ERGONOMIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Domaine de l’ergonomie

Si l’on retient pour définition de l’ergonomie « l’étude de l’homme au travail », nous constatons à la fois l’extension de ses domaines d’application et la diversité de ses thèmes de recherche et d’intervention. L’ergonomie peut en effet s’intéresser aussi bien au conducteur automobile qu’aux pratiques sportives amateurs, à la conception de produits ou de services, etc. Quels que soient les domaines d’application, elle s’appuie sur une méthodologie spécifique et sur des connaissances acquises sur l’homme au travail. Cet éclectisme offre toute une série de champs d’application, dont nous proposons ci-dessous un bref aperçu.

Ergonomie et conditions de travail

Portée par la demande sociétale du dernier quart du xxe siècle, l’ergonomie s’est fortement engagée dans le mouvement de l’amélioration des conditions de travail. Ainsi, elle aborde le problème de la sécurité au travail par l’étude des accidents du travail. Elle permet le passage d’une conception « unicausale » à une conception « multicausale » de l’accident. Elle déplace l’analyse vers une conception systémique de la sécurité et, plus récemment, elle met l’accent sur la résilience du système opérateur – dispositifs technologiques et environnement –, c’est-à-dire sa capacité à résister à des dysfonctionnements affectant sa sécurité et à rétablir un fonctionnement normal.

Les conditions du temps de travail ont aussi fait l’objet de recherches et d’intervention. Les conséquences du travail de nuit, du travail posté mais aussi du travail sous horaire contraint sont étudiées et conduisent à des aménagements des périodes et durées d’activité. Le travail répétitif est aussi un problème traité en relation avec la pathologie des troubles musculo-squelettiques. Récemment, la souffrance au travail est devenue un problème de société qui retient l’attention des chercheurs en ergonomie. Les conditions d’ambiance (bruit, lumière, conditions thermiques, etc.) constituent un thème particulier et quasi traditionnel de l’ergonomie physique.

Ergonomie des processus dynamiques

Un autre champ d’intervention apparu dans le dernier quart du xxe siècle est relatif au contrôle ou à la supervision d’un processus dynamique par un opérateur humain. Contrôle aérien, conduite de centrale nucléaire, régulation de trafic de bus, contrôle de haut-fourneau sont des situations classiquement étudiées, de même que plus récemment le pilotage d’avions ou la conduite d’anesthésies. Les demandes émanant de ce type de situations concernent la définition de nouvelles interfaces permettant de mieux soutenir l’activité mentale des opérateurs, la répartition des tâches entre l’homme et la machine ou encore l’incidence de l’activité des opérateurs sur la sûreté du processus dynamique. Les avancées technologiques se sont traduites par un éloignement entre l’opérateur et le processus, par l’insertion entre ceux-ci de dispositifs de commande et d’information, enfin par la possibilité d’automatiser certaines tâches. Parmi les nombreux concepts utilisés dans l’analyse de l’activité d’un opérateur chargé du contrôle ou de la supervision d’un processus dynamique, ceux relatifs au modèle mental de l’opérateur ont été étudiés sous différentes appellations, notamment la « représentation occurrente » ou situation awareness (en « appréciation de situation »). D’autres concepts (l’anticipation, la coopération homme-machine) font référence à des objets d’étude plus spécifiques.

Ergonomie des activités de service et de conception

D’autres classes de situation, telles que les activités de service ou de conception, font également l’objet de recherches en ergonomie. Les recherches sur les activités de service s’attachent par exemple à l’analyse des conditions de travail des agents chargés de l’accueil, et plus rarement de leurs effets sur les usagers. Les recommandations issues de ces recherches portent sur les compétences requises permettant de traiter la diversité des demandes des usagers et sur les conditions de leur accueil (aménagement de l’espace, traitement de l’attente, etc.). Les recherches sur les activités de conception (architecte, ingénieur en bureau d’études, etc.) s’intéressent aux développements d’aides à cette activité (coordination des activités de conception, traçabilité des prises de décision, archivage).

