORIO BARNABA CHIARAMONTI (1740-1823) pape (1800-1823)

  • Écrit par 
  • André DUVAL
  •  • 850 mots

Bénédictin à l'âge de seize ans, abbé du monastère Saint-Calliste à Rome en 1775, évêque de Tivoli en 1782, puis d'Imola en 1785, Gregorio Chiaramonti fut nommé cardinal la même année et élu pape à Venise en 1800. Le pontificat de Pie VII fut dominé par son conflit avec Napoléon I er . Négocié entre le Premier consul et le cardinal Consalvi, le concordat de 1801 restaurait la religion catholique e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gregorio-barnaba-pie-vii/#i_22754

PREMIER CONCILE DU VATICAN

  • Écrit par 
  • Jean-Urbain COMBY
  •  • 208 mots
  •  • 1 média

Le pape Pie IX convoque le concile du Vatican qui réunit sept cents évêques le 8 décembre 1869 dans la perspective de « trouver les remèdes contre les si nombreux maux qui oppressent l'Église » – mais tous pensent que le sujet essentiel sera la définition de l'infaillibilité pontificale. La constitution Dei Filius (24 avril 1870) définit, face aux erreurs du rationalisme, du panthéisme, du fidéis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/premier-concile-du-vatican/#i_22754

RATTAZZI URBANO comte (1808-1873)

  • Écrit par 
  • Paul GUICHONNET
  •  • 850 mots

Piémontais d'Alexandrie, où il est né, Urbano Rattazzi se voue tout d'abord exclusivement à la profession d'avocat et n'entre que tardivement dans la politique avec son élection, en 1848, au parlement subalpin. Député de sa ville natale, qui le réélira constamment jusqu'à sa mort, il prend une part active aux travaux législatifs, ce qui lui vaut le portefeuille de l'Agriculture dans le bref gouver […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/urbano-rattazzi/#i_22754

RIENZO COLA DI (1310 env.-1354)

  • Écrit par 
  • Gérard RIPPE
  •  • 549 mots

Notaire romain de petite naissance, Cola di Rienzo s'exalte aux souvenirs des grandeurs de la Rome antique. Instigateur d'une révolte populaire tendant à restaurer le régime communal, le 20 mai 1347, il se fait céder par la foule romaine les plus grands pouvoirs. Ses partisans sont avant tout des popolani , animés d'un fort esprit antinobiliaire. Surpris, le pape Clément VI légalise le coup de for […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cola-di-rienzo/#i_22754

RISORGIMENTO

  • Écrit par 
  • Paul GUICHONNET
  •  • 4 791 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La troisième guerre d'indépendance »  : […] À l' entrevue de Plombières (20-21 juill. 1858), Cavour exploite les dispositions favorables de l'empereur, que l'attentat d'Orsini a décidé à agir en Italie. Une alliance militaire franco-sarde est scellée, qui sera signée le 28 janvier 1859, et on esquisse une réorganisation de la péninsule, libérée de l'Autriche et fédérée en trois grandes entités : un royaume piémontais de la Haute-Italie, « d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/risorgimento/#i_22754

ROME

  • Écrit par 
  • Géraldine DJAMENT, 
  • Sylvia PRESSOUYRE
  •  • 11 410 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Rome capitale des États pontificaux et de la Chrétienté latine »  : […] Du x e au xiii e  siècle, Rome et l'Italie centrale deviennent le théâtre et l'enjeu des conflits (querelle des Investitures de 1059 à 1122, lutte du Sacerdoce et de l'Empire à partir de 1157) entre les guelfes partisans de la papauté et les gibelins partisans de l'empereur germanique. Les luttes de factions aristocratiques se manifestent par la multiplication des fortifications urbaines. Le vide […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rome/#i_22754

SYLLABUS, en bref

  • Écrit par 
  • Jean-Urbain COMBY
  •  • 198 mots
  •  • 1 média

La première étape de l'unité italienne se réalise en 1861 aux dépens de la papauté, qui perd la plus grande partie de ses territoires. Le pape y voit la conséquence du libéralisme : droit des peuples à disposer d'eux-mêmes, liberté de presse, de culte, d'opinion, de conscience, toutes libertés qui conduisent, selon lui, à l'indifférentisme, au relativisme et au mépris de l'autorité légitime et de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/syllabus-en-bref/#i_22754

SYLVESTRE II, GERBERT D'AURILLAC (938-1003) pape (999-1003)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BORDIER
  •  • 587 mots

Né en Auvergne, Gerbert fait ses études au monastère de Saint-Géraud d'Aurillac. Il est présenté au pape Jean XIII pour sa science exceptionnelle, puis à l'empereur Otton I er  ; Adalbéron, évêque de Reims, le fait écolâtre de son studium épiscopal : Gerbert y enseigne et y fait enseigner toutes les connaissances possibles, profanes et religieuses, antiques et modernes ; lui-même acquiert une gran […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gerbert-d-sylvestre-ii/#i_22754

URBAIN V, GUILLAUME DE GRIMOARD (1310-1370) pape (1362-1370)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 402 mots

Né en 1310 (ou 1309) au château de Grizac, près de Mende (Lozère), mort le 19 décembre 1370 à Avignon, Guillaume (III) de Grimoard est le fils aîné de Guillaume II de Grimoard (1266 env.-1366) et d'Amphélise de Sabran, sœur de saint Elzéar de Sabran (1285-1323), son parrain. Il entre chez les Bénédictins puis enseigne le droit canonique à Avignon. Il devient abbé de Saint-Germain d'Auxerre en 135 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guillaume-de-urbain-v/#i_22754

VATICAN CITÉ DU

  • Écrit par 
  • Émile POULAT
  •  • 4 587 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Un État témoin »  : […] On peut dire que le Vatican est, en un double sens, un État témoin : il est le témoin d'un long passé historique, dont le présent n'est plus qu'un modeste souvenir, comme on le dit en géologie d'une butte ou en biologie d'un organe ; il est aussi témoin, parmi les puissances de ce monde et au sein de la société des États, de cette idée que tout ne se réduit pas à la politique, à l'économie, ni mêm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cite-du-vatican/#i_22754