ÉNERGIE D'ACTIVATION

ADSORPTION

  • Écrit par 
  • Xavier DUVAL
  •  • 4 808 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Chimisorption »  : […] Alors que la physisorption est aisément réversible à toutes températures, la chimisorption peut n'être possible que si, à l'instant de leur collision, une molécule d'adsorbat et un atome de surface possèdent, grâce à l'agitation thermique, un excès d'énergie appelé énergie d'activation. Cette énergie est nécessaire pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adsorption/#i_2111

CATALYSE - Catalyse homogène

  • Écrit par 
  • Igor TKATCHENKO
  •  • 5 931 mots
  •  • 9 médias

La plupart des réactions chimiques requièrent, pour avoir lieu, un apport d'énergie, l'énergie d'activation. Certaines substances sont susceptibles de diminuer cette énergie d'activation et favorisent donc la réaction ; elles interviennent par une ou plusieurs des fonctions suivantes : disposition des partenaires réactionnels dans un arrangement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/catalyse-catalyse-homogene/#i_2111

DYNAMIQUE MOLÉCULAIRE

  • Écrit par 
  • Jean RIESS
  •  • 5 171 mots
  •  • 31 médias

Dans le chapitre « Libre rotation autour d'une liaison »  : […] la structure sera plus stable au contraire lorsque les substituants des deux atomes liés s'évitent au maximum (conformation décalée). Il existera donc une certaine barrière énergétique (l'énergie d'activation) à franchir pour passer d'une conformation décalée à une autre, barrière d'autant plus importante que les substituants seront plus volumineux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dynamique-moleculaire/#i_2111

ENZYMES

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 12 672 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « La catalyse enzymatique »  : […] comme la carboxypeptidase A. En tant que catalyseur, une enzyme abaisse de manière marquée l'énergie d'activation d'une réaction, en règle générale par une interaction forte mais transitoire de son site actif avec le substrat qui stabilise ce dernier dans un état particulier plus instable, dit état de transition ; dans cet état, le substrat est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enzymes/#i_2111

INCENDIES

  • Écrit par 
  • Jean-Luc CARTAULT, 
  • Benoit CLAIR, 
  • David KAPP
  •  • 8 276 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le triangle du feu »  : […] Pour déclencher le phénomène de combustion, un apport d'énergie (appelée énergie d'activation) est indispensable. Il peut s'agir d'une flamme, d'une étincelle, d'une source de chaleur, d'une pression, etc. C'est la quantité de chaleur dégagée par cet apport initial qui est à l'origine de la combustion, cette chaleur n'étant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/incendies/#i_2111

SUPERCONDUCTEURS IONIQUES

  • Écrit par 
  • Philippe COLOMBAN
  •  • 6 476 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « De la conductivité à la superconductivité ionique »  : […] où Ef représente l'énergie de création du défaut ; par exemple, pour un défaut de type Frenkel (un ion quitte son site pour occuper un site interstitiel en laissant une lacune), cette énergie est de l'ordre de 3 eV dans un halogénure alcalin, ce qui correspond à une concentration de défauts C/C0 de 10-19 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/superconducteurs-ioniques/#i_2111