ESTRADIOL ou OESTRADIOL

ANTIHORMONES

  • Écrit par 
  • Dominique BIDET, 
  • Jean-Cyr GAIGNAULT, 
  • Jacques PERRONNET
  •  • 773 mots

La notion d'antihormone s'applique aujourd'hui aux molécules capables d'inhiber de façon compétitive la formation du complexe hormone-récepteur. Sa définition première, désignant toute substance capable de s'opposer aux effets résultant de l'action d'une hormone, a donc été restreinte. En effet, différents mécanismes peuvent rendre compte de ce phénomène : diminution de la biosynthèse de l'hormone […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antihormones/#i_1795

ASSISTANCE MÉDICALE À LA PROCRÉATION (AMP) ou PROCRÉATION MÉDICALEMENT ASSISTÉE (PMA)

  • Écrit par 
  • René FRYDMAN
  •  • 7 647 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La stimulation ovarienne et son suivi »  : […] Dans les conditions physiologiques, un ovocyte mature est émis hors de l’ovaire à chaque cycle menstruel. La stimulation de l’ovulation a pour but de développer plusieurs ovocytes au cours d’un seul cycle, ce qui impose de déterminer précisément le moment où leur maturation sera suffisante, afin de déclencher l’ovulation, habituellement par l’hormone gonadochorionique (hCG). Il y a donc en fait d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/assistance-medicale-a-la-procreation-procreation-medicalement-assistee/#i_1795

CROISSANCE, biologie

  • Écrit par 
  • André MAYRAT, 
  • Raphaël RAPPAPORT, 
  • Paul ROLLIN
  • , Universalis
  •  • 14 744 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les hormones sexuelles et la puberté »  : […] Sous l'effet des hormones sexuelles, la croissance est profondément modifiée au cours de la puberté chez le garçon et chez la fille. L' estradiol sécrété par l'ovaire chez la fille et la testostérone provenant du testicule chez le garçon agissent essentiellement par leur effet stimulant sur la sécrétion hypophysaire d'hormone de croissance. Il en résulte une forte augmentation de la somatomédine  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/croissance-biologie/#i_1795

CYCLE MENSTRUEL

  • Écrit par 
  • Pierre KONOPKA
  •  • 3 101 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Déroulement du cycle menstruel »  : […] La LHRH (gonadoréline), décapeptide qui stimule les gonadotrophines hypophysaires, est sécrétée à l'étage hypothalamique (noyau arqué). Cette substance est sécrétée de manière pulsatile : une décharge de LHRH se produit environ toutes les quatre-vingt-dix minutes. Les cellules gonadotropes de l'hypophyse répondent à cette stimulation par la fabrication pulsatile des gonadotrophines : la FSH et la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cycle-menstruel/#i_1795

ESTROGÈNES ou ŒSTROGÈNES

  • Écrit par 
  • Dominique BIDET, 
  • Jean-Cyr GAIGNAULT, 
  • Jacques PERRONNET
  •  • 1 220 mots

L'appellation de ces substances dérive du terme œstrus (ou estrus) qui désigne, chez les mammifères femelles, la période où l'ovulation et la réceptivité vis-à-vis du mâle coïncident. Les estrogènes naturels sont des hormones stéroïdes à dix-huit atomes de carbone ; il s'agit principalement de l' estradiol (estra triène-1,3,5 diol-3,17), de l' estrone […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/estrogenes-oestrogenes/#i_1795

HORMONES

  • Écrit par 
  • Jacques DECOURT, 
  • Yves-Alain FONTAINE, 
  • René LAFONT, 
  • Jacques YOUNG
  • , Universalis
  •  • 14 342 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Nature chimique »  : […] Les mêmes hormones sont-elles présentes chez tous les Vertébrés, chez les Poissons, les Amphibiens, les Reptiles et les Oiseaux comme chez les Mammifères ? La réponse est positive dans un petit nombre de cas comme l'adrénaline et les hormones thyroïdiennes, thyroxine (T 4 ) et triiodothyronine (T 3 ) ; de plus, en ce qui concerne ces dernières, on a tendance à penser que c'est la T 3 qui est le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hormones/#i_1795

MÉNOPAUSE

  • Écrit par 
  • Pierre KONOPKA
  •  • 1 323 mots

La ménopause est un processus touchant les femmes entre quarante-huit et cinquante-cinq ans ; les ovaires cessent, de manière plus ou moins progressive, de produire des hormones féminines : estradiol et progestérone. Tout d'abord, les ovaires perdent la possibilité d'ovuler régulièrement et, en conséquence, ne fabriquent plus la progestérone, également appelée l'hormone lutéale, sécrétée par l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/menopause/#i_1795

STÉROÏDES

  • Écrit par 
  • Dominique BIDET, 
  • Jean-Cyr GAIGNAULT, 
  • Jacques PERRONNET, 
  • Daniel PHILIBERT
  •  • 7 595 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Effets biologiques »  : […] Les principaux effets biologiques de chaque catégorie d'hormones naturelles sont les suivants : – les glucocorticoïdes ( cortisone ⇆ cortisol, chez l'homme, et corticostérone chez le rat) sont biosynthétisés dans la zone fasciculée des glandes corticosurrénales. Ils exercent des effets cataboliques importants sur les protéines et les lipides d'où résulte la libération d'aci […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/steroides/#i_1795


Affichage 

Action physiologique de l'estradiol

tableau

Action physiologique de l'estradiol 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Croissance de l'enfant

graphique

Influence des hormones sur le taux de croissance de l'enfant normal 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Interactions endocriniennes

dessin

Interactions endocriniennes au cours de la croissance pubertaire 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Unité fœto-placentaire

dessin

L'unité fœto-placentaire, système biochimique à fonction endocrinienne 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Action physiologique de l'estradiol
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Croissance de l'enfant
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Interactions endocriniennes
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Unité fœto-placentaire
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin