ESSAIS (M. de Montaigne)Fiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

« Connais-toi toi-même »

L'unité des Essais réside dans la démarche originale qui fait de l'enquête philosophique le miroir de l'auteur : « C'est moi que je peins. » Quel que soit le sujet traité, le but poursuivi est la connaissance de soi, l'évaluation de son propre jugement, l'approfondissement de ses inclinations : « Dernierement que je me retiray chez moy, délibéré autant que je pourroy, ne me mesler d'autre chose que de passer en repos, et à part, ce peu qui me reste de vie : il me sembloit ne pouvoir faire plus grande faveur à mon esprit, que de le laisser en pleine oisiveté, s'entretenir soy mesmes, et s'arrester et rasseoir en soy » (I, 8). Au-delà de ce projet sans précédent, qui nous dévoile les goûts et les opinions d'un gentilhomme périgourdin du xvie siècle, comme ses habitudes et ses manies les plus secrètes, le génie de Montaigne est d'éclairer la dimension universelle d'un tel autoportrait : dans la mesure où « chaque homme porte la forme entière de l'humaine condition », la mise en œuvre du précepte socratique « Connais-toi toi-même » débouche sur une exploration vertigineuse des énigmes de notre condition, dans sa misère, sa vanité, son inconstance, sa dignité aussi.

Humaniste par son goût des lettres antiques, Montaigne l'est plus encore au sens philosophique, par sa haute idée de la personne humaine et du respect qui lui est dû. Sa pédagogie non violente, misant sur le dialogue et la curiosité, ses dénonciations courageuses du colonialisme naissant ou de la chasse aux sorcières opposent à toutes les formes de bêtise, d'asservissement, de fanatisme ou de cruauté une ouverture à l'autre et un esprit de tolérance qui font parfois de cet « honnête homme » notre contemporain. Ce relativisme justifie la relation exempte de dogmatisme que Montaigne inaugure avec son lecteur : remettant lui-même en question ses propres dires, soulignant la contingence de ses « humeurs et opinions », sujettes au « branle » et à l'universelle vicissitude (« je ne peins pas l'être, je peins le passage »), Montaigne nous laisse une œuvre ouverte, dont l'inachèvement semble une invitation à poursuivre l'enquête et le dialogue.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : Professeur de littérature de la Renaissance à l'université du Maine

Classification

Les derniers événements

24 mars 2022 Corée du Nord. Tir d'essai d'un missile balistique.

Ce geste constitue une violation supplémentaire du moratoire sur les essais de missiles à longue portée décrété par Pyongyang en avril 2018.  […] Lire la suite

5-20 janvier 2022 Corée du Nord. Nombreux essais de missiles.

Le 20, Pyongyang évoque une possible reprise des essais nucléaires, interrompus depuis septembre 2017, en prétextant devoir réagir à la politique « hostile » de Washington à son égard. […] Lire la suite

20 octobre 2021 Corée du Nord. Annonce du test d'un tir de missile balistique depuis un sous-marin.

Deux précédents essais de tirs sous-marins, en 2016 et 2019, avaient été effectués –mais depuis une plateforme immergée selon des experts occidentaux. Fin septembre, le régime nord-coréen avait annoncé le tir d’un missile hypersonique, engin difficile à détecter et à intercepter. […] Lire la suite

28 juillet 2021 France. Déplacement du président Emmanuel Macron en Polynésie.

Au terme d’un déplacement de quatre jours en Polynésie, le président Emmanuel Macron reconnaît une « dette » de l’État, après les essais nucléaires effectués sur les atolls de Mururoa et Fangataufa entre 1966 et 1996. Il déclare « assumer » cette « part d’ombre » au sujet de laquelle il ne demande toutefois pas pardon, comme le demandaient les associations antinucléaires et l’opposition indépendantiste de l’archipel. […] Lire la suite

20-30 janvier 2021 France – Algérie. Remise du rapport de Benjamin Stora sur la réconciliation mémorielle franco-algérienne.

Il suggère d’engager des actions en vue de régler les litiges relatifs aux « disparus » de la guerre, aux archives, aux essais nucléaires dans le Sahara, aux harkis ou aux cimetières européens en Algérie. Il propose également de reconnaître la responsabilité de la France dans l’assassinat de l’avocat algérien Ali Boumendjel en 1957, et de faire entrer au Panthéon l’avocate Gisèle Halimi, décédée en juillet 2020, qui avait défendu des militants du Front de libération nationale (FLN). […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean VIGNES, « ESSAIS (M. de Montaigne) - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 juin 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/essais/