ÉPITHÉLIOMA ou CARCINOME

CANCER - Cancer et santé publique

  • Écrit par 
  • Maurice TUBIANA
  •  • 14 709 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « La chimiothérapie »  : […] Elle est née pendant la Seconde Guerre mondiale à la suite des observations effectuées lors d'un accident survenu pendant la manipulation de gaz asphyxiants. Elle est fondée sur l'emploi de produits toxiques qui agissent surtout sur les cellules au moment de la division cellulaire. L'effet de la chimiothérapie est donc plus important sur les tissus à prolifération rapide, qu'il s'agisse de tume […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cancer-cancer-et-sante-publique/#i_44059

CANCER - Cancers et virus

  • Écrit par 
  • Sophie ALAIN, 
  • François DENIS, 
  • Sylvie ROGEZ
  •  • 5 646 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Carcinome du nasopharynx (NPC) »  : […] Le rôle de l'EBV dans le développement du carcinome du nasopharynx reste une énigme, alors que le virus est associé dans 100 p. 100 des cas. Le développement tumoral est précédé d'une activation virale. Des facteurs alimentaires (nitrosamine notamment) pouvent jouer le rôle d'activateur. Ces carcinomes peuvent poser des problèmes majeurs dans certaines régions, l'incidence étant par exemple de vi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cancer-cancers-et-virus/#i_44059

COLPOSCOPIE, médecine

  • Écrit par 
  • Paul-François LEROLLE
  •  • 696 mots

Au moyen d'une loupe binoculaire qui grossit de vingt à cinquante fois, selon les appareils et les optiques choisies, et à l'aide d'un éclairage incorporé puissant, la colposcopie est l'étude visuelle de la morphologie du col utérin et de sa muqueuse. Cet examen permet de confirmer ou d'infirmer des résultats suite à un frottis cervico-vaginal, ou d'orienter le gynécologue afin d'effectuer une b […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/colposcopie-medecine/#i_44059

DERMATOLOGIE

  • Écrit par 
  • Robert DEGOS
  •  • 4 579 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Épithéliomas cutanés »  : […] Les épithéliomas de la peau sont les cancers les plus fréquents, mais aussi les plus faciles à détecter, dès leur apparition, par l'examen clinique ou histologique (biopsie). Ils sont les plus susceptibles d'être traités précocement et efficacement. Ils sont favorisés par le soleil, ce qui explique, en partie, la localisation élective au visage. Ils se développent souvent sur des dermatoses préex […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dermatologie/#i_44059

LARYNX, pathologie

  • Écrit par 
  • Marcel AUBRY, 
  • Bernard MEYER
  •  • 1 981 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les tumeurs malignes »  : […] Le cancer du larynx est, en général, un épithélioma ; il peut siéger à l'un des trois étages du larynx : l'étage glottique (cancer de la corde vocale) ; l'étage sus-glottique comprenant la face laryngée de l'épiglotte et les bandes ventriculaires ; l'étage sous-glottique. Le cancer de la corde est diagnostiqué précocement, car d'emblée la dysphonie app […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/larynx-pathologie/#i_44059

MÉTASTASES, médecine

  • Écrit par 
  • Brigitte BOYER
  •  • 7 537 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Facteurs de mobilité cellulaire »  : […] La capacité des cellules tumorales à se mouvoir activement conditionne plusieurs étapes du processus métastatique, aussi bien quand les cellules quittent leur site primaire que lorsqu'elles atteignent leurs sites secondaires. Cette capacité à bouger n'est pas une caractéristique cellulaire habituelle. Dans l'organisme adulte normal, c'est l'apanage des fibroblastes et des cellules du système hémat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metastases-medecine/#i_44059

PARANÉOPLASIES ou SYNDROMES PARANÉOPLASIQUES

  • Écrit par 
  • René PIÉRON
  •  • 1 064 mots

On entend par paranéoplasies ou, de préférence, syndromes paranéoplasiques, l'ensemble des manifestations cliniques, assorties ou non de désordres biologiques, liées au cancer (qu'elles apparaissent avant sa mise en évidence, au moment de celle-ci ou après) et dont l'expression se fait hors de l'organe cancéreux, indépendamment de tout processus métastasique (c'est-à-dire de tout essaimage cancér […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paraneoplasies-syndromes-paraneoplasiques/#i_44059

PHARYNX

  • Écrit par 
  • Marcel AUBRY, 
  • Bernard MEYER
  • , Universalis
  •  • 5 692 mots

Dans le chapitre « Cancer »  : […] Le cancer de l'œsophage est relativement fréquent (8 p. 100 des tumeurs malignes). Il s'agit presque toujours d'un carcinome épidermoïde différencié, plus rarement d'un adéno-carcinome. L'évolution clinique se fait classiquement en trois périodes. La période de début est caractérisée par une dysphagie indolore purement mécanique ; d'abord intermittente, discrète au début, elle augmente peu à peu d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pharynx/#i_44059

SOLEIL ET SANTÉ

  • Écrit par 
  • Florence COURTEAUX
  •  • 2 720 mots

Dans le chapitre « Danger, soleil »  : […] Le soleil, lorsqu'il est « consommé » sans modération, devient un ennemi de la peau. Ainsi, les infrarouges sont responsables de l'apparition de « coups de chaleur » qui s'accompagnent d'une déshydratation. Ce phénomène est souvent très dangereux pour les nourrissons. On sait par ailleurs depuis longtemps que les U.V.B. – dont la concentration est particulièrement élevée en milieu de journée, en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/soleil-et-sante/#i_44059

VITAMINES

  • Écrit par 
  • Marc PASCAUD
  •  • 4 765 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Rétinol, vitamines A »  : […] La source principale de vitamine A est le pigment végétal β- carotène, provitamine transformée en rétinol par la muqueuse intestinale. La vitamine, présente sous deux formes chimiques voisines A 1 et A 2 , est stockée dans le foie sous forme d'ester. Le rétinol ainsi disponible est transporté dans le sang lié à une protéine spécifique synthétisée par le foie. Les fonctions métaboliques assumées […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vitamines/#i_44059

XERODERMA PIGMENTOSUM

  • Écrit par 
  • Maxime LAMOTTE
  •  • 435 mots

Maladie cutanée héréditaire, transmise selon le type récessif, et caractérisée par une sensibilité de la peau de certains enfants ou adolescents aux radiations lumineuses. Le xeroderma pigmentosum affecte les zones découvertes (mains, cou, face) et se manifeste par des plaques érythémateuses avec apparition de bulles. Les poussées bulleuses sont suivies de pigmentations lent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/xeroderma-pigmentosum/#i_44059


Affichage 

Métastases

photographie

Coupes histologiques réalisées dans un carcinome différencié et non invasif (a) et un carcinome non différencié infiltrant (b) Le carcinome différencié se caractérise par la limite très nette des masses tumorales, clairement distinctes du stroma péritumoral Les cellules tumorales... 

Crédits : B. Boyer, Institut Curie

Afficher

Papillomavirus : épithélium normal et lésions précancéreuses provoquées

dessin

Lésions cutanées provoquées par le papillomavirus (coupes de tissu épithélial vues au microscope) En a, épithélium normal En b, condylome plan avec évolution vers une néoplasie de bas grade À ce stade, les lésions peuvent complètement régresser avec la guérison de l'infection à HPV... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Métastases
Crédits : B. Boyer, Institut Curie

photographie

Papillomavirus : épithélium normal et lésions précancéreuses provoquées
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin