ESPAGNE, histoire : XVIe et XVIIe s.

ESPAGNE (Le territoire et les hommes) - De l'unité politique à la guerre civile

  • Écrit par 
  • Henri LAPEYRE
  •  • 14 270 mots
  •  • 18 médias

Il est deux façons de suivre le déroulement de l'histoire de l'Espagne depuis le xvie siècle : de l'extérieur ou de l'intérieur. Si l'on se place à l'extérieur, ce pays apparaît mêlé étroitement à la grande politique européenne jusqu'au début du xixe siècle, puis réduit à l'état de petite puissance et se […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espagne-le-territoire-et-les-hommes-de-l-unite-politique-a-la-guerre-civile/#i_4650

ALBE FERNANDO ÁLVAREZ DE TOLEDO duc d' (1507-1582)

  • Écrit par 
  • Marie-France SCHMIDT
  •  • 630 mots

Appartenant à une illustre famille castillane, Fernando Álvarez de Toledo, duc d'Albe, se signale de bonne heure dans les expéditions de Charles Quint sur les champs de bataille d'Europe et d'Afrique : il participe à la bataille de Pavie en 1525, puis à la conquête de Tunis en 1535 et à l'expédition d'Alger contre les Turcs en 1541. La victoire de Mühlberg, qu'il remporte avec son souverain sur le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fernando-alvarez-de-albe/#i_4650

AMÉRIQUE (Histoire) - Amérique espagnole

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BERTHE
  •  • 21 932 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « L'État »  : […] À l'avènement de Philippe II (1556), l'âge héroïque des grandes conquêtes outre-mer est à peu près définitivement clos. Les dernières expéditions d'envergure sont l'occupation de la Floride (Tristan de Luna y Arellano, 1559-1561 ; Pedro Menéndez de Avilés, 1565-1567), et surtout celle des Philippines par Miguel López de Legazpi, mais l'une et l'autre entreprises sont conçues et financées par l'Éta […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amerique-histoire-amerique-espagnole/#i_4650

AMÉRIQUE LATINE - Rapports entre Églises et États

  • Écrit par 
  • Jean Jacques KOURLIANDSKY
  •  • 6 706 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Des États jaloux de leurs prérogatives »  : […] Pendant trois siècles, la colonisation a réduit l'Église catholique au rôle d'auxiliaire de l'autorité royale. Les gouvernants de l'indépendance ont pourtant gardé l'empreinte de cette relation inégale même si sa perpétuation était formellement rompue avec le retour à Lisbonne de Pierre I er en 1821 et la défaite des troupes de Ferdinand VII d'Espagne à Ayacucho en 1824. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amerique-latine-rapports-entre-eglises-et-etats/#i_4650

ANTISÉMITISME

  • Écrit par 
  • Esther BENBASSA
  •  • 12 221 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « L'antijudaïsme de la Renaissance au XVIIe siècle »  : […] Dans l'Espagne du xv e  siècle, la suspicion permanente et la jalousie entretenue à l'encontre des conversos et de leur descendance, aussi appelés « nouveaux chrétiens » ou marranes, fait naître l'idée chez certains « vieux chrétiens » d'exiger des « statuts de pureté du sang » ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antisemitisme/#i_4650

ARRAS UNION D' (1579)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 281 mots

Au cours de la révolte qui, au xvi e siècle, les dressa contre la domination espagnole, les Pays-Bas s'étaient unis, en 1576, par la pacification de Gand qui établissait principalement une trêve religieuse entre les provinces du Nord, calvinistes, et les provinces méridionales, catholiques. La violation répétée, par les calvinistes, des clauses d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/union-d-arras/#i_4650

BEDMAR ALFONSO DE LA CUEVA marquis de (1572-1655)

  • Écrit par 
  • Freddy THIRIET
  •  • 191 mots

Né à Grenade, homme d'Église et cardinal, ambassadeur de Philippe III à Venise, détestant, en bon catholique, la cité rebelle aux ordres pontificaux et, en bon Espagnol, l'État capable de s'opposer à l'hégémonie de son pays sur l'Italie, le marquis de Bedmar ourdit contre la Sérénissime un puissant complot visant à la détruire. Appuyé par le vice-roi de Naples, duc d'Ossuna, et par le gouverneur d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alfonso-de-bedmar/#i_4650

BELGIQUE - Histoire

  • Écrit par 
  • Guido PEETERS
  •  • 20 605 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Le soulèvement contre Philippe II »  : […] Charles Quint abdiqua à Bruxelles en 1555, laissant les Dix-Sept Provinces à son fils Philippe II. Éduqué en Espagne, ce dernier ne parlait aucune des langues nationales et ne comprenait ni l'esprit tolérant ni l'aversion pour l'absolutisme de ses sujets. Profondément catholique, Philippe II se posait en champion du concile de Trente, du centralisme à outrance et de la persécution des protestants […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/belgique-histoire/#i_4650

BENNASSAR BARTOLOMÉ (1929-2018)

  • Écrit par 
  • Richard MARIN
  •  • 926 mots

Historien de renommée internationale, prolifique et inventif, Bartolomé Bennassar est une des figures majeures de l’hispanisme français. Avec plus d’une trentaine d’ouvrages à son actif, certains en collaboration, il ne s’est jamais cantonné à un seul registre. Si l’Espagne, tant moderne que contemporaine, a été l’objet central de sa recherche, il s’est souvent échappé de son domaine de prédilecti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bartolome-bennassar/#i_4650

CARLOS don (1545-1568)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 287 mots
  •  • 1 média

Prince des Asturies, fils de Philippe II, roi d'Espagne, et de Marie de Portugal. Élevé par ses tantes, les infantes doña María et doña Juana, don Carlos ou Charles d'Autriche, à de brèves exceptions près, ne vit pas son père avant l'âge de quatorze ans. En 1554, Philippe II confia son éducation à l'humaniste Honorato Juan, mais sans grand résultat. Don Carlos était en effet un enfant malade, affe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carlos-don-1545-1568/#i_4650

CASTILLE

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT, 
  • Philippe WOLFF
  • , Universalis
  •  • 10 283 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « De Charles Quint à Franco »  : […] À l'heure où l'Espagne s'unifie sous Charles Quint (1516-1558) et où naissent les premières colonies d'Occident, dont quelques-unes sont significativement nommées Indes de Castille, Nouvelle-Castille..., le soulèvement castillan populaire, dit des Commidades (1520-1521), n'est pas dirigé contre l'unité du pays, mais signifie au contraire que la Castille se sent responsable d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/castille/#i_4650

CHARLES QUINT

  • Écrit par 
  • Henri LAPEYRE
  •  • 4 221 mots
  •  • 3 médias

Mêlé au sort de tant de pays divers, Charles Quint, éternel voyageur, a partagé inégalement entre eux son temps. Né à Gand en 1500, il a résidé environ vingt-huit ans aux Pays-Bas, surtout pendant son enfance, dix-huit ans en Espagne (principalement dans sa jeunesse ; il devait aussi y mourir en 1558), huit ans en Allemagne à l'époque de la maturité. Il s'est rendu sept fois en Italie, quatre foi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/quint-charles/#i_4650

CHARLES QUINT (empereur germanique)

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 222 mots
  •  • 1 média

En 1516, Charles, le fils de Jeanne la Folle (et donc petit-fils des Rois Catholiques) a reçu la couronne d'Espagne. Trois ans plus tard, l'héritage de son père Philippe le Beau lui donna également l'empire des Habsbourg. Le roi Charles I er devint alors Charles Quint, souverain d'un empire qui regroupait l'Espagne, les Pays-Bas, les territoires allemands des Habsbourg et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-quint/#i_4650

CHARLES QUINT - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 206 mots

1500 Naissance, à Gand, de Charles, fils de Philippe le Beau et de Jeanne la Folle. 1516 Il est proclamé roi d'Espagne et des Deux-Siciles et souverain des Amériques sous le nom de Charles I er . 1519 Il est élu empereur sous le nom de Charles V (dit Charles Quint). 1521 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-quint-reperes-chronologiques/#i_4650

CISNEROS FRANCISCO JIMÉNEZ DE (1456-1517) cardinal espagnol

  • Écrit par 
  • Marie-France SCHMIDT
  •  • 894 mots

Issu d'une famille de noblesse ancienne mais sans fortune, Cisneros étudie le droit et la théologie à Salamanque. Après un séjour prolongé à Rome, il exerce différentes fonctions ecclésiastiques. En 1484, il entre chez les franciscains de Tolède, puis mène une existence érémitique dans des couvents du plateau castillan, celui du Castañar et celui de la Salceda dont il devient supérieur. Le cardina […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cisneros-francisco-jimenez-de-cardinal-espagnol/#i_4650

CONSEIL DES TROUBLES

  • Écrit par 
  • Pierre GOBERT
  •  • 421 mots

En août 1567, le duc d'Albe fut envoyé aux Pays-Bas comme gouverneur espagnol à la tête d'une forte armée pour rétablir l'ordre troublé par une explosion de violences iconoclastes, dues à un nombre croissant de calvinistes. Partisan d'une répression féroce, il créa le Conseil des troubles (appelé Bloedraad , ou Conseil du sang, par les Néerlandais), comprenant de grands seign […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conseil-des-troubles/#i_4650

CONTROVERSE DE VALLADOLID (1550-1551)

  • Écrit par 
  • Nestor CAPDEVILA
  •  • 257 mots
  •  • 1 média

Charles Quint réunit à Valladolid des juristes et des théologiens pour déterminer la manière dont les Indiens peuvent être légitimement soumis et convertis. Sepúlveda justifie la guerre de conquête par la thèse aristotélicienne de la servitude naturelle. Leur barbarie condamne les Indiens à être dominés par les peuples civilisés. Cet assujettissement doit mettre fin aux violations de la loi nature […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/controverse-de-valladolid/#i_4650

CORRIDA

  • Écrit par 
  • Barnaby CONRAD
  •  • 10 683 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Évolution à l'époque moderne »  : […] Le premier castillan monté à cheval à avoir jeté des lances sur un taureau dans une arène fermée serait Rodrigo Díaz de Bivar, dit le Cid (1043-1099). Lorsque les musulmans furent chassés d'Espagne au xv e  siècle, les tournois de jet de lance sur taureau devinrent le loisir favori de l'aristocratie. Quand les Habsbourg montèrent sur le trône d'E […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/corrida/#i_4650

DÉFAITE DE L'INVICIBLE ARMADA

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 224 mots
  •  • 1 média

Dans la seconde moitié du xvi e  siècle, les visées anglaises sur l'Amérique espagnole et le conflit religieux entre l'Espagne de Philippe II, champion du catholicisme, et l'Angleterre protestante d'Élisabeth I re , créent une tension entre les deux puissances qu'avive, à partir de 1572, la révolte antiespagnole aux Pays-B […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/defaite-de-l-invicible-armada/#i_4650

EGMONT LAMORAL comte d' (1522-1568)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 430 mots

Membre de la maison d'Egmont originaire des Pays-Bas, Lamoral comte d'Egmont est surtout connu aujourd'hui par le drame que Goethe a écrit sur lui et par l'ouverture et la musique de scène composées par Beethoven pour ce drame. Dans l'histoire des Pays-Bas, il est l'un des premiers à souhaiter soustraire son pays à la tutelle étrangère. Il a servi loyalement l'Espagne au début de sa carrière. Il a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lamoral-egmont/#i_4650

ÉLISABETH Ire (1533-1603) reine d'Angleterre (1558-1603)

  • Écrit par 
  • André BOURDE
  •  • 5 900 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La lutte contre l'Espagne »  : […] L' épisode dramatique de la lutte contre l'Espagne doit être replacé dans le contexte de la lutte acharnée entre catholiques et protestants qui ensanglante alors toute l'Europe. En face de Philippe II, champion du catholicisme, la reine d'Angleterre apparaît comme le champion du protestantisme. En fait, son scepticisme pratique ne lui fait considérer les passions religieuses que comme des prétexte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elisabeth-ire/#i_4650

EUROPE : GUERRES DE RELIGION - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 363 mots

1531 Création de la Ligue de Smalkalde, union défensive des États protestants de l'Empire. Défaite de Zwingli et des troupes zurichoises à Cappel face aux catholiques ; les cantons suisses catholiques et protestants signent une « paix nationale ». 1547 Défaite protestante à Mühlberg face à l'empereur Charles Quint, qui tente d'imposer, par l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/europe-guerres-de-religion-reperes-chronologiques/#i_4650

FARNÈSE ALEXANDRE (1545-1592)

  • Écrit par 
  • Paul GUICHONNET
  •  • 410 mots

Homme de guerre italien, au service de l'Espagne, Alexandre Farnèse est le fils d'Octave, duc de Parme et Plaisance. La carrière de ce grand condottiere coïncide avec l'apogée de l'hégémonie espagnole en Europe et, surtout, dans la péninsule italienne. En fait, Alexandre Farnèse, qui passera sa vie à courir les champs de bataille, est beaucoup plus ibérique qu'italien par sa mère, Marguerite d'Aut […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexandre-farnese/#i_4650

FRANCE (Histoire et institutions) - Formation territoriale

  • Écrit par 
  • Yves DURAND
  •  • 12 872 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les réticences »  : […] Les Lorrains furent sans doute les plus attachés à leurs princes. La Lorraine était pratiquement indépendante, même si les ducs étaient princes du Saint Empire, et vassaux du roi pour certains de leurs fiefs. La guerre de Trente Ans y fut particulièrement cruelle et les troupes françaises s'y comportèrent de telle manière que la fidélité au duc Charles IV s'en trouva renforcée. Charles V, dont l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-histoire-et-institutions-formation-territoriale/#i_4650

FRÉDÉRIC-HENRI, prince d'Orange-Nassau (1584-1647) stathouder de Hollande (1625-1647)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 478 mots

Descendant par sa mère de l'amiral Gaspard de Coligny et fils de Guillaume le Taciturne, Frédéric-Henri de Nassau succède en 1625 à son demi-frère le stathouder Maurice de Nassau qui n'a pas laissé d'enfant légitime. Nommé capitaine général et amiral, il doit faire face à une situation extérieure difficile. Breda capitule devant les Espagnols un mois après son avènement. Frédéric-Henri, qui peut é […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frederic-henri/#i_4650

GRANVELLE ANTOINE PERRENOT DE (1517-1586)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 434 mots

Fils de Nicolas Perrenot ministre de Charles Quint, ancien maréchal impérial à Besançon et conseiller du parlement de Dôle, Antoine de Granvelle se destine à la carrière ecclésiastique et devient évêque d'Arras en 1540. Ayant servi loyalement Charles Quint dont il est l'un des conseillers « bourguignons » tant au concile de Trente que lors de la rédaction du traité entre l'empereur et les protesta […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/granvelle-antoine-perrenot-de/#i_4650

RENAISSANCE

  • Écrit par 
  • Eugenio BATTISTI, 
  • Jacques CHOMARAT, 
  • Jean-Claude MARGOLIN, 
  • Jean MEYER
  •  • 31 106 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Renaissance de la noblesse en Europe méditerranéenne et orientale »  : […] Le xv e  siècle avait été le triomphe des États-villes d' Italie. Le xvi e  siècle, par le triomphe initial des empires « personnels », puis des États moyens de l'Occident, signifie leur déclin. Que le pouvoir s'affaiblisse, ou qu'il soit lointain, et elles reprennent leur rôle : États-villes barb […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/renaissance/#i_4650

GUEUX LES

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 945 mots
  •  • 1 média

Né de l'opposition sociale, politique et religieuse à l'autorité de Philippe II dans les Flandres et les Pays-Bas du xvi e siècle, le mouvement des « gueux » exprime à la fois le mécontentement populaire, responsable de la flambée d'iconoclasme, et les revendications des nobles et des notables calvinistes. Écrasée dans les provinces du Sud, la gu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-gueux/#i_4650

GUEVARA ANTONIO DE (1480?-1545)

  • Écrit par 
  • Augustin REDONDO
  •  • 674 mots

Né dans les Asturies de Santillane, il appartient à l'illustre lignage de Guevara, mais à une branche cadette bâtarde et de « pureté raciale » sans doute imparfaite, bien qu'en pleine ascension sociale. Porté en avant par le puissant clan familial, il semblait destiné à faire carrière à la cour. Cependant, les bouleversements politiques liés à la mort de Philippe le Beau l'obligent à se faire moin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antonio-de-guevara/#i_4650

HAFSIDES

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 1 348 mots

Au début du xiii e siècle, le Maghreb était encore soumis à la domination unique des souverains almohades du Maroc qui déléguaient une partie de leurs pouvoirs à des gouverneurs. Celui de l'Ifrīqiyya (c'est-à-dire la Tunisie actuelle, l'Algérie orientale et la Tripolitaine) fut, de 1207 à 1221, Abou Mohammed b. Abī Hafs, fils du cheikh Abou Hafs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hafsides/#i_4650

HORNES ou HOORN PHILIPPE II DE MONTMORENCY-NIVELLE comte de (1524 env.-1568)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 250 mots

Fils de Joseph de Montmorency-Nivelle et d'Anne d'Egmont, le comte de Hornes, qui a hérité de son beau-père, le second mari de sa mère, le comté de Hornes et porte son nom, appartient à la riche noblesse des Pays-Bas, et il sert loyalement l'Espagne au cours de la majeure partie de sa carrière. Nommé successivement grand veneur, chevalier de la Toison d'or, chef du Conseil d'État des Pays-Bas, cha […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hornes-hoorn/#i_4650

IGNACE DE LOYOLA saint (1491-1556)

  • Écrit par 
  • Jean DELUMEAU, 
  • Universalis
  •  • 1 553 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le mystique »  : […] Il faut d'abord rattacher Ignace de Loyola à l' Espagne du xvi e  siècle, pays où la longue lutte contre les musulmans avait engendré la piété ardente d'un peuple justement fier de son Église. Celle-ci avait entrepris sa propre réforme, grâce au cardinal Cisneros, à une époque où le nom de Luther était encore inconnu. Tout au long du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ignace-de-loyola/#i_4650

INQUISITION

  • Écrit par 
  • Marcelin DEFOURNEAUX, 
  • Yves DOSSAT
  •  • 5 832 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'Inquisition et l'unification religieuse de l'Espagne »  : […] La juridiction inquisitoriale ne touchant que les « convertis », Juifs et Maures conservaient, après 1478, la possibilité de pratiquer leur religion. Cette situation fut modifiée dans le quart de siècle suivant par la politique d'unification religieuse pratiquée par les Rois Catholiques. Dès 1492, les Juifs doivent choisir entre le baptême et l'exil ; en 1501, la même mesure est appliquée aux Maur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inquisition/#i_4650

INSURRECTION ANTI-ESPAGNOLE EN HOLLANDE

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 224 mots
  •  • 1 média

Depuis les années 1530, la politique habsbourgeoise de réduction des libertés locales et la persécution antiprotestante créent un fort mécontentement dans les dix-sept provinces des Pays-Bas. En 1564, une première opposition, menée par de grands seigneurs catholiques (comte d'Egmont, Guillaume d'Orange) obtient le départ du cardinal Granvelle, relais du centralisme espagnol. Mais, débordée par une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/insurrection-anti-espagnole-en-hollande/#i_4650

ISABELLE D'AUTRICHE (1566-1633)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 203 mots

Fille du roi Philippe II d'Espagne et de sa troisième femme Élisabeth de Valois, Isabelle fut proposée sans succès, par son père, comme héritière catholique au trône d'Angleterre après l'exécution, en 1587, de Marie Stuart et, par sa mère, comme prétendante au trône de France après l'assassinat de son oncle Henri III en 1589. En épousant Albert, archiduc d'Autriche, elle reçut en dot la souveraine […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/isabelle-d-autriche/#i_4650

JEANNE LA FOLLE (1479-1555) reine de Castille (1504-1555)

  • Écrit par 
  • Marie-France SCHMIDT
  •  • 587 mots
  •  • 1 média

Troisième enfant des Rois Catholiques Ferdinand d'Aragón et Isabelle de Castille (après Isabelle de Portugal et l'infant don Juan, prince des Asturies), Jeanne est fiancée à quinze ans au fils de l'empereur Maximilien, Philippe le Beau, archiduc d'Autriche . Le mariage a lieu à Lille en 1496 et, quatre ans plus tard, Jeanne met au monde à Gand le futur Charles Quint. Les morts successives de sa sœ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeanne-la-folle/#i_4650

JUAN D'AUTRICHE don (1545-1578)

  • Écrit par 
  • Pierre GOBERT
  •  • 316 mots

Fils naturel de Charles Quint et demi-frère de Philippe II, qui lui donne le nom de don Juan d'Autriche, ce vaillant capitaine s'illustre d'abord en réprimant un soulèvement des Maures à Grenade en 1570. En 1571, il est choisi pour commander la flotte que l'Espagne, Venise et le pape envoient contre les Turcs (deux cents galères et six galéasses fortement armées d'artillerie). Le 7 octobre, la ren […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/juan-d-autriche/#i_4650

JUNTE

  • Écrit par 
  • Marie-France SCHMIDT
  •  • 649 mots

Au sens moderne, le terme « junte » suggère une poignée de militaires qui se sont emparés du pouvoir dans tel État d'Amérique latine. Certes, étymologiquement, junta signifie en espagnol « assemblée », mais selon les circonstances qui entourent sa création, cet organisme revêt des caractères opposés et peut être soit un organe de consultation, soit un organe de subversion. D […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/junte/#i_4650

LA COLONISATION DU SAVOIR. UNE HISTOIRE DES PLANTES MÉDICINALES DU « NOUVEAU MONDE » 1492-1750 (S. Boumediene) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 1 142 mots

Dans le chapitre « «  Le questionnaire des Indes » »  : […] L’essai de Samir Boumediene se situe dans la démarche d’une histoire mondialisée. Partie à la conquête du Nouveau Monde, l’Espagne va conquérir des États et des cités-États fortement organisés, avec une hiérarchie, une prêtrise, un réseau de communication et des voies commerciales actives ; le Mexique et le Pérou ne sont pas l’Amazonie… L’Espagne et ses gouverneurs vont se couler sans peine dans l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-colonisation-du-savoir-une-histoire-des-plantes-medicinales-du-nouveau-monde-1492-1750/#i_4650

LERME ou LERMA FRANCISCO GÓMEZ DE SANDOVAL Y ROJAS duc de (1550-1625)

  • Écrit par 
  • Marie-France SCHMIDT
  •  • 567 mots

Aristocrate valencien, le duc de Lerme inaugure l'ère des favoris qui caractérise les règnes de Philippe III et de Philippe IV d'Espagne. En 1598, à la mort de Philippe II, alors qu'il n'est encore que marquis de Denia, il devient le conseiller le plus écouté de Philippe III, et s'empresse de placer aux plus hauts postes de l'État certains membres de sa famille, notamment le comte de Miranda, son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lerme-lerma/#i_4650

MADRID

  • Écrit par 
  • Michel DRAIN, 
  • Paul GUINARD
  •  • 4 129 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Philippe II et l'avènement de Madrid »  : […] En 1561, Philippe II transfère la chancellerie royale de Tolède à Madrid et s'installe dans l'Alcázar madrilène que son père avait commencé à restaurer. Aucun texte n'ayant justifié ou commenté cette décision, les historiens pourront toujours discuter ses motifs. Madrid était une petite ville, à mi-chemin entre Tolède et la sierra de Guadarrama, aux confins de deux paysages : sierra granitique au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/madrid/#i_4650

MAGELLAN FERNAND DE (1480 env.-1521)

  • Écrit par 
  • Mairin MITCHELL
  •  • 2 164 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Allégeance à l'Espagne »  : […] Magellan se rend alors en Espagne, et arrive à Séville le 20 octobre 1517. Il est rejoint par le cosmographe portugais Ruy Faleiro. Ensemble, ils se rendent à la cour de Valladolid. Renonçant à leur nationalité, les deux hommes offrent leurs services au roi Charles I er (le futur Charles Quint). Magalhães prend alors un nom espagnol : Fernando de Magallanes. En vertu de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fernand-de-magellan/#i_4650

MARINE

  • Écrit par 
  • Michel MOLLAT DU JOURDIN
  •  • 7 862 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre «  Les marines à voile des grands États européens modernes (XVIe-XIXe s.) »  : […] Il ne faut pas exagérer, dans l'Europe de la Renaissance, le déclin des marines méditerranéennes. Venise, sous l'impulsion d'un Cristoforo Da Canal, chercha à adapter sa flotte de galères à la défense de ce qui lui restait d'empire contre une piraterie croissante et un nouvel ennemi, la flotte turque. À partir des guerres d'Italie, les marines atlantiques franchirent en force le détroit de Gibral […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marine/#i_4650

MARRANES

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 887 mots

Terme de mépris dont l'origine est mal établie ( marrano en espagnol, marrão en portugais : porc) et par lequel on désignait des musulmans ou des juifs convertis mais dont on jugeait que la conversion était feinte. Dans l'historiographie moderne, il s'applique sans nuance péjorative aux juifs convertis et à leurs descendants d'Espagne ou du Portugal qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marranes/#i_4650

MAURES ou MORES

  • Écrit par 
  • Yann LE BOHEC
  •  • 531 mots

Les Maures, dans l'Antiquité, occupaient la partie occidentale de l'actuel Maghreb. Ils subirent d'abord des influences phéniciennes par l'intermédiaire des comptoirs carthaginois. Organisés en tribus (Bavares, Baquates, Quinquegentanei...), ils se constituaient parfois en royaumes (les rois les plus connus furent Bocchus, Bogud, Bocchus II, Juba II et Ptolémée). Occupant les montagnes, ils pratiq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maures-mores/#i_4650

MAURICE DE NASSAU, prince d'Orange (1567-1625) stathouder de Hollande et de Zélande (1584-1625)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 686 mots

À sa mort en 1584, Guillaume le Taciturne, stathouder de Hollande, laisse trois fils issus de trois de ses quatre mariages : Philippe, prisonnier des Espagnols, Frédéric-Henri de Nassau, qui vient de naître, et Maurice de Nassau, qu'il a eu d'Anne de Saxe. Jean van Oldenbarnevelt, grand pensionnaire de la province de Hollande, propose que Maurice de Nassau, âgé alors de dix-sept ans, soit nommé st […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maurice-de-nassau/#i_4650

MÉDITERRANÉE HISTOIRE DE LA

  • Écrit par 
  • André BOURDE, 
  • Georges DUBY, 
  • Claude LEPELLEY, 
  • Jean-Louis MIÈGE
  • , Universalis
  •  • 18 410 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « L'apogée de Venise »  : […] La péninsule fournit à l'Espagne des subsides et des troupes (Milanais, Naples), des blés (Sicile) ; ses abords sont solidement gardés contre les Turcs (installation des chevaliers de Rhodes à Malte par Charles Quint en 1530) ou délivrés des Français (restitution à Gênes de l'île de Corse un moment occupée par Henri II, 1554-1558). Seule Venise (et le Piémont) échappe à l'emprise espagnole. La Sé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-de-la-mediterranee/#i_4650

MESTA

  • Écrit par 
  • Marie-France SCHMIDT
  •  • 901 mots

À partir du xii e siècle, lorsque la reconquête de l'Espagne sur les Maures progresse nettement, les souverains de Castille récompensent leurs vassaux, nobles et chevaliers des ordres militaires, des services rendus dans la lutte contre l'adversaire musulman, par la cession de terres qui seront destinées en priorité à l'élevage. Ces nouveaux prop […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mesta/#i_4650

NÖRDLINGEN BATAILLE DE (5-6 sept. 1634)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 167 mots
  •  • 1 média

