POISSON ÉQUATION DE

DÉRIVÉES PARTIELLES (ÉQUATIONS AUX) - Sources et applications

  • Écrit par 
  • Martin ZERNER
  •  • 6 318 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La monotonie »  : […] Le fait d'admettre une formulation variationnelle du type (11) n'implique pas qu'une équation ou un système soit elliptique. Au demeurant, les méthodes d'étude liées à la formulation variationnelle admettent une extension au cas hyperbolique, c'est ce qu'on appelle la méthode des inégalités d'énergie . Ce qui caractérise l'ellipticité, c'est une propriété des fonctions F […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/derivees-partielles-equations-aux-sources-et-applications/#i_90338

FONCTIONS REPRÉSENTATION & APPROXIMATION DES

  • Écrit par 
  • Jean-Louis OVAERT, 
  • Jean-Luc VERLEY
  •  • 19 537 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Noyaux de convolution »  : […] Les noyaux de convolution constituent un autre exemple très intéressant de représentation intégrale. Ils interviennent d'abord dans la résolution des équations différentielles à coefficients constants avec second membre P(D) f  =  b , f  (0) = 0 ; si on introduit la solution élémentaire  E définie par la relati […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/representation-et-approximation-des-fonctions/#i_90338

GRAVITATION ET ASTROPHYSIQUE

  • Écrit par 
  • Brandon CARTER
  •  • 8 941 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Équilibre gravitationnel et relaxation de l'énergie dans les étoiles »  : […] Après la percée décisive que constituait la mesure de G, l'interprétation physique des phénomènes gravitationnels progressa peu durant près d'un siècle, si l'on excepte quelques spéculations audacieuses qui préfiguraient la théorie moderne des trous noirs : John Michell lui-même, dès 1784, puis Pierre Simon de Laplace, en 1796, montrèrent qu'un corps suffisamment massif et compact pourrait avoir […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gravitation-et-astrophysique/#i_90338

RELATIVITÉ - Relativité générale

  • Écrit par 
  • Thibault DAMOUR, 
  • Stanley DESER
  •  • 12 096 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Limite newtonienne »  : […] Comme toutes les généralisations théoriques en physique, qui, tout en transcendant les théories précédentes, s'y ramènent dans les domaines où celles-ci demeurent valables, la relativité générale comprend la théorie de la gravitation de Newton comme un cas limite particulier. Explicitement, on s'attend que la limite newtonienne entre en jeu lorsque le champ gravitationnel est faible et lentement v […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/relativite-relativite-generale/#i_90338