MULTINATIONALES ENTREPRISES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Où et comment ? La localisation de l'entreprise multinationale

Les comportements de localisation

Le problème abordé ici est celui de la localisation de l'établissement (usine, laboratoire de recherche, siège, unité de gestion, finance, etc.) que l'entreprise multinationale voudra installer sur un territoire géographique précis : un terrain.

Bien sûr, la pondération des déterminants dans le choix d'implantation sera très différente d'un secteur à l'autre et selon le type de produit, de service ou de fonction d'entreprise implantées à l'étranger. Les comportements de localisation obéissent cependant à certaines règles.

La localisation internationale des firmes : un choix géographique hiérarchisé

Les firmes font des choix séquentiels dans leur localisation, en choisissant d'abord une grande zone géographique (par exemple l'Europe), puis un pays d'implantation, et enfin une localité précise à l'intérieur de ce pays (ville, terrain).

La pondération des déterminants du choix à chacune de ces étapes n'est sans doute pas identique. À chaque stade, il y a des arbitrages entre plusieurs pays, ou régions ou terrains ; les entreprises conservent une short list, où ces différents territoires sont mis en concurrence les uns contre les autres, souvent à l'aide d'une notation sur la base de critères économiques, sociaux, politiques, techniques et géographiques. Il semble a priori plausible que la firme multinationale choisira la grande zone, puis le pays pour leur demande potentielle, et la région pour ses coûts.

Quelques études ont utilisé cette méthodologie de hiérarchisation des choix de localisation : celle de Mayer et Mucchielli (1999) analyse les choix de localisation des investisseurs japonais en Europe, au niveau des pays mais également au niveau des régions subnationales. Il en ressort que les déterminants des choix de localisation sont relativement différents entre les deux niveaux géographiques. Les coûts de production ont en particulier une incidence plus importante au niveau régional. De plus, la structure hiérarchique da [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 11 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  MULTINATIONALES ENTREPRISES  » est également traité dans :

AGRICOLE RÉVOLUTION

  • Écrit par 
  • Abel POITRINEAU, 
  • Gabriel WACKERMANN
  •  • 10 248 mots

Dans le chapitre « Les impératifs de la mondialisation »  : […] Si la révolution agricole marque la période industrielle et inversement, ses répercussions furent multiples : elles ont introduit la spécialisation en fonction des avantages offerts par les marchés nationaux, continentaux et transcontinentaux, eux-mêmes activés par la progression du libre-échange et, surtout, des moyens de locomotion ; l'irruption de la machine à vapeur a accéléré la mise au poi […] Lire la suite

ALGÉRIE

  • Écrit par 
  • Charles-Robert AGERON, 
  • Jean LECA, 
  • Sid-Ahmed SOUIAH, 
  • Benjamin STORA
  • , Universalis
  •  • 42 026 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « Une industrialisation contrariée, une tertiarisation des activités en hausse »  : […] L'industrialisation du pays est réellement effective à partir du moment où le président Boumediene met un terme aux avantages des sociétés concessionnaires dans les hydrocarbures. L'État, acteur principal de cette réorientation, en assure le financement grâce aux revenus issus de l'exportation des hydrocarbures. C'est en 1971, l'année où est lancée la révolution agraire, que Boumediene affirme : […] Lire la suite

ALSACE

  • Écrit par 
  • Françoise LÉVY-COBLENTZ, 
  • Raymond WOESSNER
  • , Universalis
  •  • 6 606 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'industrie en mutation »  : […] L'Alsace compte parmi les régions françaises les plus industrielles malgré les contractions de ce secteur depuis les années 1980. Lorsqu'elle est fondée sur les ressources et les savoir-faire locaux, l'industrie se regroupe dans des niches de l'agroalimentaire (confitures, vinaigre, foies gras, charcuterie...), du textile haut de gamme ou des constructions mécaniques. Mais l'Alsace est devenue un […] Lire la suite

ASIE (Géographie humaine et régionale) - Dynamiques régionales

  • Écrit par 
  • Manuelle FRANCK, 
  • Bernard HOURCADE, 
  • Georges MUTIN, 
  • Philippe PELLETIER, 
  • Jean-Luc RACINE
  •  • 24 809 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Développement d'une industrie d'exportation »  : […] La transition vers une économie plus industrialisée s'est accélérée partout à partir des années 1980, lorsque des politiques de promotion des exportations de produits manufacturés, s'accompagnant de la libéralisation de nombreux secteurs d'activité et de l'ouverture aux capitaux étrangers, ont remplacé les politiques de substitution des importations des années 1960 et 1970. Les exportations de […] Lire la suite

ASSURANCE - Évolution contemporaine

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre AUDINOT, 
  • Jacques GARNIER
  • , Universalis
  •  • 5 309 mots

Dans le chapitre « La restructuration du secteur de l’assurance  »  : […] Au sein de l'Union européenne comme aux États-Unis, premier marché mondial de l'assurance (réalisant avec 1 098 milliards de dollars près du tiers du chiffre d’affaires mondial de l’assurance), de très nombreuses sociétés de dimensions très diverses exercent l'assurance dans des domaines variés (5 000 environ aux États-Unis, 4 800 dans l'Union, contre 102 seulement au Japon). Les plus petites son […] Lire la suite

AUTOMOBILE - Économie et stratégies de mondialisation

  • Écrit par 
  • Alfred MOUSTACCHI
  •  • 3 412 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les premières stratégies »  : […] Dès le début des années 1920, les deux grands constructeurs américains Ford Motor Company et General Motors (G.M.) développent une politique d'internationalisation financière. Le premier implante en Europe des usines complètes qui fabriquent intégralement des produits différents des produits américains, mais identiques pour tout ce continent et vendus sous la marque Ford. Les deux grands centres […] Lire la suite

BICH MARCEL (1914-1994)

  • Écrit par 
  • Caroline BRUN
  •  • 1 006 mots

La coïncidence n'est pas tout à fait anodine : le baron Bich est décédé dans la nuit du 30 mai 1994, la veille de la première assemblée générale qu'il ne présidait pas... Il avait en effet, un an auparavant, cédé les rênes de son groupe à l'un de ses fils, Bruno, non sans l'avoir “testé” et longuement préparé au métier de patron. Point final d'une vie tout entière consacrée à l'édification de l'em […] Lire la suite

CACAO

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CHARVET
  •  • 3 007 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « L’aval de la filière cacao-chocolat »  : […] L' Accord international sur le cacao encouragé dans les années 1970 et 1980 par la C.N.U.C.E.D. (Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement), accord fondé sur la constitution et la gestion commune d'un stock régulateur à l'échelle mondiale, n'a plus aujourd'hui d'efficacité véritable sur le plan économique. Il n'en a même jamais eu beaucoup. L’Icco (International Cocoa Organi […] Lire la suite

CAFÉ

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CHARVET
  •  • 3 027 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Des filières dominées par les grandes firmes de la commercialisation et de la torréfaction du café »  : […] Les échanges, la transformation et le conditionnement du café sont de plus en plus contrôlés par un petit nombre de grandes firmes du négoce et de la torréfaction situées dans les pays importateurs ainsi que par les grandes chaînes de distribution alimentaire (moyennes et grandes surfaces) des pays riches pour lesquelles le café constitue souvent un produit d’appel. Le fait que l’on vende au conso […] Lire la suite

CÉRÉALES

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CHARVET
  •  • 6 239 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Les stratégies des « grands chargeurs » de céréales »  : […] Les flux céréaliers qui transitent par le marché mondial sont pris en main par un nombre très réduit de grandes firmes transnationales communément désignées par l'expression « grands chargeurs ». Ces dernières prennent également en charge les flux internationaux de graines oléagineuses (soja, colza, tournesol, etc.). Il s'agit d'abord de firmes de services, même si leurs activités apparaissent d […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

Suisse. Votations sur la fiscalité des entreprises et le financement de l’assurance-vieillesse, et sur la loi sur les armes. 19 mai 2019

Les électeurs approuvent, lors de votations populaires, la Réforme fiscale et le financement de l’AVS (RFFA), par 66 p. 100 des suffrages, ainsi que la nouvelle loi sur les armes, par 66 p. 100 des voix. Le volet fiscal de la RFFA remplace la réforme de l’imposition des entreprises (RIE III […] Lire la suite

Luxembourg. Annulation de la condamnation du lanceur d’alerte Antoine Deltour. 11 janvier 2018

La Cour de cassation reconnaît formellement le statut de lanceur d’alerte au Français Antoine Deltour, condamné en juin 2016, puis en appel en mars 2017, à une peine de prison avec sursis pour avoir révélé les accords fiscaux illégaux conclus par le grand-duché avec des entreprises multinationales […] Lire la suite

Canada. Accord bilatéral avec Netflix. 14 septembre - 20 octobre 2017

Le 14, une coalition d’organismes représentant les milieux culturels publie un Manifeste pour la pérennité et le rayonnement de la culture et des médias nationaux à l’ère numérique, demandant que les géants d’Internet soient soumis « aux mêmes règles que les entreprises […] Lire la suite

Luxembourg. Procès en appel de l’affaire LuxLeaks. 15 mars 2017

La cour d’appel de Luxembourg réduit les peines prononcées en juin 2016 à l’encontre des deux lanceurs d’alerte français à l’origine des fuites qui avaient révélé, en novembre 2014, les accords fiscaux illégaux conclus par le grand-duché avec des entreprises multinationales. La peine d’Antoine Deltour passe de douze à six mois de prison avec sursis et celle de Raphaël Halet se réduit à une amende. […] Lire la suite

Suisse. Rejet de l’initiative populaire sur la réforme de la fiscalité des entreprises. 12 février 2017

visait à supprimer les « statuts spéciaux » réservés aux sociétés multinationales, qui sont condamnés par les règlements de l’OCDE et de l’Union européenne, et à les remplacer par des allègements pour toutes les entreprises. Ce projet défendu par le Conseil fédéral, les cantons et la droite était […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean-Louis MUCCHIELLI, « MULTINATIONALES ENTREPRISES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 septembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/entreprises-multinationales/