ÉPIDERMODYSPLASIE VERRUCIFORME

PAPILLOMAVIRUS

  • Écrit par 
  • Sophie ALAIN, 
  • François DENIS
  •  • 3 081 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Aspects cliniques »  : […] Les HPV sont responsables de proliférations bénignes ou malignes. La localisation, au niveau de la peau et des muqueuses nasales, oropharyngées ou ano-génitales, le type de tumeur et le risque d'évolution vers un cancer sont étroitement liés au type de HPV en cause. Au niveau de la peau, les verrues cutanées, verrues vulgaires ou verrues planes et verrues plantaires (HPV 1 ), sont les manifestatio […] Lire la suite