ENSEIGNEMENT PRIVÉ

ASSOMPTIONNISTES

  • Écrit par 
  • André DUVAL
  •  • 466 mots

De leur nom officiel Augustins de l'Assomption, membres d'une congrégation religieuse fondée en 1845 par Emmanuel d'Alzon (1810-1880). Celui-ci, prêtre (1834) et vicaire général (1835) du diocèse de Nîmes, fut d'abord amené à seconder Eugénie Milleret de Brou (1817-1898 ; béatifiée le 9 févr. 1975) lors de la fondation des dames de l'Assomption (1839), vouées à l'éducation chrétienne des jeunes fi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/assomptionnistes/#i_48627

CINQUIÈME RÉPUBLIQUE - Les années Mitterrand (1981-1995)

  • Écrit par 
  • Pierre BRÉCHON
  •  • 7 280 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Seconde cohabitation avec Édouard Balladur »  : […] Les élections législatives de mars 1993 sont conformes à la déroute annoncée des socialistes, la gauche ne totalise qu'environ 30 p. 100 des suffrages et la droite 44 p. 100, les écologistes étant à près de 11 p. 100 et l'extrême droite à 12,7 p. 100. La nouvelle majorité (R.P.R., U.D.F. et divers droite) dispose de 474 sièges sur 577. Jacques Chirac, voulant se présenter à l'élection présidentiel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinquieme-republique-les-annees-mitterrand-1981-1995/#i_48627

COMBES (É.)

  • Écrit par 
  • Serge BERSTEIN
  •  • 821 mots

Le nom d’Émile Combes s’identifie avec les pratiques politiques qui, au début du xx e  siècle, fondent la République laïque au moyen de l’anticléricalisme militant. Né le 6 septembre 1835 dans une famille pauvre du Tarn (son père est tailleur d’habits), sixième de dix enfants, Émile Combes, encouragé par un cousin prêtre, voit son avenir dans une carrière ecclésiastique. Mais le supérieur du sémin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/combes-e/#i_48627

ÉCOLES CHRÉTIENNES FRÈRES DES

  • Écrit par 
  • André DUVAL
  •  • 467 mots

Congrégation religieuse fondée à Reims en 1680 par saint Jean-Baptiste de La Salle (1651-1719). Celui-ci, après des études universitaires à Reims, sa ville natale, et à la Sorbonne, avait été ordonné prêtre en 1678. L'année suivante, il apportait son aide à l'ouverture d'écoles de garçons sur le territoire des paroisses Saint-Maurice et Saint-Jacques de Reims ; bientôt, il assumait à lui seul la c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/freres-des-ecoles-chretiennes/#i_48627

ÉDUCATION - Économie de l'éducation

  • Écrit par 
  • François LECLERCQ
  •  • 3 976 mots

Dans le chapitre « La gestion des écoles »  : […] Devant l’échec relatif de ce programme de recherche, l’intérêt s’est déplacé des ressources des écoles à leur fonctionnement. L’analyse statistique des résultats scolaires des élèves montre que la « valeur ajoutée » des professeurs, c’est-à-dire la part des progrès faits par les élèves qui peut leur être attribuée, est très variable. Elle dépend moins de caractéristiques observables, comme le no […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/education-economie-de-l-education/#i_48627

ESPAGNE (Le territoire et les hommes) - Le retour à la démocratie

  • Écrit par 
  • Guy HERMET, 
  • Mercedes YUSTA RODRIGO
  •  • 10 705 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La deuxième victoire socialiste »  : […] Ce triomphe difficile s'inscrit cependant dans un contexte où la politique économique du gouvernement socialiste n'est pas seule à faire l'objet de critiques, sur sa gauche. À droite, l'électorat catholique et l' Église n'apprécient pas certaines de ses réformes juridiques. Dès le 6 octobre 1983, Felipe Gonzalez fait approuver par le Congrès une loi sur l'avortement que l'épiscopat prend comme une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espagne-le-territoire-et-les-hommes-le-retour-a-la-democratie/#i_48627

