AMORPHE ÉTAT

ALLIAGES

  • Écrit par 
  • Jean-Claude GACHON
  •  • 7 350 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Alliages métalliques industriels »  : […] Après ces considérations générales, nous pouvons maintenant nous intéresser à des alliages industriels. Les plus utilisés sont les aciers, qui présentent une palette particulièrement riche de produits, depuis ce qu'il est convenu d'appeler, plus ou moins péjorativement, la ferraille, jusqu'aux aciers inoxydables, en passant par les maragings , mis en œuvre pour des usages tels que les pièces soumi […] Lire la suite

BANDES D'ÉNERGIE THÉORIE DES

  • Écrit par 
  • Daniel CALÉCKI
  •  • 949 mots

Dans un atome isolé, les électrons se répartissent, en obéissant au principe de Pauli, entre des niveaux d'énergie bien déterminés, pratiquement sans largeur. Quand on rapproche par la pensée N atomes (avec N  ∼ 10 23 ) pour construire un solide et qu'on oublie l'interaction entre les atomes, on est en droit de dire que chaque niveau atomique d'énergie ε i donne naissance à N niveaux équivalents […] Lire la suite

ÉLASTOMÈRES ou CAOUTCHOUCS

  • Écrit par 
  • Christian HUETZ DE LEMPS, 
  • Françoise KATZANEVAS
  •  • 7 909 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Température de transition vitreuse »  : […] La température de transition vitreuse (T v ) d'un polymère dépend de nombreux facteurs (doubles liaisons, polarité des chaînes, microstructure, etc.) [cf.  polymères ]. C'est elle qui définit le comportement d'un élastomère par rapport à un plastomère (non cristallin). En règle générale : – si T v est supérieure à la température ambiante, on a affaire à un plastomère ; – si T v est inférieure à […] Lire la suite

MATIÈRE (physique) - État solide

  • Écrit par 
  • Daniel CALÉCKI
  •  • 8 602 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Les solides amorphes »  : […] Il existe des solides dans lesquels l'arrangement des atomes est aussi désordonné que dans un liquide. On les appelle des solides amorphes ou des verres. L'ordre à très grande distance des cristaux est remplacé par un ordre à l'échelon de la distance interatomique. Les solides amorphes sont fabriqués par trempe, par évaporation sur un substrat froid ou par bombardement d'un solide à l'aide de part […] Lire la suite

MÉTALLOGRAPHIE - Microscopie électronique

  • Écrit par 
  • Guy HENRY, 
  • Barry THOMAS
  •  • 6 076 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Objets amorphes »  : […] Lorsque les électrons traversent l'échantillon, leurs trajectoires sont modifiées par l'interaction électrons-matière. Pour un échantillon amorphe (réplique), il s'agit d'une diffusion plus ou moins large autour de la direction initiale suivant l'épaisseur et la densité de l'échantillon. Il faut noter qu'en raison des aberrations qui affectent les lentilles de l'optique électronique une image con […] Lire la suite

MOLÉCULE

  • Écrit par 
  • André JULG
  •  • 4 309 mots

Dans le chapitre « L'édifice moléculaire fonction de l'état physique »  : […] Quant aux électrons, ils suivent des trajectoires très compliquées qu'il n'est pas possible de décrire analytiquement. Étant donné leur vitesse, tout se passe à notre échelle comme si l'espace autour des noyaux était rempli par une densité continue d'électricité négative. C'est précisément cette densité que permet de calculer la mécanique quantique. L'analyse de cette densité montre que les élect […] Lire la suite

RAYONS X

  • Écrit par 
  • André GUINIER
  •  • 5 996 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « L'analyse radiocristallographique »  : […] La détermination de la structure atomique des molécules dans les cristaux est un outil essentiel du chimiste et du biochimiste. Un autre usage de la diffraction des rayons X est la recherche des phases dans une poudre de microcristaux. En effet, le diagramme de poudre de l'échantillon est la superposition des diagrammes des phases cristallisées constituantes. Pour les identifier, il existe des […] Lire la suite


Affichage 

États désordonnés de la matière

États désordonnés de la matière

vidéo

La nature assemble parfois magnifiquement les atomes pour donner l'ordre cristallin Mais la matière est souvent dans un état désordonné où l'organisation des divers éléments est aléatoire Ainsi, par exemple, l'état amorphe de l'opale tranche avec l'aspect ordonné du cristal de... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

États désordonnés de la matière

États désordonnés de la matière
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo