SOLIDE ÉTAT

MATIÈRE (physique) - État solide

  • Écrit par 
  • Daniel CALÉCKI
  •  • 8 602 mots
  •  • 13 médias

La matière se présente principalement sous trois états simples : gazeux, liquide et solide. Ce qui distingue l'état solide des deux autres états est l'incapacité d'une masse solide à épouser la forme du récipient dans lequel on la place ; en revanche, un gaz s'empresse d'envahir tout le volume qu'on lui offre et un liqui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/matiere-physique-etat-solide/#i_92146

ADSORPTION

  • Écrit par 
  • Xavier DUVAL
  •  • 4 807 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Adsorption solutés-solides »  : […] La surface des solides est aussi capable d'adsorber des substances se trouvant en solution. Cette adsorption n'est pas fondamentalement différente de celle des gaz, la concentration du soluté jouant un rôle analogue à la pression, mais son traitement théorique est compliqué par l'adsorption compétitive du solvant. La couche physisorbée ne pourra être, le plus souvent, que monomoléculaire, car, au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adsorption/#i_92146

CRISTAUX

  • Écrit par 
  • Marc AUDIER, 
  • Michel DUNEAU
  •  • 7 291 mots
  •  • 2 médias

Le cristal caractérise la forme la plus ordonnée de la matière solide. Il correspond à une disposition très régulière des atomes dont une image est donnée par un empilement régulier de cubes identiques. À l'opposé, il existe des structures où aucun ordre ne semble imposer les positions atomiques ; c'est le cas des états vitreux. Si la matière cristallisée est très fréquente dans la nature, il fau […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cristaux/#i_92146

INCENDIES

  • Écrit par 
  • Jean-Luc CARTAULT, 
  • Benoit CLAIR, 
  • David KAPP
  •  • 8 276 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les types de combustion »  : […] Il existe trois types de combustion en fonction de l'état de la matière du combustible. – La combustion des solides est très complexe et obéit, selon le matériau, à différentes règles. De manière générale, les solides, à l'exception des métaux, ne « brûlent » pas. Ils changent d'état sous l'effet de la chaleur et ce sont les gaz ou les vapeurs produits par cette chaleur qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/incendies/#i_92146

INTERFACES

  • Écrit par 
  • Simone BOUQUET, 
  • Jean-Paul LANGERON
  •  • 8 284 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Interface solide-solide »  : […] Les atomes des solides cristallisés présentent un arrangement périodique qui peut se poursuivre jusqu'aux limites du solide. C'est le cas d'un monocristal. Mais il y a le plus souvent juxtaposition de plusieurs cristaux d'orientation différente appelés grains. L'interface de raccordement est le joint de grains. Certains corps purs (fer, étain...) et certains composés (silice, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/interfaces/#i_92146

MATIÈRE (physique) - États de la matière

  • Écrit par 
  • Vincent FLEURY
  •  • 5 801 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre «  La division classique des états de la matière »  : […] À partir du moment où les pères de la thermodynamique étudient de façon systématique les propriétés de la matière dans des conditions maîtrisées et contrôlables de température et de pression, un ensemble immense de connaissances précises se met en place. Les mêmes machines thermiques permettent de liquéfier, solidifier et vaporiser les corps purs. Ces machines ont leur origine dans les célèbres h […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/matiere-physique-etats-de-la-matiere/#i_92146

MOLÉCULE

  • Écrit par 
  • André JULG
  •  • 4 309 mots

Dans le chapitre « L'édifice moléculaire fonction de l'état physique »  : […] Quant aux électrons, ils suivent des trajectoires très compliquées qu'il n'est pas possible de décrire analytiquement. Étant donné leur vitesse, tout se passe à notre échelle comme si l'espace autour des noyaux était rempli par une densité continue d'électricité négative. C'est précisément cette densité que permet de calculer la mécanique quantique. L'analyse de cette densit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/molecule/#i_92146

QUASI-CRISTAUX

  • Écrit par 
  • Marc AUDIER, 
  • Michel DUNEAU
  •  • 3 079 mots
  •  • 4 médias

Le terme quasi-cristal désigne un état particulier de la matière condensée découvert de façon fortuite, en 1984, dans un alliage métallique d'aluminium et de manganèse par D. Shechtman, I. Blech, D. Gratias et J. Cahn. L' originalité de cet état tient à sa structure atomique, c'est-à-dire à un arrangement particulier des atomes dans l'espace. En effet, les premières observations, réalisées en micr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/quasi-cristaux/#i_92146

