ÉNERGIE THERMIQUE

ATMOSPHÈRE Thermodynamique

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CHALON
  •  • 7 607 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les transferts de chaleur par convection thermique : cellules convectives »  : […] Une fois le niveau (ou altitude) de convection libre atteint, les parcelles subissent une poussée vers le haut proportionnelle à l’écart qui existe entre leur température interne et celle du milieu environnant (voir équation 3). Leur vitesse verticale  w augmente et elles accumulent de l’énergie cinétique ( E c   = ½m.w 2 ), jusqu’à rencontrer une altitude à partir de laquelle leur température de […] […] Lire la suite

EAU Dessalement de l'eau de mer

  • Écrit par 
  • Cyrille GOMELLA, 
  • Bernard LEGUBE
  •  • 3 181 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « La distillation »  : […] La distillation est le procédé de dessalement le plus ancien et le plus direct. Sous sa forme primitive (distillation à simple effet en alambic), il s'agit d'un énorme consommateur d'énergie : 1 000 kilowattheures par mètre cube d'eau douce produit. Lorsque l'énergie n'est pas gratuite, il est indispensable de recycler les pertes au condenseur. On obtient ainsi les formes industrielles des appare […] […] Lire la suite

ÉNERGIES RENOUVELABLES

  • Écrit par 
  • Daniel CLÉMENT
  •  • 15 637 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « La conversion thermique »  : […] La conversion thermique transforme le rayonnement solaire en chaleur pour des usages dans les secteurs résidentiels ou tertiaires (températures inférieures à 100  0 C) par l’intermédiaire d’un capteur solaire encore appelé capteur héliothermique ou collecteur. Le fluide circule dans un échangeur dont une face absorbante (typiquement une surface noire) va s’échauffer sous le rayonnement solaire et […] […] Lire la suite

GÉNIE CHIMIQUE

  • Écrit par 
  • Henri ANGELINO, 
  • Henri GIBERT, 
  • Pierre PIGANIOL
  •  • 7 794 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Aspect énergétique »  : […] Toutes les réactions et opérations unitaires de séparation nécessitent des échanges d'énergie appropriés avec le milieu extérieur : fourniture d'énergie mécanique pour faire circuler les produits, imposition de pressions favorables à l'accomplissement des réactions et des transferts, fourniture d' énergie thermique pour créer les différences de potentiel ad hoc, c'est-à-dire les différences de tem […] […] Lire la suite

INCENDIES

  • Écrit par 
  • Jean-Luc CARTAULT, 
  • Benoit CLAIR, 
  • David KAPP
  •  • 8 315 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les modes de propagation d'un incendie »  : […] Les trois éléments du triangle du feu – combustible, comburant et énergie d'activation – suffisent à expliquer le mécanisme de la combustion, mais leur présence n'induit pas toujours un incendie. Pour que la combustion devienne un feu non maîtrisé, celle-ci doit s'entretenir et se propager. On estime que, pour un foyer bien amorcé, 90 p. 100 de l'énergie est évacuée et 10 p. 100 nécessaire à l'en […] […] Lire la suite

MÉTAMORPHISME ET GÉODYNAMIQUE

  • Écrit par 
  • Christian NICOLLET
  •  • 6 010 mots
  •  • 8 médias

La dynamique de notre planète est conditionnée depuis son origine par son évolution thermique : c’est la dissipation de l’ énergie thermique qui fait fonctionner la machine Terre. Volcanisme et flux de chaleur sont des exemples manifestes de transferts de la chaleur des profondeurs du globe vers la surface, associés au lent refroidissement de notre planète. De même, l’expansion des fonds océanique […] […] Lire la suite

MODIFICATION ARTIFICIELLE DU TEMPS ET DU CLIMAT

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CHALON
  •  • 7 044 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Dissiper brouillards et nuages stratiformes »  : […] Comme les nuages, les brouillards sont composés d’une multitude de gouttelettes et (ou) de minuscules cristaux de glace qui diffusent la lumière dans toutes les directions et réduisent fortement la visibilité. Ces phénomènes ont un impact important sur de nombreuses activités économiques, sans compter plusieurs milliers de personnes mortes chaque année sur les routes par faible visibilité. Les str […] […] Lire la suite

NUCLÉAIRE Applications militaires

  • Écrit par 
  • Paul BOUÉ, 
  • Thierry MASSARD, 
  • François OLIVE
  •  • 8 644 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Effets thermiques »  : […] En raison de la température qui règne au foyer de la réaction, une forte proportion de l'énergie est émise sous forme de rayonnement électromagnétique de courte longueur d'onde ; celui-ci se dégrade progressivement à partir d'une boule de feu primitive, pour constituer une source puissante s'étendant de l'ultraviolet à l'infrarouge. Ce rayonnement déclenche des incendies et provoque des brûlures […] […] Lire la suite

NUCLÉAIRE Réacteurs nucléaires

  • Écrit par 
  • Jean BUSSAC, 
  • Frank CARRÉ, 
  • Robert DAUTRAY, 
  • Jules HOROWITZ, 
  • Jean TEILLAC
  •  • 12 438 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre «  Éléments constitutifs d'un réacteur nucléaire »  : […] L'utilisation principale des réacteurs nucléaires est la production d'électricité à partir de l' énergie thermique de la fission. Les matériaux fissiles et fertiles sont les combustibles nucléaires de ces machines thermiques qui, à raison d'environ 200 MeV par fission, produisent 70 milliards de joules par gramme de noyaux fissiles consommés à comparer aux 33 000 joules produits par la combustion […] […] Lire la suite

PÉTROLE L'exploitation des gisements

  • Écrit par 
  • Yves BARBIER, 
  • Daniel CHAMPLON, 
  • Pierre SIMANDOUX
  •  • 7 238 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les procédés thermiques »  : […] Les méthodes thermiques ont été imaginées pour permettre l'exploitation des pétroles bruts lourds et visqueux. Il est nécessaire de recourir à un apport d' énergie sous forme thermique pour « mobiliser » le brut. Deux techniques ont donc été développées : l'injection de vapeur et la combustion in situ. L' injection de vapeur consiste à injecter sous pression de la vapeur d'eau créée en surface d […] […] Lire la suite

SOLAR ORBITER MISSION

  • Écrit par 
  • Milan MAKSIMOVIC
  •  • 2 173 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Pourquoi étudier le vent solaire ? »  : […] Le vent solaire est le résultat de l’expansion thermique de la couronne solaire qui, à la suite d’une température élevée à sa base, ne peut rester en équilibre hydrostatique autour du Soleil. En effet, la couronne solaire, dont la température est de l’ordre de 5 500 kelvins à sa base, voit sa température atteindre brutalement environ 1 million de kelvins à une altitude de quelque 2 000 kilomètres […] […] Lire la suite

STOCKAGE DE L'ÉNERGIE ÉLECTRIQUE

  • Écrit par 
  • Dominique LARCHER, 
  • Mathieu MORCRETTE, 
  • Patrice SIMON
  •  • 10 860 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Le stockage thermique de l’électricité »  : […] Deuxième mode de stockage en termes de capacité (environ 2 p. 100 de la capacité mondiale), la filière thermique est principalement mise en œuvre dans les centrales solaires thermiques à concentration (CSP pour Concentrating Solar Power Plant) pour fournir de l’électricité au-delà de la période d'ensoleillement. Une majorité de ces centrales utilisent la technologie dite à « chaleur sensible », f […] […] Lire la suite

TEMPÉRATURE (météorologie)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CHALON
  •  • 2 543 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Unités et mesures de la température »  : […] L’unité légale de température est le kelvin, noté K, dont l’échelle est définie à partir de deux états : la température d’équilibre glace-liquide-vapeur, ou point triple de l’eau, qui vaut 273,16 K, et le zéro absolu ( T  = 0 K), qui correspond à un état où les atomes et les molécules ne s’agiteraient plus (énergie cinétique nulle). En principe, le zéro absolu représente aussi la limite inférieure […] […] Lire la suite

THERMIQUE

  • Écrit par 
  • Bruno CHÉRON
  •  • 4 551 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Production d’énergie thermique : Pth »  : […] En physique classique et en chimie, l’énergie totale d’un système est une grandeur conservative : on ne peut donc ni la créer, ni la faire disparaître. Il est en revanche possible de transformer une forme énergétique donnée en une autre : par exemple, les accumulateurs et les piles convertissent l’énergie chimique en énergie électrique alors que l’électrolyse réalise l’opération inverse. D’autres […] […] Lire la suite