ESPACE, esthétique

ANDREA DEL CASTAGNO (1390 ou 1406 ou 1421-1457)

  • Écrit par 
  • Philippe LEVANTAL
  •  • 743 mots
  •  • 3 médias

Au début du Quattrocento, divers peintres florentins élaborent un style qui brise avec ce que le Trecento, dominé par Giotto, comportait encore d'empreinte gothique. La conquête, par Masaccio, d'un espace cohérent ouvre la voie à Uccello, à Andrea del Castagno, qui, de manière fort différente, vont accorder la primauté au dessin, au volume monumental, au contour dramatique, aux effets de perspecti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andrea-del-castagno/#i_11701

ART (Le discours sur l'art) - Sémiologie de l'art

  • Écrit par 
  • Louis MARIN
  •  • 3 561 mots

Dans le chapitre « La lecture du tableau »  : […] On prendra comme exemple privilégié l'objet pictural : le tableau est un texte figuratif et un système de lecture. Il se voit globalement, comme une totalité qui implique non seulement un point de vue qu'éventuellement un code perspectif peut déterminer, mais aussi le retranchement de l'espace du tableau, de l'espace existentiel, comme un espace autre qui se constitue en un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-le-discours-sur-l-art-semiologie-de-l-art/#i_11701

BARRÉ MARTIN (1924-1993)

  • Écrit par 
  • Ann HINDRY
  • , Universalis
  •  • 1 232 mots

Dans le chapitre « Recherches conceptuelles et minimalistes »  : […] Désormais, Barré travaille sur une touche qui « se fait espace », une couleur qui est d'abord espace avant d'être forme. C'est ainsi qu'il opère progressivement une réduction drastique des moyens picturaux qui déterminent, vers le milieu des années 1960, une comparaison, également erronée, avec les démarches minimales américaines telles que celles de Robert Ryman ou Agnès Martin. Barré cherche la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/martin-barre/#i_11701

ENVIRONNEMENT, art

  • Écrit par 
  • François LOYER
  • , Universalis
  •  • 3 220 mots

Environnement, le mot est à la mode et, dans le domaine de l'art, recouvre des significations bien différentes. Si on le trouve plutôt dans le langage des peintres, des sculpteurs et des architectes, il semble bien que ni les uns ni les autres n'aient en vue la même notion. Ce n'est donc pas une définition qu'il faut en apporter, mais plusieurs : selon les métiers et selon les écoles. Le sens trad […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/environnement-art/#i_11701

ESPACE, architecture et esthétique

  • Écrit par 
  • Françoise CHOAY, 
  • Jean GUIRAUD
  • , Universalis
  •  • 12 324 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Architecture »  : […] Le substantif « espace » appartient aujourd'hui au langage courant concernant l'urbanisme (espace urbain, espace public, espace vert) et l'architecture (espace classique ou baroque, statique ou dynamique... et, plus spécifiquement, espace de séjour, espace de repos). Mais cet usage est récent. Il ne s'est généralisé qu'après les années 1940, lorsque la locution « arts de l'espace » a remplacé, san […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espace-architecture-et-esthetique/#i_11701

ESTHÉTIQUE - L'expérience esthétique

  • Écrit par 
  • Daniel CHARLES
  •  • 5 074 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'expérience comme totalité interne »  : […] Chronos , le temps de la mesure, renvoie, selon la Logique du sens de Gilles Deleuze, à la succession incessante des instants. Une œuvre musicale peut être jouée ou écoutée comme un pur défilé de sonorités : quand le montage ne parvient pas à « prendre », ce qui advient demeure indifférent. Au temps « pulsé » de la simple chronologie, Deleuze oppose le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/esthetique-l-experience-esthetique/#i_11701

FAUCHEUX PIERRE (1924-1999)

  • Écrit par 
  • Nelly FEUERHAHN
  •  • 733 mots

Né le 12 février 1924 à Paris, Pierre Faucheux manifeste très tôt un intérêt pour les métiers du livre. Reçu au concours d'entrée à l'École Estienne en 1938, il s'y passionne pour la typographie et la mise en page. Sa formation achevée, il est embauché en 1942 par Paul Faucher (1898-1967), grand rénovateur de l'édition pour la jeunesse et pionnier de l'Éducation nouvelle et de sa pédagogie. Dès s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-faucheux/#i_11701

FONTANA LUCIO (1899-1968)