Ergonomie de produit

L’approche ergonomique du produit se place sur un [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  ERGONOMIE  » est également traité dans :

AUTOMOBILE - Conception

  • Écrit par 
  • Jean-Paul MANCEAU, 
  • Alfred MOUSTACCHI, 
  • Jean-Pierre VÉROLLET
  •  • 10 532 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Contraintes géométriques liées au client »  : […] Une automobile est un espace confiné dans lequel le client accepte d'entrer pour se déplacer. L'architecte va donc installer le nombre de passagers prévu, dans le volume de confort correspondant au niveau demandé de prestations (par exemple, plus d'espace pour les passagers à l'arrière dans une voiture haut de gamme). Il va veiller à l'accessibilité pour monter ou descendre du véhicule, à la vis […] Lire la suite

COGNITIVES SCIENCES

  • Écrit par 
  • Daniel ANDLER
  •  • 19 242 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Communication homme-machine, ergonomie »  : […] La communication entre l'homme et la machine, contrairement à la communication entre l'homme et l'homme, appelle des applications immédiates et certainement bénéfiques. En mettant au jour certains mécanismes à l'œuvre chez l'homme, les sciences cognitives permettent à la machine de s'adapter à l'homme, pour la première fois dans l'histoire de manière systématique. Dans le même temps, en inventan […] Lire la suite

COULOMB CHARLES AUGUSTIN (1736-1806)

  • Écrit par 
  • C. Stewart GILLMOR
  •  • 2 019 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'ingénieur »  : […] Précédant ses recherches en physique, les travaux de Coulomb en tant qu'ingénieur l'avaient amené à publier des mémoires fondamentaux sur la résistance des matériaux (rupture de poutres et de pieux en maçonnerie), la mécanique des sols et la théorie des frottements. Il fut l'un des premiers à appliquer le calcul des variations à des problèmes pratiques. Dans un mémoire sur la flexion des poutres, […] Lire la suite

FATIGUE

  • Écrit par 
  • Hugues MONOD
  •  • 1 923 mots

Dans le chapitre « Les remèdes »  : […] Les remèdes dépendent de la nature et des causes de la fatigue. Le repos permet une récupération complète. Le changement d'activité (musculaire ou nerveuse, professionnelle ou ludique...) est favorable : d'où l'importance des violons d'Ingres et des activités culturelles. Pour une activité donnée, la fatigue peut être évitée en diminuant le régime adopté ou en augmentant l'aptitude au travail par […] Lire la suite

RYTHMES BIOLOGIQUES ou BIORYTHMES

  • Écrit par 
  • Catherine BLAIS, 
  • René LAFONT, 
  • Bernard MILLET, 
  • Alain REINBERG
  •  • 15 556 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Changements d'horaires de travail (travail posté ou en quarts) ; vols transméridiens »  : […] La vie moderne peut exposer l'homme aux effets des manipulations de ses synchroniseurs ; c'est ce qui se passe dans le travail de nuit (avec repos et sommeil de jour) comportant une rotation des équipes. On dit encore travail posté, travail en quart, travail en équipes alternantes, etc. Ce type de contraintes horaires intéressait, en 1981, un million de travailleurs en France. Des estimations don […] Lire la suite

SONS - Bruit

  • Écrit par 
  • Pierre BUGARD, 
  • Claude CARLES, 
  • Gérard MANGIANTE
  • , Universalis
  •  • 8 927 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les problèmes spécifiques au milieu industriel »  : […] Du point de vue physiologique, lors de l'évaluation du déficit de l'audition dû au travail en milieu bruyant, plusieurs éléments cliniques doivent être pris en compte : – Le vieillissement : la presbyacousie qui est une diminution de l'acuité auditive due au vieillissement tient à des lésions dégénératives des cellules sensorielles partant de la base du limaçon – siège de la perception des sons a […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean-Marie CELLIER, « ERGONOMIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 mai 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/ergonomie/