ÉROTISME, cinéma

BOROWCZYK WALERIAN (1923-2006)

  • Écrit par 
  • Raphaël BASSAN
  •  • 952 mots

Cinéaste inclassable, Walerian Borowczyk, né le 2 septembre 1923 à Kwilcz, à l'ouest de Poznán, fut d'abord, en Pologne puis en France, l'initiateur majeur d'un nouveau cinéma d'animation mêlant, en des fables grinçantes, réminiscences surréalistes et quête de l'absurde, grâce à des techniques de découpage et de collage ingénieuses, faisant intervenir des photos, des peintures, des dessins. Jan S […] […] Lire la suite

BREILLAT CATHERINE (1948- )

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 1 183 mots

Qu'elle passionne ou irrite, la personnalité de Catherine Breillat ne laisse pas indifférent. Sœur de l'actrice Marie-Hélène Breillat, elle est née à Bressuire (Deux-Sèvres) le 13 juillet 1948. Après des études secondaires, elle écrit à dix-sept ans un premier roman, L'Homme facile , qui choque par sa perversité érotique. Catherine Breillat restera par la suite très attachée à l'écriture, publiant […] […] Lire la suite

CINÉMA (Aspects généraux) Histoire

  • Écrit par 
  • Marc CERISUELO, 
  • Jean COLLET, 
  • Claude-Jean PHILIPPE
  •  • 21 694 mots
  •  • 37 médias

Dans le chapitre « Thèmes et tensions »  : […] Avant la guerre de 1914, le cinéma explore les voies où il s'engagera dans les cinquante années suivantes. L'appât du gain aidant, l'art se confond très vite avec la fabrication et le commerce de pellicule impressionnée. En France, Charles Pathé et Léon Gaumont bâtissent leur empire. Aux États-Unis, William Fox, Louis B. Mayer, Adolph Zukor, les frères Warner s'emparent du marché de l' exploitatio […] […] Lire la suite

ÉROTISME

  • Écrit par 
  • Frédérique DEVAUX, 
  • René MILHAU, 
  • Jean-Jacques PAUVERT, 
  • Mario PRAZ, 
  • Jean SÉMOLUÉ
  •  • 19 774 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Érotisme et cinéma »  : […] Plus que la peinture et la sculpture, plus même que le théâtre et la danse, l'image cinématographique est prise du corps, offert et saisi perpétuellement dans la variété des cadrages, des distances, des éclairages. La caméra ne se contente pas d'éveiller des phantasmes, encore que ses ressources symboliques et allusives égalent son pouvoir de représentation directe ; elle fait de nous des voyeur […] […] Lire la suite

HAYWORTH RITA (1918-1987)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 852 mots
  •  • 3 médias

En période économique faste, les studios hollywoodiens avaient conçu un star-system draconien et hautement compétitif : chaque « major company » devait créer une vedette qui, en contrepartie, allait travailler sept ans sous la bannière de la firme. Sous la férule de Harry Cohn, dirigeant de la Columbia, Rita Hayworth devint la star la plus identifiable de l'après-guerre, la plus vulnérable aussi, […] […] Lire la suite

KRISTEL SYLVIA (1952-2012)

  • Écrit par 
  • Melinda C. SHEPHERD
  •  • 315 mots

L' actrice néerlandaise Sylvia Kristel incarna le rôle éponyme du film érotique Emmanuelle (1974) de Just Jaeckin. Cette adaptation du roman d'Emmanuelle Arsan, qui raconte les aventures sexuelles d'une jeune femme en Asie, rencontra un vif succès dans les cinémas du monde entier. Ce succès reposait autant sur la beauté juvénile de l'actrice et sur son approche soft et artistique, pseudo-féminis […] […] Lire la suite

LADY CHATTERLEY (P. Ferran)

  • Écrit par 
  • Michel ESTÈVE
  •  • 957 mots

Au cours des années 1920, David Herbert Lawrence compose trois versions successives d'un grand roman dont la dernière version est publiée en Angleterre en 1928 sous le titre de L'Amant de Lady Chatterley . Le sujet en est bien connu : sir Clifford Chatterley étant devenu impuissant à la suite d'une blessure de guerre, son épouse, Constance Chatterley, trouve son épanouissement sexuel dans une rel […] […] Lire la suite

LA VIE D'ADÈLE (A. Kechiche)

  • Écrit par 
  • René MARX
  •  • 1 091 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un souffle romanesque »  : […] Des quatre films précédents ( La F aute à Voltaire , 2000 ; L' E squive , 2003 ; La Graine et le mulet , 2007 ; Vénus noire , 2010), il garde d'abord le souci du réalisme social. Adèle et Emma sont présentées dans leur milieu social (une famille modeste pour l'une, un foyer cultivé et aisé pour l'autre). Leurs métiers jouent un rôle essentiel dans ce double portrait. L'une va devenir institutric […] […] Lire la suite

L'EMPIRE DES SENS, film de Nagisa Oshima

  • Écrit par 
  • Jacques AUMONT
  •  • 1 040 mots

Dans le chapitre « Tristan et Isolde, version hard »  : […] D'un fait divers sanglant, Oshima fait un drame existentiel. Une femme tue et castre son amant : cela n'est intéressant que si cet assassinat n'est pas un coup de folie mais une issue logique, et si cette logique est celle du désir dans sa pureté. De ce point de vue, le film est d'une rigueur absolue, presque un théorème : il démontre que la jouissance n'est pas le comble du plaisir, mais son opp […] […] Lire la suite

WAKAMATSU KŌJI (1936-2012)

  • Écrit par 
  • Patricia BAUER
  •  • 336 mots

Enfant terrible du cinéma japonais des années 1960 et 1970, Wakamatsu Kōji dirigea plus de cent films indépendants influencés par son profond rejet de l'autoritarisme. Wakamatsu Kōji naît le 1 er  avril 1936 dans la préfecture de Miyagi, au Japon. Après une adolescence bagarreuse et un court séjour en prison, il commence à tourner des pinku eiga (« films érotiques ») à la chaîne, comme Taiji ga […] […] Lire la suite