  • Écrit par 
  • Hervé GAUVILLE
  •  • 1 523 mots

Un mot, à la fois simple et immense, résume ce que fut et ce que fit Lucio Fontana : espace. Le nom même de l'artiste italien évoque, de manière allusive, l'ouverture lumineuse que serait, par la grâce d'une traduction approximative, una Fontana di Luce , une fontaine de lumière. L'espace sera le thème presque unique de ses recherches artistiques, son obsession. Espace sera […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lucio-fontana/#i_11701

HOCKNEY DAVID (1937- )

  • Écrit par 
  • Guitemie MALDONADO
  •  • 1 722 mots

Dans le chapitre « Inventer l'espace pictural »  : […] Le rapport entretenu par David Hockney avec la photographie est révélateur de son approche toute particulière du réalisme : photographe amateur de longue date, il conserve ces clichés dans des albums aujourd'hui nombreux et les emploie avec une grande liberté pour l'élaboration de ses tableaux, combinés avec des références à la peinture classique, en particulier italienne (Fra Angelico, Piero del […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/david-hockney/#i_11701

INSTALLATION, art

  • Écrit par 
  • Bénédicte RAMADE
  •  • 3 499 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une mise en situation du spectateur et du lieu »  : […] Tous les auteurs s'accordent à situer la naissance de l'installation dans les années 1960, entre pop et minimal art. Elle est alors une œuvre d'hybridation des recherches artistiques de la décennie, dans le dessein d'offrir au spectateur une expérience de l'art différente. Les critiques de l'époque n'opèrent pas vraiment de distinction entre les termes « installation » et « environnement », alors […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/installation-art/#i_11701

LAND ART

  • Écrit par 
  • Gilles A. TIBERGHIEN
  •  • 3 685 mots

Dans le chapitre « Le corps mis en jeu, le processus »  : […] Au début des années 1960, on assiste à un décloisonnement des arts. Les Happenings d'Allan Kaprow et les Events de Fluxus redistribuent les lignes de partage entre spectateurs et acteurs, produisant ainsi de nouveaux espaces artistiques et sollicitant la collaboration des arts de la scène et du spectacle vivant aussi bien que de la musique ou des arts […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/land-art/#i_11701

LE ROY JULIEN DAVID (1724-1803)

  • Écrit par 
  • Christopher Drew ARMSTRONG
  •  • 1 911 mots

Dans le chapitre « Architecture et sensations »  : […] C'est dans les écrits de Le Roy que pour la première fois les effets des recherches sur l'entendement humain étaient pris en compte dans la théorie de l'architecture, au moment où Diderot dans son article « Beau » de l' Encyclopédie (1752) et Edmund Burke dans son Philosophical Enquiry into the Origin of our Ideas of the Sublime and the Beautiful (1757 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/julien-david-le-roy/#i_11701

OPTIQUE ET CINÉTIQUE ART

  • Écrit par 
  • Arnauld PIERRE
  •  • 4 641 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'environnement sensoriel »  : […] La forme environnementale dans laquelle débouchent ces expériences semblaient la mieux à même de répondre à la soif de sensations et aux besoins esthésiques de cette génération, tels que les exprime le critique Willoughby Sharp à la fin des années 1960 : « La peinture d'aujourd'hui et la sculpture statique ne sont plus complètement satisfaisantes. Nous avons besoin d'un art de plus grande énergie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-optique-et-cinetique/#i_11701

PAN MARTA (1923-2008)

  • Écrit par 
  • Paul-Louis RINUY
  •  • 1 121 mots

Artiste de renommée internationale, Marta Pan incarne une ligne exigeante au sein de la sculpture moderne dans son lien à la nature comme à la cité, dans son ambition monumentale et architecturale. À partir de recherches techniques poussées, elle a su inventer une poétique personnelle dans un dépouillement formel qui confine à l'austérité. Présentes dans de nombreux sites publics en Europe comme a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marta-pan/#i_11701

PEINTURE - L'espace pictural

  • Écrit par 
  • Henri VAN LIER
  •  • 2 608 mots

Chacun des arts est l'exercice d'une des relations fondamentales entre l'homme et le monde. Ainsi, nés dans une matrice dont nos fantasmes gardent le souvenir, nous trouvons dans l'architecture, espace englobant, une matrice agrandie et différenciée à la mesure de nos actions. Prématurés, incapables durant de longs mois de nous nourrir, de nous vêtir, de nous mouvoir, nous sommes portés, par nos […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peinture-l-espace-pictural/#i_11701

PERSPECTIVE

  • Écrit par 
  • Marisa DALAI EMILIANI
  •  • 8 113 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « La perspective dans les arts figuratifs »  : […] Une histoire de la perspective limitée aux exemples d'une expression rigoureusement géométrique de l'espace risque de faire violence à la vérité figurative, en superposant le modèle abstrait de la perspective centrale moderne sur les expériences spatiales différemment structurées des diverses époques et provinces des histoires de l'art. Sans doute est-il préférable de renoncer d'emblée à la constr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/perspective/#i_11701

PSYCHANALYSE & PEINTURE

  • Écrit par 
  • Jean-François LYOTARD
  •  • 7 908 mots

Dans le chapitre « La peinture et l'illusion »  : […] Cette assignation de l'œuvre plastique, en tant que muette et visible, à résider dans la région de l'accomplissement imaginaire du désir, on la retrouve au cœur de l'analyse freudienne de la fonction de l'art. Freud distingue en effet deux composants dans le plaisir esthétique : un plaisir proprement libidinal qui provient du contenu même de l'œuvre, pour autant que celle-ci nous permet, par iden […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychanalyse-et-peinture/#i_11701

RECHERCHE PHILOSOPHIQUE SUR L'ORIGINE DE NOS IDÉES DU SUBLIME ET DU BEAU, Edmund Burke - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Julie RAMOS
  •  • 1 204 mots

Dans le chapitre « Grandeur réelle et grandeur d'artifice »  : […] La Recherche abonde surtout en citations tirées de la littérature sublime et les artistes dans laquelle puiseront leur inspiration : Shakespeare (Delacroix), Milton (Blake et Füssli) ou la Bible (Turner et John Martin). La coexistence d'exemples naturels et littéraires – la peinture est peu traitée par Burke – explique l'ambiguïté de la réception de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/recherche-philosophique-sur-l-origine-de-nos-idees-du-sublime-et-du-beau/#i_11701

RÉCIT

  • Écrit par 
  • Louis MARIN, 
  • Jean VERRIER
  •  • 8 852 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Actions, moments, lieux »  : […] Toute représentation narrative met donc en jeu trois éléments fondamentaux : d'une part, les actions des acteurs du récit ; d'autre part, le temps et les moments de l'histoire racontée ; enfin, l'espace et les lieux où ces actions représentées prennent place. Le problème remarquable que visera à résoudre diversement tout art narratif sera celui de la représentation du temps de l'histoire par ses m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/recit/#i_11701

RUSSIE (Arts et culture) - L'art russe

  • Écrit par 
  • Michel ALPATOV, 
  • Olga MEDVEDKOVA, 
  • Cécile PICHON-BONIN, 
  • Andreï TOLSTOÏ
  •  • 18 894 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « Le romantisme russe »  : […] Au début du xix e  siècle, la culture aristocratique s'épanouit, prend un caractère national – surtout après la guerre de 1812 – et embrasse des domaines très vastes. Le romantisme plonge en Russie des racines profondes, autant sous sa forme « pure » que dans ses aspects néo-classique. Si, en peinture, le portrait, le paysage, les scènes d’intérie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/russie-arts-et-culture-l-art-russe/#i_11701

SCULPTURE - L'espace sculptural

  • Écrit par 
  • Henri VAN LIER
  •  • 3 263 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Surface et profondeur »  : […] Pourtant, il n'y aurait pas véritablement de corps s'il n'y avait que ces délimitations et ces distributions. En même temps que des contours, des parties et des mouvements – une kinesthésie –, l'organisme est une cénesthésie profonde, une relation dynamique d'un dedans et d'un dehors. Tel est le volume dont parle Read : capacité d'occuper l' espace. Ainsi, pour achever de se donner un corps, l'hom […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sculpture-l-espace-sculptural/#i_11701

THE SCIENCE OF ART, Martin Kemp

  • Écrit par 
  • François-René MARTIN
  •  • 1 229 mots

Dans le chapitre « Invention et développement de la perspective linéaire »  : […] Le domaine embrassé par Martin Kemp dans The Science of Art est immense. Il distingue trois grands moments dans l'histoire des relations entre les modèles scientifiques de compréhension de la nature et la création artistique ; trois époques qui déterminent les différentes parties de l'ouvrage, dans lequel sont examinées quatre siècles d'affinités entre l'art et la science. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/the-science-of-art/#i_11701