QUASI-CRISTAUX NATURELS

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 325 mots

Les quasi-cristaux sont des arrangements très particuliers d'atomes dont la structure est fortement ordonnée à grande distance. Ils présentent souvent une symétrie pentagonale incompatible avec la périodicité spatiale caractéristique des cristaux. Depuis leur découverte en 1984, dans un alliage métallique d'aluminium et de manganèse réalisé par trempe rapide dans un laboratoire, on se demandait s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/quasi-cristaux-naturels/#i_92146

SURFACE PHÉNOMÈNES DE

  • Écrit par 
  • Jean-François JOANNY, 
  • Jean SUZANNE
  •  • 6 285 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Surfaces cristallines »  : […] L'arrangement géométrique des atomes à la surface d'un solide cristallin est, en général, différent de ce qu'il est en volume. Cela peut être expliqué, qualitativement, par la nécessité de minimiser l'excès d'énergie superficielle produit par la coupure de liaisons, lors de la création de la surface. Ce réarrangement peut être peu important et se manifeste par un léger déplacement des atomes perpe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phenomenes-de-surface/#i_92146


Affichage 

États de la matière

vidéo

La glace l'eau et la vapeur d'eau sont trois états différents formés à partir de la même molécule H20 On passe d'un état à un autre en changeant de température sans modifier la pression ou en changeant la pression : solide, liquide, gaz sont trois phases qui coexistent en généralLe... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Cristal bidimensionnel

dessin

Cristal bidimensionnel obtenu à l'aide d'un pavé carré et d'un pavé à huit côtés 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Cristal d'arsenic

dessin

Dans un cristal d'arsenic (As), chaque atome établit trois liaisons covalentes avec trois premiers voisins Ces liaisons, non planes, forment un trièdre Le cristal d'arsenic est formé de l'empilement de ces différentes couches reliées entre elles par des interactions de Van der Waals 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Dislocation linéaire

dessin

Dislocation linéaire : dans ce type de défaut simple dans un réseau cristallin, un plan d'atomes vertical s'interrompt brusquement sur une « ligne de dislocation » 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

États désordonnés de la matière

vidéo

La nature assemble parfois magnifiquement les atomes pour donner l'ordre cristallin Mais la matière est souvent dans un état désordonné où l'organisation des divers éléments est aléatoire Ainsi, par exemple, l'état amorphe de l'opale tranche avec l'aspect ordonné du cristal de... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Julius Robert Oppenheimer

photographie

Le physicien américain Julius Robert Oppenheimer (1904-1967) est à la tête du projet Manhattan, comme directeur du laboratoire atomique de Los Alamos (Nouveau-Mexique), aux États-Unis, lors de la Seconde Guerre mondiale 

Crédits : Keystone/ Getty Images

Afficher

Liaison et énergie d'interaction

tableau

La nature des liaisons entre un ligand et son récepteur est la même qu'entre deux molécules quelconques En fonction du type de liaison qui s'établira, le ligand aura une durée d'action plus ou moins longue Par exemple, s'il se lie au récepteur par une liaison covalente, irréversible, l'effet... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Maille cubique du diamant

dessin

Maille cubique du diamant : tout atome (0) est au centre d'un tétraèdre dont les sommets sont occupés par les atomes premiers voisins (1), (2), (3) et (4) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Max Born

photographie

Le Britannique d'origine allemande Max Born (1882-1970) a effectué des travaux dans divers domaines, et plus particulièrement en physique quantique Il a reçu le prix Nobel de physique en 1954 

Crédits : ullstein bild/ Getty Images

Afficher

Métal monoatomique

dessin

Dans un métal monoatomique, les atomes ou les ions peuvent être assimilés géométriquement à des sphères Dans un plan, les sphères sont juxtaposées et chacune est tangente à six voisines Dans les plans voisins, les sphères peuvent occuper les positions B ou C On obtient ainsi des... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Structure cristalline dans le système cubique face centrée

dessin

Un cristal de NaCl rassemble des ions Na+ et Cl, alternativement disposés sur des faisceaux de base carrée En termes de structure cristalline, NaCl cristallise dans le système cubique face centrée (cfc) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Types de liaisons dans les solides

tableau

La nature des liaisons entre un ligand et son récepteur est la même qu'entre deux molécules quelconques En fonction du type de liaison qui s'établira, le ligand aura une durée d'action plus ou moins longue Par exemple, s'il se lie au récepteur par une liaison covalente, irréversible, l'effet... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

États de la matière
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Cristal bidimensionnel
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Cristal d'arsenic
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Dislocation linéaire
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

États désordonnés de la matière
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Julius Robert Oppenheimer
Crédits : Keystone/ Getty Images

photographie

Liaison et énergie d'interaction
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Maille cubique du diamant
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Max Born
Crédits : ullstein bild/ Getty Images

photographie

Métal monoatomique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Structure cristalline dans le système cubique face centrée
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Types de liaisons dans les solides
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau