ESPACE (CONQUÊTE DE L')L'espace et l'homme

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le 4 octobre 1957, l'humanité commençait une page importante de son histoire : ce jour-là, en effet, l'Union soviétique plaçait sur orbite le premier satellite artificiel de la Terre, Spoutnik-1, ouvrant ainsi une nouvelle ère, l'ère spatiale. On estime que depuis lors plus de 5 000 satellites, sondes interplanétaires et vaisseaux habités ont été envoyés dans l'espace pour des applications diverses – connaissance de l'Univers, observation de la Terre, aides à la vie quotidienne, usages militaires... – mais aussi pour y assurer une présence humaine. Quel bilan peut-on tirer de plus d'un demi-siècle d'activités spatiales ?

 Du rêve aux exploits : le temps des pionniers

Le désir de conquérir l'espace n'est nullement l'apanage du xxe siècle : des activités humaines, l'exploration de l'espace est sans doute celle qui a eu la plus longue période de gestation. Entre les premières évocations écrites du voyage spatial, attribuées à Lucien de Samosate (iie siècle), et l'arrivée de l'homme dans l'espace, en 1961, il s'est écoulé presque deux millénaires.

Après Lucien, nombre d'écrivains à l'imagination débordante vont ancrer le voyage spatial dans la conscience collective : l'Arioste, Cyrano de Bergerac, Fontenelle, Voltaire, Restif de La Bretonne... Si la Lune demeure la destination privilégiée, Mars et même des astres plus éloignés constituent aussi des objectifs. Les moyens de transport spatial sont ceux de l'époque considérée : bateaux, chevaux, oiseaux, ballons, canons, fusées, sans oublier d'autres, plus ésotériques ou extravagants, comme les fioles de Cyrano, remplies de rosée. À partir du xixe siècle, la technique accompagne l'imagination : le Français Henry de Graffigny (1863-1942) envisage la propulsion photonique et la voile solaire, l'Américain Thomas Sigismund Stribling (1881-1965) la propulsion nucléaire, l'Autrichien Franz Abdon Ulinski (1890-1974) la propulsion ionique, le Britannique Herbert George Wells (1866-1946) l'antigravité. Le lecteur moderne va même, quelque peu abusivement, étroitement associer le nom de certains écrivains à l'exploration spatiale : Cyrano de Bergerac, Fontenelle, Jules Verne, H. G. Wells...

Au tournant du xixe siècle, les quatre grands pionniers de l'astronautique constituent, en posant les bases théoriques du vol spatial, le trait d'union entre les inspirateurs et les ingénieurs : grâce au Russe Konstantin Edouardovitch Tsiolkovski (1857-1935), au Français Robert Esnault-Pelterie (1881-1957), à l'Américain Robert Hutchings Goddard (1882-1945) et au Germano-Roumain Hermann Oberth (1894-1989), le fonctionnement de la fusée, seul véhicule qui permette d'aller dans l'espace, est compris. Ils proposent des systèmes de propulsion et de guidage, conçoivent des fusées, envisagent les stations orbitales, entrevoient les applications des satellites.

Les premières fusées à ergols liquides sont réalisées dans les années 1920 et 1930. C'est en Allemagne que les progrès sont les plus spectaculaires : en 1942, Wernher von Braun (1912-1977) réussit le premier vol de la sinistre V2, la fusée qui mettra l'humanité sur la route de l'espace ; après la Seconde Guerre mondiale, il mettra ses talents au service des États-Unis pour conquérir la Lune. L'U.R.S.S. fera porter tous ses espoirs par Sergueï Pavlovitch Korolev (1906-1966), artisan de la mise sur orbite de Spoutnik-1, événement qui ouvrira véritablement la porte des étoiles et inscrira définitivement l'espace dans le devenir de l'homme.

D'autres raisons que le rêve de l'espace et l'incoercible besoin qu'éprouve l'homme de voyager et de conquérir tous les territoires que lui offre la nature ont bien entendu incité l'humanité à s'engager dans l'exploration de ce monde nouveau et hostile. Au premier chef, le prestige, l'espace s'affirmant comme l'un des enjeux majeurs de la guerre froide que se livreront de 1945 à 1989 les deux superpuissances qui avaient émergé de la Seconde Guerre mondiale. Pour l'Union soviétique, l'espace sera le révélateur de sa puissance scientifique, et son prestige dans le monde en sera considérablement accru, augmentant du même coup celui du communisme. Le prestige des États-Unis, quant à lui, atteindra son apogée avec Apollo.