Bataille de la guerre de Trente Ans , qui se déroula près de Nördlingen, dans le sud de l'Allemagne. Elle se termina par une victoire décisive des forces du Saint Empire romain germanique et de l'Espagne sur les Suédois, ce qui conduisit à la dissolution de l'alliance d'Heilbronn (1633), à la fin de la domination suédoise dans le sud de l'Allemagne et à l'implication de la France du cardinal de Ri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bataille-de-nordlingen/#i_4650

OLIVARES GASPAR DE GUZMÁN comte-duc d' (1587-1645)

  • Écrit par 
  • Marie-France SCHMIDT
  •  • 1 218 mots

Appartenant à une noble famille andalouse Gaspar de Guzmán, comte-duc d'Olivares était le troisième fils d'Henri, deuxième comte du même nom, qui assumait des fonctions diplomatiques au service du roi d'Espagne Philippe II, et de María de Pimentel de Fonseca ; son père était ambassadeur à Rome au moment de sa naissance et Gaspar ne voit l'Espagne pour la première fois qu'en 1600, lorsque sa famill […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gaspar-de-olivares/#i_4650

PAYS-BAS

  • Écrit par 
  • Christophe DE VOOGD, 
  • Frédéric MAURO, 
  • Guido PEETERS, 
  • Christian VANDERMOTTEN
  • , Universalis
  •  • 35 581 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « Généralités »  : […] Le soulèvement des Pays-Bas contre l'Espagne, appelé aussi guerre de Quatre-Vingts Ans, a déchaîné aux Pays-Bas des polémiques qui ne s'éteindront sans doute jamais et provoqué plus de controverses qu'aucun autre épisode de l'histoire de ce pays. Il y a même eu des historiens étrangers pour se risquer à en traiter, ce qu'ils ont souvent fait avec bonheur. Pour les historiens marxistes-léninistes, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pays-bas/#i_4650

PHILIPPE II D'ESPAGNE (1527-1598)

  • Écrit par 
  • Henri LAPEYRE
  •  • 3 004 mots
  •  • 1 média

Si Charles Quint jouit auprès des historiens d'une réputation flatteuse, Philippe II reste un des personnages les plus discutés des Temps modernes. Pourtant jamais fils ne fut plus soucieux de continuer l'œuvre de son père, de rester fidèle à ses instructions. Cependant les temps avaient changé. Alors que l'empereur avait longtemps espéré une réconciliation des chrétiens, désormais l'entente n'ét […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philippe-ii-d-espagne/#i_4650

PHILIPPE III (1578-1621) roi d'Espagne (1598-1621)

  • Écrit par 
  • Marie-France SCHMIDT
  •  • 686 mots

Né à Madrid, capitale du royaume d'Espagne depuis quelques années seulement, Philippe III est le fils de Philippe II et de la quatrième épouse de ce dernier, Anne d'Autriche. Il n'a hérité de son père ni l'énergie ni les capacités de gouverner. Ce jeune homme pâle et effacé allie à une totale absence de vices une apathie non moins totale. Déjà, avant la mort de Philippe II, il subit l'influence d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philippe-iii/#i_4650

PHILIPPE V (1683-1746) roi d'Espagne (1700-1746)

  • Écrit par 
  • Marie-France SCHMIDT
  •  • 1 031 mots

Duc d'Anjou, second fils du Grand Dauphin Louis et de Marie-Christine de Bavière, petit-fils de Louis XIV, le futur Philippe V d'Espagne naît à Versailles. Le roi de France brigue une couronne pour ce prince d'un naturel effacé ; l'occasion lui en est fournie par la mort sans héritier du dernier Habsbourg d'Espagne, Charles II. Le testament du souverain défunt désigne comme son successeur le duc d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philippe-v-1683-1746-roi-d-espagne-1700-1746/#i_4650

PIERRE II (1648-1706) roi de Portugal (1683-1706)

  • Écrit par 
  • Marie-France SCHMIDT
  •  • 624 mots

Troisième fils de Jean IV de Portugal et de Louise de Guzmán, Pierre naît à Lisbonne à un moment où son pays est engagé dans la lutte pour l'indépendance. À la mort de son père, en 1656, Alphonse, le deuxième fils (l'aîné étant mort de tuberculose) monte sur le trône sous le nom d'Alphonse VI ; ce dernier nomme Premier ministre Castelo Melhor, qui achève de consolider la victoire du Portugal sur l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-ii-1648-1706-roi-de-portugal-1683-1706/#i_4650

PORTUGAL

  • Écrit par 
  • Roger BISMUT, 
  • Cristina CLIMACO, 
  • Michel DRAIN, 
  • José-Augusto FRANÇA, 
  • Michel LABAN, 
  • Jorge MORAÏS-BARBOSA, 
  • Eduardo PRADO COELHO
  •  • 40 038 mots
  •  • 27 médias

Dans le chapitre « Les temps sombres: la dynastie espagnole des Habsbourg et la Restauration  »  : […] Après la mort du roi Sébastien en 1578, puis celle de son successeur en 1580, le Portugal est occupé par l’armée de Philippe II d’Espagne, proclamé roi du Portugal lors des cortes de Tomar en 1581, après négociation avec la noblesse portugaise. Il prend le titre de Philippe I er du Portugal. Malgré l’intégration du pays dans la monarchie duale des H […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/portugal/#i_4650

PROVINCES-UNIES (1579-1795)

  • Écrit par 
  • Anne WEGENER SLEESWIJK
  •  • 1 304 mots
  •  • 1 média

Fédération « lâche » de provinces du nord des Pays-Bas formée lors de l'Union d'Utrecht (1579) et dissoute par le traité de La Haye (1795). Par l'Union d'Utrecht, les sept provinces calvinistes des Pays-Bas septentrionaux (Hollande, Zélande, Utrecht, Frise, Groningue, Gueldre et Overijssel) constituent la république des Provinces-Unies. Sous la conduite de quelques grands nobles tels que le stath […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/provinces-unies/#i_4650

ROCROI BATAILLE DE (1643)

  • Écrit par 
  • Pierre GOBERT
  •  • 403 mots

Célèbre bataille opposant l'armée française, commandée par le jeune duc d'Enghien (le futur Grand Condé), à l'armée de don Francisco de Mello, en majorité espagnole mais comprenant des unités wallonnes, allemandes et italiennes. Les coalisés, qui mettent en ligne 17 000 fantassins et 8 000 cavaliers, assiègent Rocroi, place forte des Ardennes, que les Français, avec 15 000 fantassins et 6 000 cava […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bataille-de-rocroi/#i_4650

SÉVILLE

  • Écrit par 
  • Michel DRAIN, 
  • Marcel DURLIAT, 
  • Universalis
  •  • 1 705 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Une ville d'art et de commerce »  : […] Dès l'Antiquité, Hispalis exporte vers Rome l'huile d'Andalousie. Son importance ne pouvait cependant être comparée à celle de la cité toute voisine d'Italica, dont les dépouilles viendront, au moment de la Renaissance, embellir les riches demeures des patriciens sévillans. À l'époque wisigothique, Séville émerge nettement et devient la métropole religieuse de la Bétique. Son évêque, Léandre, réu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/seville/#i_4650

PYRÉNÉES TRAITÉ DES (1659)

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 187 mots
  •  • 1 média

Signé par Mazarin et don Luis de Haro, respectivement Premiers ministres du roi de France Louis XIV et de Philippe IV d'Espagne, le traité des Pyrénées met fin au conflit opposant les deux puissances depuis 1635 et à l'intervention française dans la guerre de Trente Ans (1618-1648). Il met surtout fin à la prépondérance des Habsbourg d'Espagne en Europe au profit de la France, qui mène, sous Louis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/traite-des-pyrenees/#i_4650

TRENTE ANS GUERRE DE

  • Écrit par 
  • Victor-Lucien TAPIÉ
  •  • 3 271 mots
  •  • 2 médias

La guerre de Trente Ans (1618-1648) a été longtemps considérée, mais trop étroitement, comme une guerre d' Allemagne, sur laquelle s'est greffée, à partir de 1635, une nouvelle phase de la lutte traditionnelle entre l' Espagne et la France . Commencée en Bohême par la défenestration de Prague (23 mai 1618) et terminée par la signature des traités de Westphalie, à Münster et à Osnabrück, le 24 oc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-de-trente-ans/#i_4650

VALLADOLID

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 1 026 mots
  •  • 1 média

Au confluent du Pisuerga et de l'Esgueva, le site de Valladolid n'a rien de pittoresque, mais il s'est révélé propice au développement d'une grande ville : au cœur de la région de Castille-Léon, à l'endroit où les principaux affluents du Douro convergent vers le grand fleuve, dans une région fertile et à proximité immédiate de la tierra de Campos, la Beauce de la Péninsule. Valladolid a grandi, à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/valladolid/#i_4650

VERVINS PAIX DE (1598)

  • Écrit par 
  • Jean MEYER
  •  • 428 mots

Pour en arriver au statu quo de la paix de Vervins le 2 mai 1598 entre la France et l'Espagne, il aura fallu près d'un demi-siècle d'une longue guerre civile, qui n'est qu'un élément de l'affrontement européen ayant débuté avec les guerres d'Italie. L'abjuration, à Saint-Denis, de Henri IV (25 juill. 1593) est le fait décisif, mais non suffisant, qui donne au roi de France la supériorité sur la Li […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paix-de-vervins/#i_4650


Affichage 

Aztèques capturés par les Espagnols

photographie

Théodore de Bry (1528-1598), Aztèques capturés par les Espagnols et leurs alliés Gravure européenne du XVIe siècle British Museum, Londres 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

L'archiduc Ferdinand, P.P. Rubens

photographie

L'archiduc Ferdinand, cardinal-infant d'Espagne, gouverneur général des Pays-Bas du Sud, durant la bataille de Nördlingen Huile sur toile, 1636 Musée du Prado, Madrid 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

L'Invincible Armada

photographie

Une représentation de l'Invincible Armada de Philippe II d'Espagne, qui fut mise en échec par les Anglais devant Calais, en 1588 

Crédits : Henry Guttmann/ Getty Images

Afficher

Portrait de Jeanne la Folle, J. de Flandes

photographie

Juan de Flandes, Portrait de Jeanne la Folle Huile sur bois 29,5 cm X 19,3 cm Kunsthistorisches Museum, Vienne 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Portrait de Philippe II roi d'Espagne et du Portugal, A. Sánchez Coello

photographie

Alonso SÁNCHEZ COELLO, Portrait de Philippe II roi d'Espagne et du Portugal, huile sur toile Museo del Prado, Madrid 

Crédits : Erich Lessing/ AKG-Images

Afficher

Prise de La Brielle

photographie

La prise du port de La Brielle, sur l'estuaire de la Meuse, par les "gueux de mer", en 1572 Les partisans de Guillaume d'Orange parvenaient ainsi à soustraire la Zélande et la Hollande à la domination espagnole 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

1914 à 1939. De Sarajevo à Dantzig

vidéo

Première Guerre mondiale SDN Crise de 1929 Communisme NazismeLa Première Guerre mondiale, véritable matrice du nouveau siècle, procède directement de l'exacerbation des tensions nationalistes en Europe En 1917, l'intervention nord-américaine accélère la défaite des Empires centraux que... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Anarchistes espagnols

photographie

Les miliciens anarchistes de la CNT (Confédération nationale du travail) distribuent les armes dont ils se sont emparé dans le port de Barcelone, au début de la guerre civile espagnole, en juillet 1936 

