ESPACE (CONQUÊTE DE L')La militarisation de l'espace

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le 17 avril 2007, un lanceur ukrainien Dniepr décolle de la base de Baïkonour, au Kazakhstan, et met sur orbite le premier satellite de reconnaissance militaire égyptien, MisrSat-1, alias Egyptsat-1. Ce fait, a priori banal dans un monde où les satellites ont envahi notre quotidien, a en réalité marqué une véritable rupture avec les cinquante dernières années, rupture dont les prémices sont apparues au milieu des années 1990. La mondialisation de l'espace militaire est en marche, et l'espace devient une composante indissociable des activités militaires, notamment en matière de renseignement.

Un espace militaire en révolution

Le demi-siècle passé, dominé par la guerre froide exacerbée par la rivalité politique et idéologique entre l'Est et l'Ouest, a laissé l'image d'un monde dans lequel l'espace militaire a été – et semble encore – monopolisé par les États-Unis et l'Union soviétique, devenue la Russie en 1991. Or, depuis la fin de cette guerre froide, plus d'une douzaine de pays – Chine, Royaume-Uni, Israël, France, Inde, Japon, Allemagne, Italie, Pakistan, Taïwan, Arabie Saoudite, Corée du Sud, Égypte – ont lancé ou font lancer par d'autres des satellites de reconnaissance leur conférant une quasi-autonomie en matière de renseignement.

Le monopole américano-russe concernant l'espionnage à partir de l'espace s'est donc ainsi peu à peu fissuré. En outre, alors que naguère les satellites militaires n'étaient lancés que par leur propriétaire, ce n'est plus le cas aujourd'hui. À titre d'exemple, la Russie met sur orbite des satellites militaires allemands ou d'autres nations à partir de Baïkonour, situé au Kazakhstan !

Par ailleurs, deux événements importants sont intervenus récemment, non plus dans le domaine de l'observation, mais dans celui des armes spatiales proprement dites. En effet, le 11 janvier 2007, la Chine a procédé – à titre de démonstration – à la destruction, au moyen d'un missile balistique lancé du sol, de son satellite de météorologie FY-1C, lancé le 10 mai 1999 et gravitant à 850 kilomètres d'altitude, révélant sa compétence inattendue en la matière. Cette démonstration arrivait après une autre réalisée en 2006 : l'aveuglement par un laser chinois des capteurs d'un satellite-espion américain KH-11. Puis, le 20 février 2008, l'U.S. Navy, sans doute pour rappeler à la Chine qu'elle aussi est capable d'intercepter des satellites, procédait à la destruction, au-dessus du Pacifique, de son satellite militaire de reconnaissance radar N.R.O.-21, situé sur une orbite de 247 kilomètres d'altitude, et qui était devenu incontrôlable. Pour cela, la Navy a tiré un missile antimissile balistique modifié S.M.-3 à partir du croiseur U.S.S. Lake Erie.

Enfin, le 11 février 2008, dans une allocution faite à Kourou (Guyane), le président français Nicolas Sarkozy mettait en évidence le décalage entre les États-Unis et l'Europe en matière de budgets spatiaux militaires et incitait cette dernière à faire un effort dans ce domaine. Depuis quelques années, le monde spatial militaire est donc en pleine mutation.

Rappelons que de la fin des années 1950 jusqu'à la fin de la guerre froide, l'espace militaire a été monopolisé par les États-Unis et l'Union soviétique, qui y ont déployé des systèmes passifs – comme les satellites de reconnaissance, d'écoute, de communication, de navigation – mais aussi des armes destinées à porter le combat dans l'espace. À la militarisation de ce dernier s'est ainsi ajoutée une « arsenalisation » (weaponization, en anglais). Cependant, ce déploiement ne concerne qu'un nombre limité de systèmes, et, souvent, de façon limitée dans le temps.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 9 pages

Écrit par :

  • : membre de l'Académie de l'air et de l'espace et de l'International Academy of Astronautics, ancien président de l'Institut français d'histoire de l'espace

Classification

Autres références

«  ESPACE CONQUÊTE DE L'  » est également traité dans :

ESPACE (CONQUÊTE DE L') - Vue d'ensemble

  • Écrit par 
  • Hubert CURIEN
  •  • 1 200 mots
  •  • 4 médias

Le 4 octobre 1957, le satellite soviétique Spoutnik-1 envoie ses premiers bips-bips. Le 12 avril 1961, Iouri Gagarine accomplit, en 108 minutes, une révolution autour de la Terre. Puis, le 21 juillet 1969, l'Américain Neil Armstrong marche sur la Lune. L'ère spatiale fut ainsi ouverte, pour le savoir, le savoir-faire et le rêve.Certes, les motivations des promo […] Lire la suite

ESPACE (CONQUÊTE DE L') - L'espace et l'homme

  • Écrit par 
  • Jacques VILLAIN
  •  • 5 033 mots
  •  • 24 médias

Le 4 octobre 1957, l'humanité commençait une page importante de son histoire : ce jour-là, en effet, l'Union soviétique plaçait sur orbite le premier satellite artificiel de la Terre, Spoutnik-1, ouvrant ainsi une nouvelle ère, l'ère spatiale. On estime que depuis lors plus de 5 000 satellites, sondes interplanétaires et vaisseaux habités ont été envoyés dans l'espace pour des applications diverse […] Lire la suite