Apollo-15

Photographie : Apollo-15

James B. Irwin, pilote du module lunaire Falcon de la mission Apollo-15 (qu'on aperçoit en partie à gauche), embarque outils et équipements scientifiques à bord du rover, véhicule lunaire à quatre roues qui est pour la première fois utilisé. Les Montes Apenninus se profilent à l'horizon... 

Crédits : Johnson Space Center/ NASA

Afficher

Entre 1957 et le milieu des années 1960, c'est l'époque des exploits, dominée par les Soviétiques : premier satellite, premier être vivant lancé dans l'espace, la chienne Laïka (3 novembre 1957), première sonde à atteindre la Lune, Luna-2 (14 septembre 1959), premier homme dans l'espace, Iouri Gagarine (12 avril 1961), première sortie dans l'espace, par Alexeï Leonov (18 mars 1965)...

Alexeï Leonov

Photographie : Alexeï Leonov

Le cosmonaute soviétique Alexeï Leonov, à bord de Soyouz-19, lors de l'opération d'amarrage avec le module de commande américain Apollo, le 17 juillet 1975. Après cette mission Apollo-Soyouz, il n'y eut plus de vol Apollo. 

Crédits : MPI/ Archive Photos/ Getty Images

Afficher

Ce prestige de nation scientifiquement développée que confère l'espace va être très vite compris par d'autres nations. La France devient, le 26 novembre 1965, la troisième puissance spatiale ; puis ce sera au tour du Japon et de la Chine, en 1970, du Royaume-Uni, en 1971, de l'Europe, en 1979, de l'Inde, en 1980, d'Israël, en 1988.

L'espace demeure, pour les États, emblématique de leur puissance, car il affirme leur suprématie à travers de nombreux aspects : scientifiques, technologiques, militaires, économiques, culturels... Il n'est donc pas étonnant que des pays en recherche d'image et de reconnaissance se lancent dans cette voie ; il en est ainsi du Brésil, de la Corée du Sud, de l'Algérie, du Nigeria, de la Malaisie. Pour les États-Unis, l'espace est toujours un instrument majeur de leur suprématie (space dominance) : à eux seuls, ils concentrent près de 80 p. 100 des dépenses spatiales mondiales.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 8 pages

Médias de l’article

Apollo-15

Apollo-15
Crédits : Johnson Space Center/ NASA

photographie

Alexeï Leonov

Alexeï Leonov
Crédits : MPI/ Archive Photos/ Getty Images

photographie

Incendies en Grèce

Incendies en Grèce
Crédits : ESA

photographie

Saturn-V

Saturn-V
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Afficher les 24 médias de l'article


Écrit par :

  • : membre de l'Académie de l'air et de l'espace et de l'International Academy of Astronautics, ancien président de l'Institut français d'histoire de l'espace

Classification

Autres références

«  ESPACE CONQUÊTE DE L'  » est également traité dans :

ESPACE (CONQUÊTE DE L') - Vue d'ensemble

  • Écrit par 
  • Hubert CURIEN
  •  • 1 200 mots
  •  • 4 médias

Le 4 octobre 1957, le satellite soviétique Spoutnik-1 envoie ses premiers bips-bips. Le 12 avril 1961, Iouri Gagarine accomplit, en 108 minutes, une révolution autour de la Terre. Puis, le 21 juillet 1969, l'Américain Neil Armstrong marche sur la Lune. L'ère spatiale fut ainsi ouverte, pour le savoir, le savoir-faire et le rêve.Certes, les motivations des promo […] Lire la suite

ESPACE (CONQUÊTE DE L') - Des fusées aux lanceurs

  • Écrit par 
  • Frederick I. ORDWAY III, 
  • Jacques VILLAIN
  •  • 11 349 mots
  •  • 15 médias

La découverte que le principe de la réaction – principe qui préside au mouvement des fusées – constituait la clé des voyages dans l'espace demeure un événement majeur dans l'histoire de la pensée. Un problème immémorial était résolu. Son corollaire, le développement des lanceurs modernes, allait ouvrir l'Univers à l' […] Lire la suite

ESPACE (CONQUÊTE DE L') - Des pionniers à la fin de la guerre froide

  • Écrit par 
  • Jacques VILLAIN
  •  • 14 624 mots
  •  • 43 médias

Si l'ère spatiale s'ouvre effectivement le 4 octobre 1957, avec le lancement par l'Union soviétique du premier satellite de la Terre, Spoutnik-1, il n'en demeure pas moins que le rêve de conquête des espaces infinis figurait parmi les aspirations humaines les plus profondes depuis l'Antiquité. Au cours des siècles passés, en effet, de nombreux écrivains ont sensibilisé les lecteurs aux voyages dan […] Lire la suite