Crédits : Fox Photos/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Espagne, la guerre civile

carte

Rébellion et avancées des nationalistes face aux fronts républicains (1936-1939) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Francisco Franco, 1939

photographie

Le général espagnol Francisco Franco (1892-1975) en visite d'inspection vers la fin de la guerre civile en 1939 Il dirigera l'Espagne en dictateur de 1939 à 1975 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Guerre civile espagnole : Guernica

photographie

La ville de Guernica en ruine après le bombardement par les avions allemands de la légion Condor, le 26 avril 1937 

Crédits : AKG

Afficher

Guerre d'Espagne

photographie

Après une attaque couronnée de succès, les troupes nationalistes capturent des soldats républicains qui s'étaient retranchés au sommet d'une colline, sur le front du col de Somosierra 

Crédits : Horace Abrahams/ Getty Images

Afficher

Guerre du Rif

photographie

Le nationaliste marocain Abd el-Krim soulève les tribus du Rif contre l'occupation espagnole à partir de 1920 Après la défaite espagnole d'Anoual, le 22 juin 1921, Abd el-Krim proclame la république indépendante du Rif 

Crédits : Topical Press Agency/ Getty Images

Afficher

Guerre hispano-américaine à Cuba, 1898

photographie

Un camp espagnol à Cuba, pendant la guerre hispano-américaine, en 1898 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Insurrection anticoloniale à Cuba, 1896

photographie

Un camp de rebelles cubains pendant l'insurrection de 1896 Après la guerre américano-espagnole de 1898, Cuba passe de l'autorité de Madrid à l'influence des États-Unis qui obtiennent, par la Constitution, un droit d'intervention 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Joseph Bonaparte

photographie

Joseph Bonaparte (1768-1844), roi de Naples (1806-1808), puis roi d'Espagne de 1808 à 1813 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Juan Prim

photographie

Le général espagnol Juan Prim y Prats (1814-1870), héros militaire romantique aux yeux du peuple et figure de proue de l'opposition politique 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

La défense de Tétouan

photographie

Soldats espagnols assurant la défense du fort de Tétouan, vers 1923, menacé par une attaque durant le conflit ibéro-marocain 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

La semaine sanglante à Barcelone

photographie

Une levée de troupes pour le Maroc provoqua 5 jours d'émeutes antireligieuses à Barcelone, en juillet 1909, sous le règne d'Alphonse XIII Quarante-neuf monastères furent incendiés Les meneurs, anarchistes et nationalistes catalans, furent exécutés 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Le partage du Maroc, 1912

photographie

La signature des accords franco-espagnols sur la division administrative du Maroc, le 27 novembre 1912, permet à l'Espagne de conserver une zone d'influence au nord (Rif) et au sud (Tarfaya, Ifni) 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Les femmes au combat

photographie

Pendant la guerre d'Espagne, des femmes partageaient la vie des combattants républicains 

Crédits : Fox Photos/ Getty Images

Afficher

Primo de Rivera

photographie

Le général et dictateur espagnol Primo de Rivera (1870-1930) quitte le palais royal, le 28 janvier 1930, après avoir démissionné 

Crédits : Fox Photos/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Pronunciamiento

photographie

Le roi d'Espagne Alphonse XIII (1886-1941) et le général Primo de Rivera (1870-1930) qui prit le pouvoir le 13 septembre 1923 avec l'appui de l'armée et du roi 

Crédits : Topical Press Agency/ Getty Images

Afficher

Réfugiés espagnols

photographie

La foule des réfugiés de la guerre civile espagnole gagne Perpignan par le col du Perthus 

Crédits : Three Lions/ Getty Images

Afficher

Aztèques capturés par les Espagnols
Crédits : Bridgeman Images

photographie

L'archiduc Ferdinand, P.P. Rubens
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

L'Invincible Armada
Crédits : Henry Guttmann/ Getty Images

photographie

Portrait de Jeanne la Folle, J. de Flandes
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Portrait de Philippe II roi d'Espagne et du Portugal, A. Sánchez Coello
Crédits : Erich Lessing/ AKG-Images

photographie

Prise de La Brielle
Crédits : Hulton Getty

photographie

1914 à 1939. De Sarajevo à Dantzig
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Anarchistes espagnols
Crédits : Fox Photos/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Espagne, la guerre civile
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Francisco Franco, 1939
Crédits : Hulton Getty

photographie

Guerre civile espagnole : Guernica
Crédits : AKG

photographie

Guerre d'Espagne
Crédits : Horace Abrahams/ Getty Images

photographie

Guerre du Rif
Crédits : Topical Press Agency/ Getty Images

photographie

Guerre hispano-américaine à Cuba, 1898
Crédits : Hulton Getty

photographie

Insurrection anticoloniale à Cuba, 1896
Crédits : Hulton Getty

photographie

Joseph Bonaparte
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Juan Prim
Crédits : Hulton Getty

photographie

La défense de Tétouan
Crédits : Hulton Getty

photographie

La semaine sanglante à Barcelone
Crédits : Hulton Getty

photographie

Le partage du Maroc, 1912
Crédits : Hulton Getty

photographie

Les femmes au combat
Crédits : Fox Photos/ Getty Images

photographie

Primo de Rivera
Crédits : Fox Photos/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Pronunciamiento
Crédits : Topical Press Agency/ Getty Images

photographie

Réfugiés espagnols
Crédits : Three Lions/ Getty Images

photographie