FRANCE (Histoire et institutions) - Le droit français

  • Écrit par 
  • Jean-Louis HALPÉRIN
  •  • 7 137 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Modernisation accélérée depuis 1945 »  : […] La période de la Libération et des débuts de la IV e  République constitue un nouveau temps fort de l'histoire du droit français. La création de la Sécurité sociale (préparée, il est vrai, par les lois de 1928 et 1932 sur les assurances sociales et les allocations familiales), l'institution des comités d'entreprise, la réforme du droit de la nationalité réuni dans un Code, les ordonnances de 194 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-histoire-et-institutions-le-droit-francais/#i_48627

FRÈRE-ORBAN HUBERT JOSEPH WALTER (1812-1896)

  • Écrit par 
  • Josiane COEKELBERGHS-CUYPERS
  •  • 364 mots

Homme politique belge, avocat, député de Liège, Frère-Orban s'impose pendant le Congrès libéral de juin 1846 et devient l'un des chefs les plus actifs de son parti. Ministre des Travaux publics en 1847, il invite les classes dirigeantes à s'occuper du sort des travailleurs. Ministre des Finances de 1848 à 1852, il fait entreprendre des travaux d'utilité publique (chemin de fer, routes, canaux) pou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hubert-joseph-walter-frere-orban/#i_48627

JEAN-BAPTISTE DE LA SALLE saint (1651-1719)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 410 mots

Fondateur de l'Institut des frères des écoles chrétiennes. Aîné de onze enfants, né à Reims, dans une famille de négociants et de magistrats, créé chanoine à seize ans, Jean-Baptiste de La Salle fit de longues et solides études dans sa ville natale d'abord, puis à la Sorbonne à Paris, tout en s'occupant de ses six jeunes frères et sœurs, orphelins dès 1672. Ordonné prêtre en 1678, il s'intéressa, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-baptiste-de-la-salle/#i_48627

LAÏCITÉ

  • Écrit par 
  • Jean BAUBÉROT, 
  • Émile POULAT
  •  • 7 588 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La construction de la laïcité française »  : […] Le conflit prend une tournure dramatique avec la défaite de 1871. Les deux France paraissent irréconciliables, alors que le pays a un besoin urgent d'unité nationale. La République a été proclamée mais le camp clérical tente de restaurer la monarchie. Il échoue. C'est la « République des républicains ». Le catholicisme ne joue plus le rôle qui lui est dévolu depuis le début de siècle. Va-t-il êtr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/laicite/#i_48627

MARISTES

  • Écrit par 
  • André DUVAL
  •  • 293 mots

Mot qui désigne les membres de deux congrégations religieuses : la Société de Marie et l'Institut des frères maristes, qui se trouvent plus ou moins liées par leurs origines, les deux fondateurs ayant d'ailleurs été ordonnés prêtres ensemble à Belley le 22 juillet 1816, en même temps que Jean-Marie Vianney, futur curé d'Ars. Fondée par Jean-Claude Colin (1790-1875) et officiellement approuvée par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maristes/#i_48627

MELANCHTHON PHILIPP SCHWARZERD dit (1497-1560)

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 707 mots

« Précepteur » de la Germanie et inspirateur de l'Église territoriale luthérienne, un des maîtres du protestantisme. Né à Bretten dans le Palatinat, Melanchthon subit l'influence de Reuchlin, avant d'entreprendre des études à Heidelberg et à Tübingen (1510-1514). Puis il travaille quelque temps dans une imprimerie, ce qui le met en contact avec Érasme. En 1518, il est nommé à la chaire de grec de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/melanchthon/#i_48627

MICHELIN ALFRED (1883-1975)

