ESCURIAL ou ESCORIAL

CASTILLE

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT, 
  • Philippe WOLFF
  • , Universalis
  •  • 10 283 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Le style plateresque »  : […] C'est dans le domaine de l'architecture que l'originalité de la Castille fut la plus grande. Jusqu'à l'ouverture du chantier de l'Escorial, le génie local y fit preuve d'une étonnante vigueur. Alors que, dans la construction religieuse, le style gothique allait se maintenir, durant une bonne partie du xvi e  siècle, sur des chantiers aussi importants que ceux des cathédrales de Salamanque et de Sé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/castille/#i_12071

COELLO CLAUDIO (1642-1692)

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 208 mots
  •  • 1 média

Fils d'un Portugais et d'une Castillane, Claudio Coello fut l'élève de Francisco Rizi. Peu avant 1660, il se rendit certainement à Rome ; mais il revint alors en Espagne, et l'on peut suivre, à partir de cette date, son activité, qui a été intense. Il peignit pour les églises madrilènes de nombreux tableaux d'autel très colorés, dans le goût pompeux à la mode (retable de 1663 chez les bénédictines […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/claudio-coello/#i_12071

ESPAGNE (Arts et culture) - L'art espagnol

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 5 033 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « De la libération de l'ornement à la crise de rigorisme »  : […] Le mariage de Ferdinand d'Aragon et d'Isabelle de Castille en 1469 ouvrit pour l'Espagne une ère nouvelle d'unité, de puissance et de grandes aventures. À peine la prise de Grenade a-t-elle mis fin à la Reconquête que commence la conquête de l'Amérique. Celle-ci assurera des ressources considérables au bénéfice exclusif de la Castille et de l'Andalousie. Dans ces mêmes années, l'Espagne s'insère d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espagne-arts-et-culture-l-art-espagnol/#i_12071

GRECO (1541-1614)

  • Écrit par 
  • Véronique GERARD-POWELL
  •  • 2 518 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Greco et Philippe II »  : […] Le premier but du peintre, en arrivant en Espagne, était en effet d'obtenir la faveur du roi, amateur passionné de Titien. Commande royale, peut-être – ou morceau de bravoure –, L'Allégorie de la Sainte Ligue , qui rend hommage à Philippe II et à son demi-frère don Juan d'Autriche, fut appréciée du souverain et dut assurer à Greco la commande du Martyre de saint Maurice (1580-1582, Escorial) des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/greco/#i_12071

HERRERA JUAN DE (1530-1597)

  • Écrit par 
  • Catherine WILKINSON-ZERNER
  •  • 4 877 mots
  •  • 5 médias

Tout pays compte quelques architectes parmi ses héros. Comme Michel-Ange ou Palladio en Italie ou Pierre Lescot en France, Juan de Herrera joue en Espagne le rôle du brillant fondateur de la tradition nationale en architecture. Ce mythe s'est imposé au cours des siècles à partir de faits bien réels : Herrera fut l'architecte principal de Philippe II pendant une trentaine d'années (env. 1567-1590) […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/juan-de-herrera/#i_12071

LEONI LES

  • Écrit par 
  • Jean-René GABORIT
  •  • 372 mots

Artistes italiens, originaires d'Arezzo. Leone Leoni, ou Lioni (1509-1590), séjourna à Venise en 1527 avant d'entrer en 1538 comme graveur à la Zecca (hôtel des Monnaies) pontificale. Condamné aux galères pour le meurtre de l'orfèvre Pellegrino de Leuti, il fut libéré en 1541 sur l'intervention d'Andrea Doria, dont il fit la médaille. Maître de la Monnaie de Milan (1542-1545), compromis dans une a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-leoni/#i_12071

MONASTIQUE ARCHITECTURE

  • Écrit par 
  • Carol HEITZ
  •  • 8 280 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « L'Escurial »  : […] Un monastère espagnol, à la fois couvent et palais royal, constitue la meilleure transition du Moyen Âge aux Temps modernes. Il s'agit de l'Escurial, bâti en l'honneur de saint Laurent à la suite du vœu fait par Philippe II, en 1557, de remplacer le couvent Saint-Laurent de Saint-Quentin, que ses troupes avaient incendié. Extraordinaire ensemble où la sobriété le dispute au raffinement de l'exécu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-monastique/#i_12071

NAVARRETE JUAN FERNÁNDEZ DE (1526-1579)

  • Écrit par 
  • Claudie RESSORT
  •  • 319 mots
  •  • 1 média

Peintre espagnol. Sourd-muet depuis l'âge de trois ans ( El Mudo ) et d'une santé très précaire, Juan Fernández de Navarrete ne put réaliser pleinement ses dons de décorateur et de coloriste. Son talent est reconnu très tôt par les hiéronymites du monastère de La Estrella (Navarre) qui l'accueillent et qui l'aident à entreprendre un voyage en Italie. Il visite Rome, Florence, Naples et Venise surt […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/juan-fernandez-de-navarrete/#i_12071

TIBALDI PELLEGRINO (1527-1596)

  • Écrit par 
  • Sylvie BÉGUIN
  •  • 306 mots

Né à Puria in Valsolda, formé à Bologne, Pellegrino Tibaldi, artiste très précoce, travaille à Rome, dès 1545-1546, avec Perino del Vaga au château Saint-Ange (décoration de la salle du Conseil, qu'il achèvera entre 1547 et 1549 dans un style nettement michelangelesque). Ce style est celui de ses autres œuvres romaines (Belvédère ; Sant'Andrea), peut-être sous l'influence de Daniel da Volterra, av […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pellegrino-tibaldi/#i_12071

TOLEDO JUAN BAUTISTA DE (mort en 1567)

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 358 mots
  •  • 1 média

Jusqu'à une époque récente, la vie et l'œuvre de l'architecte espagnol Toledo demeuraient une énigme. On a dû attendre les publications du père Carlos Vicuña pour entrevoir les origines de son art. Ces études ont notamment précisé la nature de l'activité de l'artiste durant les années 1546-1548. À la suite de la mort d'Antonio San Gallo le Jeune et sous les ordres de Michel-Ange, Juan Bautista, qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/juan-bautista-de-toledo/#i_12071


Affichage 

L'Escorial, 2

photographie

L'Escorial, construit aux environs de Madrid par l'architecte Juan de Herrera (1530-1597) pour Philippe II 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

L'Escorial, 3

photographie

L'Escorial (ou Escurial), monastère royal de Saint-Laurent (environs de Madrid) Architectes : Juan Bautista de Toledo et Juan de Herrera 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

L'Escorial en 1662

photographie

L'Escorial en 1662, par J Blaeu 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

L'Escorial, 2
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

L'Escorial, 3
Crédits : Bridgeman Images

photographie

L'Escorial en 1662
Crédits : Bridgeman Images

photographie