ESCHERICHIA COLI ou COLIBACILLE

BACTÉRIOLOGIE

  • Écrit par 
  • Jean-Michel ALONSO, 
  • Jacques BEJOT, 
  • Michel DESMAZEAUD, 
  • Didier LAVERGNE, 
  • Daniel MAZIGH
  •  • 18 332 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Les mécanismes moléculaires et cellulaires de l'infection »  : […] La connaissance des gènes de virulence et de pathogénicité ainsi que des facteurs intrinsèques et extrinsèques régulant leur expression permet de mieux définir ce qu'est une bactérie pathogène et de la distinguer d'une bactérie opportuniste. Une espèce bactérienne pathogène peut être considérée comme une population issue d'un clone sélectionné au cours de l'évolution afin de pouvoir s'établir dan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bacteriologie/#i_1887

CELLULE - L'organisation

  • Écrit par 
  • Pierre FAVARD
  •  • 11 007 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Cellules procaryotes : bactéries et cyanobactéries »  : […] Une bactérie comme le colibacille ( Escherichia coli ) est une cellule qui a la forme d'un bâtonnet cylindrique aux extrémités arrondies ; elle mesure 2,5 μm de long et 0,8 μm de diamètre ( fig. 1a). Cette cellule est enfermée à l'intérieur d'une enveloppe rigide ou paroi formée par l'association complexe de polypeptides, de polysaccharides et de lipides qui ont été synthétis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cellule-l-organisation/#i_1887

CELLULE - La division

  • Écrit par 
  • Marguerite PICARD
  •  • 4 983 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La réplication de l'ADN »  : […] La réplication de l'ADN chez les eucaryotes suit les mêmes mécanismes de base que ceux qui sont décrits chez les bactéries. Cette réplication est en particulier semi-conservative et bidirectionnelle. Le problème de la duplication des chromosomes d'eucaryotes est cependant compliqué par la structure de la chromatine et par la quantité d'ADN à répliquer qui est de plusieurs centaines de fois supéri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cellule-la-division/#i_1887

CELLULE - Les mouvements

  • Écrit par 
  • Michel BORNENS, 
  • Matthieu PIEL
  •  • 6 558 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les procaryotes »  : […] Les bactéries sont si petites (1 micromètre de longueur) qu'elles sont soumises de manière violente à l'agitation thermique du milieu (mouvement brownien). Elles sont pourtant capables de se diriger vers des sources de nourriture ou d'éviter des conditions d'environnement adverses, en se déplaçant à la vitesse considérable, pour leur taille, de 20 à 30 micromètres par seconde. Le plus souvent, ell […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cellule-les-mouvements/#i_1887

COLIBACILLOSE

  • Écrit par 
  • Henri-Hubert MOLLARET
  •  • 1 307 mots

Le terme de colibacillose désigne toutes les infections dues à un microbe de la famille des Enterobacteriaceae  : le colibacille ou Escherichia coli , décrit pour la première fois par Escherich, en 1885, sous le nom de Bacterium coli commune . Hôte normal de l'intestin et des voies génito-urinaires inférieures de l'homme et des ani […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/colibacillose/#i_1887

EAU - Approvisionnement et traitement

  • Écrit par 
  • Georges BREBION, 
  • Cyrille GOMELLA, 
  • Bernard LEGUBE
  •  • 10 031 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Traitement des facteurs microbiologiques et viraux »  : […] L'eau distribuée ne doit pas être le vecteur de maladies d'origine hydrique telles que les diverses dysenteries bacillaires ou à protozoaires, les diverses typhoparatyphoïdes, le choléra et les maladies à virus. La recherche des organismes infectieux dans l'eau étant très longue et demandant des manipulations successives minutieuses, elle n'est utile que pour la recherche de responsabilités dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eau-approvisionnement-et-traitement/#i_1887

FERMENTATIONS

  • Écrit par 
  • Claude LIORET
  •  • 3 943 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les fermentations mixtes »  : […] Les exemples précédents montrent que les produits de dégradation peuvent être variés. C'est le cas le plus fréquent pour les fermentations bactériennes. Escherichia coli , anaérobie facultatif, dégrade le glucose en anaérobiose avec formation des produits suivants : acide acétique (45 p. 100 du glucose utilisé), acide succinique (5 p. 100), acide lactique (17 p. 100), acide f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fermentations/#i_1887

MICROBIOME HUMAIN

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 1 877 mots

Dans le chapitre « Découverte du microbiome humain »  : […] La première preuve scientifique de la présence de micro-organismes à l’intérieur de l’organisme humain non pathologique remonte au milieu des années 1880, lorsque le pédiatre autrichien Theodor Escherich observe un type de bactéries (nommées plus tard Escheri chi a coli ) provenant de la flore intestinale d’enfants en bonne santé. D […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/microbiome-humain/#i_1887

RIBOSOMES

  • Écrit par 
  • Carlo COCITO
  •  • 4 715 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Gènes des constituants ribosomaux et assemblage des particules »  : […] Le génome d' E. coli comporte 7 unités transcriptionnelles indépendantes au niveau desquelles est élaboré l'ARNr. Chaque unité comprend dans l'ordre les gènes codant pour les ARNr 16 S, 23 S et 5 S. Des séquences de séparation variables sont placées entre les gènes. Les gènes codant pour les protéines ribosomales sont groupés dans plusieurs opérons dispersés dans le génome […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ribosomes/#i_1887

XÉNOBIOLOGIE

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 1 134 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un code génétique à six lettres »  : […] Chez tous les organismes étudiés jusqu’à présent – virus, archées, bactéries, plantes et animaux –, l’information génétique est codée dans un acide nucléique, de l’ADN dans l’écrasante majorité des cas, parfois de l’ARN. Le codage repose sur l’usage de quatre molécules, ou bases nucléiques : adénine, thymine (remplacée par de l’uracile dans l’ARN), cytosine et guanine (A, T[U], C et G). L’ordre d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/xenobiologie/#i_1887


Affichage 

Escherichia coli

diaporama

Architecture du ribosome d'« Escherichia coli », selon modèle consensus établi par ordinateur, à partir de micrographies électroniques sous différentes projections Les sous-unités ribosomales sont représentées ici à l'aide de projections en deux dimensions La sous-unité 30 S : face... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Escherichia coli
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama