MENDELSOHN ERICH (1887-1953)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Visions expressionnistes et dynamiques

Né en Prusse orientale en 1887, Mendelsohn reçoit entre 1908 et 1912 une formation d'architecte à Berlin puis à Munich. Avant la Première Guerre mondiale, il aurait surtout travaillé dans le milieu du théâtre et commence son intense activité de dessinateur. Ses esquisses exécutées très rapidement à l'aide de quelques traits à l'encre ou au crayon sont les transcriptions de visions intérieures, dans une conception de l'architecture à la fois individuelle, résolument artistique et en quête de l'expression d'une « tension » nouvelle, liée au monde industriel moderne. Il participe à la guerre, d'abord sur le front russe puis sur le front français, multipliant dessins et réflexions théoriques (ses lettres à Luise, son épouse depuis 1915, sont d'un grand intérêt ; elles ont été publiées par le critique Oskar Beyer en 1961). Le dessin constituera dès lors, avec l'inspiration musicale, la base permanente de son travail.

Après la guerre, Mendelsohn s'installe à Berlin où ses dessins font l'objet d'une exposition en 1919 (Architecture en acier et en béton) qui, malgré son faible succès, retiendra l'attention de quelques critiques. À partir de 1920, il travaille sur son premier édifice important directement issu de ses recherches par le dessin, la tour observatoire de l'institut d'astrophysique de Potsdam (tour Einstein) terminée en 1922, qui est rapidement considérée comme l'une des principales œuvres construites représentatives de l'« expressionnisme » en Allemagne. Dès 1923, Mendelsohn s'éloigne pourtant des positions « expressionnistes » et se fixe un programme de « réconciliation » associant des caractères rationnels et visionnaires de l'architecture. Les observations qu'il rapporte de ses voyages aux États-Unis (1924) et en U.R.S.S. (1925 et 1926) contribuent à renforcer son engagement en faveur d'une architecture « dynamique » indissociable de la modernité de la métropole.


Médias de l’article

Erich Mendelsohn, Tour Einstein, Potsdam

Erich Mendelsohn, Tour Einstein, Potsdam
Crédits : Erik Bohr/ AKG

photographie

Le pavillon De la Warr

Le pavillon De la Warr
Crédits : Hulton Getty

photographie



1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : architecte, docteur en histoire de l'art, enseignant à l'école d'architecture de Paris-Malaquais

Classification


Autres références

«  MENDELSOHN ERICH (1887-1953)  » est également traité dans :

TOUR EINSTEIN, Potsdam (E. Mendelsohn)

  • Écrit par 
  • Simon TEXIER
  •  • 210 mots
  •  • 1 média

La tour Einstein est l'une des œuvres les plus marquantes de l'architecture expressionniste que l'on pourrait caractériser comme une dramatisation de l'espace et des formes. Elle parachève une série de projets imaginaires dessinés par Erich Mendelsohn (1887-1953) pendant la Première Guerre mondiale, dont plusieurs se référaient à des programmes indu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tour-einstein/#i_4822

ARCHITECTURE EXPRESSIONNISTE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Simon TEXIER
  •  • 909 mots

1913-1918 Îlot d'habitation sur le Spaarndammerplantsoen, Amsterdam, Michel De Klerk (1884-1923). Réalisé en trois phases, cet îlot situé en bordure d'une voie de chemin de fer, au nord-ouest de la ville, est l'exemple le plus spectaculaire de l'architecture de l'École d'Amsterdam. La composition des façades, l'ondulation des murs de briques, les détails de toitures et des fenêtres témoignent du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-expressionniste-reperes-chronologiques/#i_4822

BEHRENS PETER (1868-1940)

  • Écrit par 
  • Luce CAYLA
  •  • 1 849 mots

Dans le chapitre « L'esthétique industrielle »  : […] L'essor extrêmement rapide de l'industrie allemande, tout en stimulant le modelage d'un espace social selon des perspectives utilitaristes, favorisa l'invention d'une « figuration » nouvelle, visant à exprimer la modernité techniciste ; la nécessité se faisait sentir de mettre en question le machinisme du xix e  siècle. La fondation en 1907 du Deutscher Werkbund fut le manifeste de l'intégration […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peter-behrens/#i_4822

ORGANIQUE ARCHITECTURE

  • Écrit par 
  • Bruno ZEVI
  •  • 3 077 mots
  •  • 4 médias

« Il a vingt ans de plus que moi. Mais nous sommes devenus amis dans l'instant même, ensorcelés que nous étions par l'espace, tendant nos mains dans l'espace l'un vers l'autre : même chemin, même but, même vie, je crois. Nous nous sommes entendus immédiatement comme des frères [...]. Wright dit que l'architecture du futur sera, pour la première fois dans l'histoire, complètement architecture, es […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-organique/#i_4822

USINES DU MOUVEMENT MODERNE (PROJETS ET RÉALISATIONS) - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Simon TEXIER
  •  • 651 mots

1901-1904 Cité industrielle, Tony Garnier (projet théorique). L'usine principale de la Cité industrielle, qui est aussi sa raison d'être, est une usine métallurgique, formée essentiellement de hauts-fourneaux. Elle est desservie par une gare ferroviaire et une gare d'eau, et les différents bâtiments sont séparés par des avenues plantées d'arbres en quinconce. 1909 Usine de turbines de l'Allgemei […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/usines-du-mouvement-moderne-projets-et-realisations-reperes-chronologiques/#i_4822

Voir aussi

Pour citer l’article

Hugues FONTENAS, « MENDELSOHN ERICH - (1887-1953) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/erich-mendelsohn/