ÉROTISME, art

ARAKI NOBUYOSHI (1940- )

  • Écrit par 
  • Hervé LE GOFF
  •  • 716 mots

Moi, la vie, la mort , l'imposante monographie dont les éditions Phaidon publiaient en 2007 la version française, constitue le premier testament artistique du photographe japonais contemporain le plus controversé. Né à Tōkyō le 25 mai 1940, Araki Nobuyoshi reçoit sa formation en photographie et cinématographie à la faculté de technologie de Chiba qui lui décerne son diplôme en 1963. Son premier e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/araki/#i_5851

BANDE DESSINÉE

  • Écrit par 
  • Dominique PETITFAUX
  •  • 17 298 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Bandes érotiques »  : […] La fin des tabous éditoriaux entraîne la publication de bandes érotiques ou pornographiques. Dans les kiosques, il s'agit principalement des fascicules d'Elvifrance. De 1970 à 1992 cet éditeur, malgré le harcèlement de la commission de censure (qui prononce à son encontre 776 interdictions de mise en vente), publie de nombreux titres, dont le contenu est généralement le fait de dessinateurs itali […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bande-dessinee/#i_5851

BEARDSLEY AUBREY VINCENT (1872-1898)

  • Écrit par 
  • Élisabeth ZADORA
  •  • 462 mots

Remarquable illustrateur, Beardsley est, après Oscar Wilde, le personnage le plus célèbre du mouvement esthétisant et décadent qui marque en Angleterre la dernière décennie du xix e siècle. Beardsley s'intéresse au dessin dès l'enfance. Arrivé à Londres en 1888, il continue à dessiner tout en travaillant dans une compagnie d'assurances. Une visite à Edward Burne-Jones, en 1891, le détermine à ass […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aubrey-vincent-beardsley/#i_5851

BELLMER HANS (1902-1975)

  • Écrit par 
  • Catherine VASSEUR
  •  • 917 mots

Dans le chapitre « Le corps désarticulé »  : […] En 1938, Bellmer, désormais veuf et indésirable dans son pays, s'installe à Paris. Lorsque la guerre éclate, il est interné au camp des Milles avec Max Ernst, puis se réfugie à Toulouse, et à Castres, où il survit en vendant des portraits. Parallèlement, il poursuit son exploration graphique du désir. Raffinant son trait à l'extrême, il traduit la polymorphie du fantasme en multipliant les effets […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hans-bellmer/#i_5851

BUTŌ

  • Écrit par 
  • Agnès IZRINE
  •  • 3 828 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre «  Le créateur d'une nouvelle danse  »  : […] Hijikata Tatsumi a imprégné de sa personnalité le mouvement pionnier du butō. De son vrai nom Yoneyama Kunio, il naît le 9 mars 1928 à Akita, dans la région du Tōhoku, un territoire rizicole soumis aux intempéries et aux rigueurs hivernales. C'est là qu'il assiste au kagura (danse liturgique shinto), à des cérémonies de marionnettes chamaniques et à des danses funéraires. Il commence son apprent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/buto/#i_5851

CENSURE (art)

  • Écrit par 
  • Julie VERLAINE
  •  • 2 630 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La question du nu »  : […] De même que des œuvres littéraires, des Fleurs du mal de Charles Baudelaire (1857) aux manuscrits de Tolstoï (1913), font l'objet de procès, d'expurgation et de saisie, nombreuses sont les formes que revêt la censure artistique, de la non-sélection au procès en justice, en passant par le dénigrement et le décrochage. L'accusation d'outrage aux bonnes mœurs est parmi les plus fréquentes. Elle touc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/censure-art/#i_5851

COURBET GUSTAVE (1819-1877)

  • Écrit par 
  • Pierre GEORGEL
  •  • 3 489 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le poème de la nature »  : […] L' Atelier , dont la présentation à l'Exposition universelle de 1855 souligna le caractère de « somme », est la seule peinture de Courbet qui offre une telle densité de pensée, mais la plupart des tableaux de cette époque sont aussi des « allégories réelles ». À ceux qui constatent l'étroitesse et la rigidité de l'ordre social et mettent en lumière les facteurs concrets d'oppression s'opposent ceu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/courbet-gustave-1819-1877/#i_5851

CREPAX GUIDO (1933-2003)

  • Écrit par 
  • Catherine VASSEUR
  •  • 762 mots

Le nom de Guido Crepax, dessinateur né à Milan en 1933 et mort dans la même ville, en 2003, des suites d'une sclérose en plaques, demeure associé, aux yeux du public, à celui de sa plus fameuse créature, Valentina Rosselli, dite Valentina. La silhouette longiligne de cette jeune photographe brune aux lèvres boudeuses apparaît pour la première fois en 1965, dans la revue de bande dessinée italienne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guido-crepax/#i_5851

DUCHAMP MARCEL (1887-1968)

  • Écrit par 
  • Alain JOUFFROY
  •  • 3 909 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La liberté mise à nu »  : […] De 1946 à 1966, Duchamp réalisera le plus grand « assemblage » qu'on ait jusque-là conçu, en lui donnant pour titre la première phrase de la Préface aux Notes de la Boîte verte  : Étant données : 1 o la chute d'eau, 2 o  le gaz d'éclairage , reprise dans l'Avertissement qui suit, avec cette adjonction : dans l'obscurité . C'est en effet dans le secret le plus total que Duchamp, avant et après son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marcel-duchamp/#i_5851

ÉROTISME

  • Écrit par 
  • Frédérique DEVAUX, 
  • René MILHAU, 
  • Jean-Jacques PAUVERT, 
  • Mario PRAZ, 
  • Jean SÉMOLUÉ
  •  • 19 795 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Religion et érotisme »  : […] On peut distinguer deux espèces d'érotisme dans l'art ; d'un côté, les images érotiques qui sont l'expression d'une religion primitive, d'une croyance magique, ou les symboles d'une opération d'alchimie ; de l'autre, les images profanes suggérées par l'idéalisation artistique de la beauté du corps humain, ou bien par le désir d'exciter les appétits sensuels, ou encore par l'âcre plaisir de représe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/erotisme/#i_5851

FOREST JEAN-CLAUDE (1930-1998)

  • Écrit par 
  • Dominique PETITFAUX
  •  • 557 mots

Né le 11 septembre 1930 au Perreux (Val-de-Marne), Jean-Claude Forest débute dans la bande dessinée en 1949. Il reprend en 1955 le personnage de Charlot (inspiré par le vagabond des films de Chaplin, qui avait été dessiné de 1921 à 1939 par Raoul Thomen), puis en 1959 Bicot , une bande américaine ( Winnie Winkle ) créée en 1920 par Martin Branner. C'est en 1962, dans V Magazine , que paraissent le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-claude-forest/#i_5851

FRAGONARD JEAN HONORÉ (1732-1806)

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL
  •  • 1 637 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le peintre de la « douceur de vivre » »  : […] Jean Honoré Fragonard, né à Grasse pendant les belles années du règne de Louis XV, est mort à Paris, Napoléon étant le maître de l'Europe. À vingt ans, il avait obtenu la première place au concours de Rome ; à soixante, il était membre du Conservatoire des arts et fut, à ce titre, l'un des organisateurs du futur musée du Louvre. Provençal de naissance, Fragonard n'est guère âgé que de six ans lors […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-honore-fragonard/#i_5851

FÜSSLI JOHANN HEINRICH, FUSELI ou FUSELY HENRY (1741-1825)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 671 mots
  •  • 4 médias

Deux hommes ont coexisté en bonne intelligence dans la personnalité d'Heinrich Füssli. Descendant d'un graveur zurichois du xvii e siècle qui avait imité avec succès Callot, fils d'un érudit qui pratiquait en amateur la peinture et entretint une longue correspondance avec Winckelmann, le jeune Füssli se brouilla cependant très vite avec sa famille. Il visita Berlin et l'Angleterre, puis, après un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fussli-fuseli-fusely/#i_5851

GIACOMETTI ALBERTO (1901-1966)

  • Écrit par 
  • Jean CLAIR
  •  • 2 350 mots

Dans le chapitre « La tentation surréaliste »  : […] Cette intrusion de l'imaginaire au sein du conceptualisme cubiste et la rencontre avec Aragon et Breton orientent Giacometti, à partir de 1930, vers les eaux surréalistes. Pendant cinq ans, il se fait l'animateur d'un étonnant « théâtre de la cruauté », réalisant de purs et parfaits « objets à fonctionnement symbolique », qui seront tantôt des mécanismes à la fois absurdes et précis, basés sur la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alberto-giacometti/#i_5851

GRÈCE ANTIQUE (Civilisation) - Les arts de la Grèce

  • Écrit par 
  • Pierre DEVAMBEZ, 
  • Agnès ROUVERET
  •  • 18 509 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre «  Le classicisme »  : […] On a l'impression que jusqu'à cette époque aucune doctrine artistique ne s'était imposée ; que des modes, bien sûr, avaient parfois prévalu, mais que jamais, si éminente que fût sa personnalité, aucun maître n'avait dominé ses contemporains. C'est au contraire une sorte d'hégémonie que, pendant une vingtaine d'années, va exercer Phidias. Athénien de naissance, homme de confiance de Périclès, il e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grece-antique-civilisation-les-arts-de-la-grece/#i_5851

GREUZE JEAN-BAPTISTE (1725-1805)

  • Écrit par 
  • Jacques GUILLERME
  •  • 2 730 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Gestes et expression »  : […] Au temps de sa vogue, Greuze plut bien davantage par ses compositions dramatiques que par ses admirables têtes d'expression. De prime abord, il avait perverti sa peinture de prestiges littéraires conformes aux aspirations des classes dominantes. Il a projeté dans l'espace pictural l'organisation scénique des drames bourgeois. Aux conventions symboliques de la peinture de genre, marquées par le rôl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-baptiste-greuze/#i_5851

INDE (Arts et culture) - L'art

  • Écrit par 
  • Raïssa BRÉGEAT, 
  • Marie-Thérèse de MALLMANN, 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 49 132 mots
  •  • 62 médias

Dans le chapitre « Quelques traits propres à l'esthétique indienne »  : […] Sous des dehors naturalistes, l'art indien est foncièrement intellectuel. La création artistique commence par la projection à l'extérieur de soi de ce que l'on connaît des êtres et des choses. Par la concentration spirituelle, l' artiste s'égale au mystique et s'identifie au divin, ce qui lui permet de « penser » un type idéal, aux proportions et aux attitudes conformes aux canons, compte tenu des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-arts-et-culture-l-art/#i_5851

L'ENFER DE LA BIBLIOTHÈQUE, EROS AU SECRET (exposition)

  • Écrit par 
  • Martine POULAIN
  •  • 977 mots

Bienvenue dans l'enfer des plaisirs semblait dire le grand X rose déployé sur toute la hauteur de l'une des tours de la Bibliothèque nationale de France à Tolbiac. Au-dedans, une docte exposition, due à Marie-Françoise Quignard et Raymond-Josué Seckel, présentant des collections à haute valeur patrimoniale, mais consacrées au sexe. Elle attira 81 500 visiteurs durant l'hiver de 2007-2008, tandis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-enfer-de-la-bibliotheque-eros-au-secret/#i_5851

MAPPLETHORPE ROBERT (1946-1989)

  • Écrit par 
  • Hervé LE GOFF
  •  • 1 683 mots

Dans le chapitre « Gay Manhattan et Polaroid »  : […] Le troisième des six enfants d'Harry et Joan Mapplethorpe est né le 4 novembre 1946 à Floral Park, sur Long Island, près de New York. Robert Mapplethorpe grandit dans l'atmosphère chaleureuse mais stricte d'une famille catholique. À la Martin van Buren School, dans le Queens, l'adolescent se découvre une passion pour la musique qui le conduit à étudier le saxophone et à envisager une carrière prof […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-mapplethorpe/#i_5851

NU

  • Écrit par 
  • Mario PRAZ
  •  • 2 139 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Nu et pornographie »  : […] Moins compliqués que nous, les hommes de la Renaissance trouvaient tout naturel que le nu puisse éveiller des pensées luxurieuses, mais ils ne voyaient pas en cela une raison pour nier la qualité artistique de l'objet. La légende est riche d'anecdotes tirées de l'amour de l'homme pour une statue : Pygmalion, La Vénus d'Ille de Mérimée, qui a élaboré un conte de Guillaume de Malmesbury ; Henri He […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nu/#i_5851

PICABIA FRANCIS (1879-1953)

  • Écrit par 
  • Arnauld PIERRE
  •  • 4 881 mots

Dans le chapitre « La peinture : grandeur et servitude »  : […] Plus homogène, l'ensemble de toiles réalistes (des couples érotiques, des nus jeunes et sportifs, quelques scènes de genre...) que Picabia entreprend pendant les années de guerre est celui qui a fait peser les plus graves soupçons sur la valeur du projet artistique de son auteur : soupçon d'attirance inavouée pour certains critères de la peinture académique, soupçon d'adhésion à l'idéologie de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francis-picabia/#i_5851

PICASSO ÉROTIQUE (exposition)

  • Écrit par 
  • Thierry DUFRÊNE
  •  • 953 mots

Jusqu'en 1968, il était possible de tenir l'œuvre érotique de Picasso comme « une affirmation sans drame de l'Éros » (Pierre Dufour). Mais lors de l'exposition, cette année-là, à la galerie Leiris des 347 gravures faites à Mougins entre mars et octobre, il fallut présenter dans une salle privée, fermée à clé, la suite de Raphaël et la Fornarina où l'on voit le pape et Michel-Ange en position de v […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/picasso-erotique/#i_5851

PRADIER JEAN-JACQUES dit JAMES (1790-1852)

  • Écrit par 
  • Jacques de CASO
  •  • 655 mots

Sculpteur d'origine suisse. Né à Genève (alors ville française), mort à Paris, James Pradier se rattache à divers milieux artistiques du xix e siècle : Paris, la province française et Genève. Venu en France en 1807, lauréat du grand prix de Rome en 1813, il fut élu en 1827 membre de l'Académie des beaux-arts. Il enseigna à l'École des beaux-arts. Ainsi, bien introduit dans les circuits officiels […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pradier-jean-jacques-dit-james/#i_5851

ROPS FÉLICIEN (1833-1898)

  • Écrit par 
  • Charles SALA
  •  • 461 mots

Peintre et graveur belge. Rops, qui avait suivi les cours de l'académie de Namur et ceux de l'atelier de Saint-Luc à Bruxelles, a manifesté très tôt des talents de dessinateur et d'illustrateur (il donne des caricatures à l'hebdomadaire satirique Uylenspigel qu'il a fondé). Après 1850, l'artiste réside tantôt à Paris, tantôt à Bruxelles ; il est nommé, en 1868, vice-président de la Société libre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/felicien-rops/#i_5851

SPRANGER BARTHOLOMAEUS (1546-1611)

  • Écrit par 
  • Sylvie BÉGUIN
  •  • 299 mots

Né à Anvers, élève dans cette ville où vécurent aussi Jan Mandijn, Frans Mostaert et Cornelis van Dalem, Spranger part pour l'Italie en 1565 mais s'arrête à Paris où il admire l'école de Fontainebleau. Cette influence et celle des grands maîtres italiens (Corrège et Parmesan surtout) seront capitales pour son évolution, confirmée, à Rome, par des contacts avec des maniéristes flamands italianisés, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bartholomaeus-spranger/#i_5851

SURRÉALISME - Surréalisme et art

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 4 884 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'art surréaliste est-il possible ? »  : […] Le point de départ de l'activité artistique au sein du surréalisme est double. Il y eut d'une part le contexte général de l'époque, d'autre part les préoccupations, voire les préférences personnelles, en général avouées comme telles, de Breton. Le contexte de l'époque est dominé par trois phénomènes : la « reconstitution » par le cubisme d'une vision du monde qui se croyait totalement libérée de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/surrealisme-surrealisme-et-art/#i_5851

UNGERER JEAN THOMAS dit TOMI (1931-2019)

  • Écrit par 
  • Nelly FEUERHAHN
  •  • 1 960 mots

Dans le chapitre « Subversion et nostalgie »  : […] Regroupant des dessins érotiques réalisés entre 1968 et 1975, Totempole (1976) exprime l'inspiration obsédante d'une jouissance sexuelle fondée sur la transgression ; une veine qui se poursuit avec Sch u tzengel der Hölle (1986), traduit en français sous le titre SM en 2000, puis Erotoscope (2001). La mort n'est pas moins présente dans l’ensemble de ses dessins : danse macabre avec Rigor Mo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ungerer-jean-thomas-dit-tomi/#i_5851

VERMEER DE DELFT (1632-1675)

  • Écrit par 
  • Albert BLANKERT
  •  • 3 909 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Vermeer et ses contemporains »  : […] À partir de 1650 environ, d'éminents artistes s'établirent à Delft, cité qui n'avait pas été antérieurement un des hauts lieux de la peinture. Carel Fabritius (1622-1654), qui avait commencé comme peintre d'histoire dans le style de son maître Rembrandt, s'y installa vers 1650. Il recherchait les effets de justesse naturelle dans ses trompe-l'œil. Avec son ami Samuel van Hoogstraeten il créa les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vermeer-de-delft/#i_5851

WESSELMANN TOM (1931-2004)

  • Écrit par 
  • Christophe DOMINO
  •  • 952 mots

En empruntant dans sa peinture certains traits à la communication commerciale, et plus encore, en traitant à satiété de l'objet idéal du consommateur moderne – le corps féminin mis au rang de marchandise désirable en même temps que confronté à l'héritage du nu artistique –, en jouant d'une fascination ironique pour la figure de la poupée gonflable et d'une réelle et inventive habileté quant aux qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tom-wesselmann/#i_5851


Affichage 

Estampe, Koryusai

photographie

Scène érotique, œuvre du Japonais Koryusai Estampe en couleurs du XVIIIe siècle Victoria and Albert Museum, Londres 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Le Poème de l'oreiller, K. Utamaro

photographie

L'un des douze oban érotiques constituant Le Poème de l'oreiller de Kitagawa Utamaro (1753-1806) Estampe Victoria and Albert Museum, Londres 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Les Hasards heureux de l'escarpolette, J. H. Fragonard

photographie

Jean Honoré Fragonard (1732-1806), Les Hasards heureux de l'escarpolette 1767 Huile sur toile Wallace Collection, Londres 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

L'Étreinte, E. Schiele

photographie

Egon SCHIELE, L'Étreinte, huile sur toile Österreichische Galerie, Vienne, Autriche 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Peinture érotique, école rajput

photographie

Mysticisme et érotisme se mêlent dans cette peinture provenant de Bikaner, l'un des principaux centres de la miniature du Rajasthan École rajput Gouache sur papier Vers 1678-1698 Fitzwilliam Museum, Cambridge, Grande-Bretagne 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Scène érotique

photographie

ART DU PROCHE-ORIENT, Mésopotamie, début du IIe millénaire avant J-C, Scène érotique - Bas-relief provenant de Tello, terre cuite Musée du Louvre, Paris 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Vase érotique chimu

photographie

Vase à sujet érotique Céramique noire, côte nord du Pérou, XVe siècle Museo de America, Madrid 

Crédits : Index/ Bridgeman Images

Afficher

Estampe, Koryusai
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Le Poème de l'oreiller, K. Utamaro
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Les Hasards heureux de l'escarpolette, J. H. Fragonard
Crédits : Bridgeman Images

photographie

L'Étreinte, E. Schiele
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Peinture érotique, école rajput
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Scène érotique
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Vase érotique chimu
Crédits : Index/ Bridgeman Images

photographie