ÉTAT CIVIL

LAÏCISATION DE L'ÉTAT CIVIL ET INSTITUTION DU DIVORCE (France)

  • Écrit par 
  • Bernard VALADE
  •  • 196 mots
  •  • 1 média

En distinguant les actes de baptême et la bénédiction nuptiale – naguère enregistrés par les curés et les vicaires – de l'acte de naissance et du mariage, et en légalisant le divorce, l'Assemblée législative rendait effectives avant de se séparer, le 20 septembre 1792, les mesures adoptées un an plus tôt par la Constit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/laicisation-de-l-etat-civil-et-institution-du-divorce/#i_18861

ADOPTION

  • Écrit par 
  • Pierre MURAT
  •  • 8 874 mots

Dans le chapitre « Adoption et accès aux origines »  : […] À la suite du progrès des connaissances psychologiques, chacun s'accorde aujourd'hui à reconnaître l'importance de ne plus bâtir l'adoption sur une culture du secret. L'adoption conçue comme une greffe supposant pour réussir l'élimination de toute trace de la famille adoptive a sans doute vécue, même si le type d'adoption rompant les liens avec la famille d'origine ne s'en trouve pas pour autant c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adoption/#i_18861

FILIATION, droit

  • Écrit par 
  • Françoise DEKEUWER-DÉFOSSEZ
  •  • 10 712 mots

Dans le chapitre « La reconnaissance d'enfant naturel »  : […] La filiation naturelle s'établit normalement par une reconnaissance volontaire , effectuée par chaque parent, ensemble ou séparément devant les services d'état civil. Il n'existe aucun contrôle de l'un des parents sur la reconnaissance émise par l'autre. Tout au plus est-il prévu que les services d'état civil préviennent la mère à l'égard de qui la filiation est établie lorsq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/filiation-droit/#i_18861

GÉNÉALOGIE

  • Écrit par 
  • Pierre DURYE
  •  • 2 209 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les sources »  : […] Pour retrouver chaque filiation, chaque parenté, il faut utiliser les témoignages oraux – pour les contemporains –, les registres d'état civil, les archives des notaires, ainsi que les archives nationales et départementales. En France, le registre d'état civil créé en un seul exemplaire, depuis 1539, et en double depuis 1579, était tenu avant 1792 par le clergé catholique : généralement, un des e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/genealogie/#i_18861

LAÏCITÉ

  • Écrit par 
  • Jean BAUBÉROT, 
  • Émile POULAT
  •  • 7 588 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La Révolution, entre « religion civile » et laïcisation »  : […] Dans la société de chrétienté, le problème du pouvoir était abordé, de façon dominante, sous l'angle des rapports distincts mais non séparés du spirituel et du temporel. Au cours des siècles, le temporel l'a de plus en plus emporté mais sans que le cadre institutionnel et socioculturel soit fondamentalement transformé. Ainsi, le roi de France est « le lieutenant de Dieu sur terre ». Sacré à Reims […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/laicite/#i_18861

VILLERS-COTTERÊTS ORDONNANCE DE (1539)

  • Écrit par 
  • Jean MEYER
  •  • 381 mots

La première grande étape de la justice française au xvi e  siècle commence avec l'ordonnance de Villers-Cotterêts. Son intérêt est quadruple. Elle marque, d'abord, la volonté de rendre l'administration accessible au peuple par le remplacement, dans les actes notariaux et judiciaires, du latin par le français. Par là, elle donne à ce dernier une fo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ordonnance-de-villers-cotterets/#i_18861

SCIENCES SOCIALES PRÉHISTOIRE DES

  • Écrit par 
  • Bernard-Pierre LÉCUYER
  •  • 17 535 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les progrès des recensements et de l'enregistrement »  : […] La Peste noire de 1348-1349, par l'ampleur même de ses ravages, et comme toute crise profonde et prolongée, a entraîné des progrès considérables dans la comptabilité sociale et dans l'enregistrement des données démographiques. C'est ainsi que pour l'Angleterre les rôles de capitation pour les années 1379 et 1381 sont exceptionnels : les collecteurs ont noté avec soin les noms des habitants, maison […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prehistoire-des-sciences-sociales/#i_18861

SURNOM

  • Écrit par 
  • François BURDEAU
  •  • 532 mots

À la différence du pseudonyme, le surnom ne résulte pas d'un choix personnel aux fins de dissimuler sa véritable identité au public, mais se trouve assigné à un individu par des tiers pour venir s'adjoindre ou se substituer au nom patronymique. À l'époque de la République romaine, l'identité du citoyen comprenait, outre le prénom et le nom gentilice, un surnom ( cognomen ) qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/surnom/#i_18861

TRANSSEXUALISME

  • Écrit par 
  • Sylvie SESÉ-LÉGER
  •  • 4 175 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Clinique, étiologie et thérapeutique »  : […] La conviction d'appartenir au sexe opposé est, chez le sujet transsexuel, une idée prévalente, c'est-à-dire une idée fixe qui occupe le champ de la conscience. Le sujet transsexuel refuse son sexe d'assignation, ce qui se traduit dès l'enfance par le choix de comportements relevant du sexe opposé ou par un refus des jeux et des manières correspondant généralement au sexe du sujet. C'est à la pube […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/transsexualisme/#i_18861


Affichage 

Laïcité

photographie

Dans la France de 1792 où l'état civil s'est affranchi des registres paroissiaux, on se marie au nom de la loi et le divorce devient possible L'invention de la laïcité est la conséquence logique du renversement révolutionnaire de 1789 qui place dans la nation le principe de toute souveraineté 

Crédits : AKG

Afficher

Laïcité
Crédits : AKG

photographie