ESPACE (CONQUÊTE DE L') - L'Europe spatiale

  • Écrit par 
  • Jacques VILLAIN
  •  • 2 938 mots
  •  • 9 médias

De nouveaux pays demandent à devenir membres de l'Agence spatiale européenne (E.S.A.), qui s'est engagée dans une collaboration accrue avec la Russie, et a instauré un dialogue plus étroit avec l'Union européenne en ce qui concerne la politique spatiale.Ces changements programmés coïncident avec les remarquables succès obtenus par l'Europe […] Lire la suite

ESPACE (CONQUÊTE DE L') - Le droit de l'espace

  • Écrit par 
  • Simone COURTEIX
  •  • 11 476 mots
  •  • 1 média

Le 21 octobre 1957, un satellite était pour la première fois dans l'histoire mis avec succès en orbite autour de la Terre et ce fait même marquait l'avènement d'une ère nouvelle dans la vie de l'humanité : l'ère spatiale. Quelques années plus tard, en 1961, l'homme est allé dans l'espace extra-atmosphérique et, à la fin de la même décennie, le 21 juillet 1969, le premier astronaute a posé le pied […] Lire la suite

ESPACE (CONQUÊTE DE L') - Succès et désillusions

  • Écrit par 
  • Jacques VILLAIN
  •  • 9 887 mots
  •  • 32 médias

Le 4 octobre 1957, en mettant sur orbite le premier satellite artificiel, Spoutnik-1, l'homme, pour la première fois de son histoire, se donnait les moyens de quitter sa planète et se lançait dans ce qu'il est convenu d'appeler la conquête de l'espace, tournée tant vers l'espace lui-même que vers la Terre. Aujourd'hui, des hommes vivent à bord d'une station sur orbite terrestre, des satellites et […] Lire la suite

ESPACE (CONQUÊTE DE L') - La militarisation de l'espace

  • Écrit par 
  • Jacques VILLAIN
  •  • 5 392 mots
  •  • 1 média

Le 17 avril 2007, un lanceur ukrainien Dniepr décolle de la base de Baïkonour, au Kazakhstan, et met sur orbite le premier satellite de reconnaissance militaire égyptien, MisrSat-1, alias Egyptsat-1. Ce fait, a priori banal dans un monde où les satellites ont envahi notre quotidien, a en réalité marqué une véritable rupture avec les cinquante dernières an […] Lire la suite

ACCÉLÉROMÈTRES SPATIAUX

  • Écrit par 
  • Raphaël F. GARCIA, 
  • Pierre TOUBOUL
  •  • 4 872 mots
  •  • 3 médias

Le 17 mars 2009, un lanceur germano-russe Rockot décolle du cosmodrome de Plesetsk, dans le nord de la Russie, non loin du cercle polaire, et injecte sur une orbite terrestre très basse Goce, premier des satellites Earth Explorer du programme Living Planet de l'Agence spatiale européenne (E.S.A.). Ce programme scientifique d'observation de la Terre est particulièrement fourni : développées dans l […] Lire la suite

AGENCE SPATIALE EUROPÉENNE ou ESA (European Space Agency)

  • Écrit par 
  • Jacques VILLAIN
  •  • 2 470 mots
  •  • 6 médias

L’Agence spatiale européenne (A.S.E.), souvent désignée par son sigle anglais E.S.A. (European Space Agency), est l’organisme européen qui est en charge de définir et de conduire la politique spatiale de l’Europe en liaison avec l’Union européenne (U.E.) et les pays membres de l’organisation. Fondée le 30 mai 1975 et comptant aujourd’hui vingt États membres, elle mène différentes activités couvran […] Lire la suite

ALDRIN EDWIN EUGENE dit BUZZ (1930- )

  • Écrit par 
  • Jacques VILLAIN
  •  • 707 mots
  •  • 1 média

Deuxième homme à avoir foulé le sol de la Lune, après Neil A. Armstrong, l'Américain Edwin Eugene (« Buzz ») Aldrin, Jr. naît le 20 janvier 1930 à Montclair, dans le New Jersey. En 1951, il devient bachelor ès sciences de l'Académie militaire des États-Unis à West Point. L'année suivante, il devient pilote dans l'U.S. Air Force. Durant la guerre de Corée, il effectue 66 missions sur des chasseurs […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Jacques VILLAIN, « ESPACE (CONQUÊTE DE L') - L'espace et l'homme », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 décembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/espace-conquete-de-l-l-espace-et-l-homme/