  • Écrit par 
  • Pierre LIMAGNE
  •  • 775 mots

Lorrain de cœur et de tempérament, Alfred Michelin, né à Wassu (Haute-Marne), a passé une bonne partie de sa jeunesse dans le sud-ouest de la France, où son père, qui appartenait à la fonction publique, avait été muté. Après ses études secondaires au lycée de Bordeaux, il entame ses études universitaires dans cette ville, et les poursuit à Paris, notamment à la Sorbonne. Licencié ès lettres, lice […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alfred-michelin/#i_48627

PAYS-BAS

  • Écrit par 
  • Christophe DE VOOGD, 
  • Frédéric MAURO, 
  • Guido PEETERS, 
  • Christian VANDERMOTTEN
  • , Universalis
  •  • 35 581 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « Trois facteurs de changement : l'enseignement, le suffrage universel et la question sociale »  : […] Trois domaines occupèrent la scène politique au cours de la période qui va de la crise constitutionnelle de 1866-1868 à la Première Guerre mondiale. La loi sur l'enseignement primaire de 1857 constituait une confirmation et même une aggravation de la loi scolaire de 1806. Elle avait imposé à la société néerlandaise un système d'enseignement uniforme et neutre, et avait eu pour effet de marginalis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pays-bas/#i_48627

POLOGNE

  • Écrit par 
  • Jean BOURRILLY, 
  • Georges LANGROD, 
  • Michel LARAN, 
  • Marie-Claude MAUREL, 
  • Georges MOND, 
  • Jean-Yves POTEL, 
  • Hélène WLODARCZYK
  •  • 44 233 mots
  •  • 25 médias

Dans le chapitre « Les grandes évolutions de la société »  : […] Une société nouvelle a pris forme en Pologne, assez dynamique mais plus contrastée et plus incertaine que celle de l'époque communiste. Le niveau de vie reste encore modeste. Les études sur la consommation des ménages confirment qu'une forte proportion des moyens (et du temps) est consacrée à la satisfaction des besoins élémentaires (nourriture, logement). Les disparités de revenus se sont égaleme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pologne/#i_48627

RELIGION - Religion et État

  • Écrit par 
  • Louis de NAUROIS
  •  • 8 429 mots

Dans le chapitre « L'aide aux cultes et à l'école confessionnelle »  : […] Pour assurer une complète égalité entre tous les citoyens, quelle que soit leur option, certains États s'interdisent toute aide aux cultes. C'est dans ce sens que les États-Unis d'Amérique interprètent le premier amendement à la Constitution, cité plus haut. On trouve une disposition analogue en Irlande, à Porto Rico. La loi française de séparation des Églises et de l'État du 9 décembre 1905 décl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/religion-religion-et-etat/#i_48627

ROYAUME-UNI - La société britannique contemporaine

  • Écrit par 
  • Jacques LERUEZ
  •  • 7 540 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre «  De la « révolution silencieuse » aux crises des années 1960 et 1970 »  : […] Lorsqu'il arrive au pouvoir, en juillet 1945, le gouvernement Attlee, premier gouvernement travailliste à disposer d'une majorité absolue à la Chambre des communes, est doté d'un solide programme social. Celui-ci reprend la plupart des thèmes de réformes longuement débattues au Parlement, dans le pays et jusque dans les armées durant les deux dernières années de la guerre, après la publication du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-uni-la-societe-britannique-contemporaine/#i_48627

WOESTE CHARLES comte (1837-1922)

  • Écrit par 
  • Josiane COEKELBERGHS-CUYPERS
  •  • 278 mots

Avocat et homme politique belge, Charles Woeste joue un rôle important dans la fondation du parti catholique belge en participant au congrès de Malines (1863-1864), où les catholiques unissent leurs organisations dans la Fédération des cercles catholiques et des associations conservatrices. La Revue générale , dont il est le directeur en 1868, lui permet d'imposer ses vues aux catholiques. Bon ora […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-woeste/#i_48627