ESPACE (CONQUÊTE DE L') - Des fusées aux lanceurs

  • Écrit par 
  • Frederick I. ORDWAY III, 
  • Jacques VILLAIN
  •  • 11 349 mots
  •  • 15 médias

La découverte que le principe de la réaction – principe qui préside au mouvement des fusées – constituait la clé des voyages dans l'espace demeure un événement majeur dans l'histoire de la pensée. Un problème immémorial était résolu. Son corollaire, le développement des lanceurs modernes, allait ouvrir l'Univers à l' […] Lire la suite

ESPACE (CONQUÊTE DE L') - Des pionniers à la fin de la guerre froide

  • Écrit par 
  • Jacques VILLAIN
  •  • 14 624 mots
  •  • 43 médias

Si l'ère spatiale s'ouvre effectivement le 4 octobre 1957, avec le lancement par l'Union soviétique du premier satellite de la Terre, Spoutnik-1, il n'en demeure pas moins que le rêve de conquête des espaces infinis figurait parmi les aspirations humaines les plus profondes depuis l'Antiquité. Au cours des siècles passés, en effet, de nombreux écrivains ont sensibilisé les lecteurs aux voyages dan […] Lire la suite

ESPACE (CONQUÊTE DE L') - L'Europe spatiale

  • Écrit par 
  • Jacques VILLAIN
  •  • 2 938 mots
  •  • 9 médias

De nouveaux pays demandent à devenir membres de l'Agence spatiale européenne (E.S.A.), qui s'est engagée dans une collaboration accrue avec la Russie, et a instauré un dialogue plus étroit avec l'Union européenne en ce qui concerne la politique spatiale.Ces changements programmés coïncident avec les remarquables succès obtenus par l'Europe […] Lire la suite

ESPACE (CONQUÊTE DE L') - Le droit de l'espace

  • Écrit par 
  • Simone COURTEIX
  •  • 11 476 mots
  •  • 1 média

Le 21 octobre 1957, un satellite était pour la première fois dans l'histoire mis avec succès en orbite autour de la Terre et ce fait même marquait l'avènement d'une ère nouvelle dans la vie de l'humanité : l'ère spatiale. Quelques années plus tard, en 1961, l'homme est allé dans l'espace extra-atmosphérique et, à la fin de la même décennie, le 21 juillet 1969, le premier astronaute a posé le pied […] Lire la suite

ESPACE (CONQUÊTE DE L') - Succès et désillusions

  • Écrit par 
  • Jacques VILLAIN
  •  • 9 887 mots
  •  • 32 médias

Le 4 octobre 1957, en mettant sur orbite le premier satellite artificiel, Spoutnik-1, l'homme, pour la première fois de son histoire, se donnait les moyens de quitter sa planète et se lançait dans ce qu'il est convenu d'appeler la conquête de l'espace, tournée tant vers l'espace lui-même que vers la Terre. Aujourd'hui, des hommes vivent à bord d'une station sur orbite terrestre, des satellites et […] Lire la suite

ACCÉLÉROMÈTRES SPATIAUX

  • Écrit par 
  • Raphaël F. GARCIA, 
  • Pierre TOUBOUL
  •  • 4 872 mots
  •  • 3 médias

Le 17 mars 2009, un lanceur germano-russe Rockot décolle du cosmodrome de Plesetsk, dans le nord de la Russie, non loin du cercle polaire, et injecte sur une orbite terrestre très basse Goce, premier des satellites Earth Explorer du programme Living Planet de l'Agence spatiale européenne (E.S.A.). Ce programme scientifique d'observation de la Terre est particulièrement fourni : développées dans l […] Lire la suite

AGENCE SPATIALE EUROPÉENNE ou ESA (European Space Agency)

  • Écrit par 
  • Jacques VILLAIN
  •  • 2 470 mots
  •  • 6 médias

L’Agence spatiale européenne (A.S.E.), souvent désignée par son sigle anglais E.S.A. (European Space Agency), est l’organisme européen qui est en charge de définir et de conduire la politique spatiale de l’Europe en liaison avec l’Union européenne (U.E.) et les pays membres de l’organisation. Fondée le 30 mai 1975 et comptant aujourd’hui vingt États membres, elle mène différentes activités couvran […] Lire la suite

ALDRIN EDWIN EUGENE dit BUZZ (1930- )

  • Écrit par 
  • Jacques VILLAIN
  •  • 707 mots
  •  • 1 média

Deuxième homme à avoir foulé le sol de la Lune, après Neil A. Armstrong, l'Américain Edwin Eugene (« Buzz ») Aldrin, Jr. naît le 20 janvier 1930 à Montclair, dans le New Jersey. En 1951, il devient bachelor ès sciences de l'Académie militaire des États-Unis à West Point. L'année suivante, il devient pilote dans l'U.S. Air Force. Durant la guerre de Corée, il effectue 66 missions sur des chasseurs […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Jacques VILLAIN, « ESPACE (CONQUÊTE DE L') - La militarisation de l'espace », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 29 novembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/espace-conquete-de-l-la-militarisation-de-l-espace/