ÉNERGIE CINÉTIQUE

ANTIMATIÈRE

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE, 
  • Jean-Marc RICHARD
  •  • 6 912 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Antimatière en laboratoire »  : […] Les particules de l'espace interplanétaire arrivant dans l'atmosphère y subissent des collisions et modifient ainsi l'énergie des particules qu'elles rencontrent. Si leur vitesse est suffisante, elles peuvent créer des paires électron- positon au cours de ces chocs, en libérant leur énergie cinétique. Ce sont les positons créés par ce processus qui ont été observés par Anderson. C'est seulement en […] Lire la suite

CINÉMATIQUE

  • Écrit par 
  • Michel CAZIN, 
  • Jeanine MOREL
  •  • 5 734 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Cinétique »  : […] La cinétique, théorie partielle de la mécanique, fait appel aux notions de longueur, de temps et de masse. Elle est le prolongement de la cinématique, puisque son élaboration ne demande que l'introduction d'une nouvelle notion : celle de masse (cf. masse ). On pose comme postulat que, en chaque point M du domaine de l'espace où se trouve un ensemble matériel, la masse d'un ensemble mécanique est […] Lire la suite

CINÉTIQUE DES FLUIDES THÉORIE

  • Écrit par 
  • Jean-Loup DELCROIX
  •  • 10 017 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Collisions inélastiques »  : […] Une collision inélastique se produit avec changement des états internes des particules, et parfois apparition ou disparition de particules : collision inélastique est donc synonyme de réaction physico-chimique et on explicite en général une telle réaction au moyen de l'une des deux notations suivantes : où 1, 2, ... sont les particules qui existent avant la collision (par exemple deux atomes dans […] Lire la suite

DYNAMIQUE

  • Écrit par 
  • Michel CAZIN, 
  • Jeanine MOREL
  •  • 10 004 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Théorème de l'énergie-puissance et théorème de Painlevé-Morel »  : […] Plaçons-nous dans le cas général où les liaisons dépendent du temps : Alors, l'énergie cinétique a pour expression : On peut distinguer dans cette fonction, respectivement, les ensembles de termes homogènes et de degré deux, un et zéro par rapport aux q ′ k et écrire : Le théorème de l'énergie s'écrit, pour un ensemble Σ de solides, Prenons ici : Les efforts extérieurs à Σ et les interefforts ent […] Lire la suite

ÉNERGIE - La notion

  • Écrit par 
  • Julien BOK
  •  • 7 639 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Théorème des forces vives. Énergie cinétique »  : […] Soit une particule de masse m en mouvement sous l'action d'une force F et soit d M le déplacement de cette particule pendant le temps dt . Le travail de la force  F pendant l'intervalle de temps dt est égal à l'accroissement de la « force vive » ( m v 2 /2) de la particule. Ce théorème est une conséquence du principe fondamental de la mécanique classique : F  =  m d v / dt , où v est la vite […] Lire la suite

ÉNERGIES RENOUVELABLES

  • Écrit par 
  • Daniel CLÉMENT
  •  • 15 599 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « Quelques notions sur l’énergie »  : […] Il est utile de rappeler quelques règles et principes concernant les échanges énergétiques et qui permettent de mieux comprendre la production ou l’utilisation des énergies renouvelables. En premier lieu, cette production ne consiste pas en une création d’énergie proprement dite, ce qui serait physiquement impossible, mais en des transformations de celle-ci, c’est-à-dire en des conversions qui s’ […] Lire la suite

MASSE, physique

  • Écrit par 
  • Jean-Marc LÉVY-LEBLOND, 
  • Bernard PIRE
  •  • 4 054 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Masse et énergie »  : […] Au début du siècle, Einstein a montré la nécessité de modifier les conceptions de la mécanique newtonienne en remplaçant les notions classiques d'espace et de temps par des notions plus élaborées et plus intriquées. On sait qu'un aspect majeur de ces nouvelles notions est l'existence pour tous les corps matériels d'une vitesse limite c , qui coïncide avec la vitesse de la lumière. Cela implique u […] Lire la suite

MATIÈRE (physique) - État gazeux

  • Écrit par 
  • Henri DUBOST, 
  • Jean-Marie FLAUD
  •  • 8 280 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Description microscopique  »  : […] Dans le modèle cinétique le plus simple, les molécules d'un gaz sont considérées comme des sphères rigides élastiques animées de mouvements désordonnés, sans autres interactions que les collisions élastiques qu'elles subissent entre elles ainsi que sur les parois du récipient qui contient le gaz. Au cours de ces collisions, l'énergie cinétique et la quantité de mouvement sont conservées. Lorsque […] Lire la suite

MATIÈRE (physique) - Plasmas

  • Écrit par 
  • Patrick MORA
  •  • 7 678 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre «  Propriétés et classification des plasmas »  : […] Le caractère longue portée des forces électromagnétiques s'exerçant sur les particules chargées donne au plasma un comportement particulier, où les interactions collectives jouent un rôle dominant, par l’intermédiaire des champs électriques et magnétiques globaux du plasma, au contraire des gaz habituels, où les interactions binaires, c’est-à-dire mettant en jeu deux particules, sont dominantes. À […] Lire la suite

MOLÉCULAIRES JETS & FAISCEAUX

  • Écrit par 
  • Roger CAMPARGUE
  •  • 5 695 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Faisceaux moléculaires de haute énergie (de 25 à 104 électronvolts) »  : […] La méthode de production des faisceaux moléculaires de haute énergie est fondée sur la neutralisation partielle par échange de charge d'un faisceau d' ions d'énergie bien déterminée. Ce processus est réalisé au cours de la traversée d'une cellule de gaz à faible pression, ou lors d'un croisement avec un jet moléculaire de basse densité. À la sortie de cette zone d'interaction, on a, d'une part, de […] Lire la suite

LE MYSTÈRE CORIOLIS (A. Moatti)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 909 mots

Dans le chapitre « Définition concrète du travail »  : […] C’est toutefois dans le domaine de la mécanique que Coriolis apporte ses contributions majeures au développement scientifique. Dans un mémoire présenté à l’Académie des sciences en août 1826, titré « Observations sur le choix d’une nouvelle dénomination et d’une nouvelle unité pour la dynamique   », il définit la notion de travail comme le produit « du chemin parcouru et de la force dans le sens […] Lire la suite

NUCLÉAIRE - Réacteurs nucléaires

  • Écrit par 
  • Jean BUSSAC, 
  • Frank CARRÉ, 
  • Robert DAUTRAY, 
  • Jules HOROWITZ, 
  • Jean TEILLAC
  •  • 12 397 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « La physique neutronique »  : […] Les neutrons nés d'une fission ont une énergie cinétique moyenne de 2 MeV. Ils réagissent avec les noyaux qu'ils rencontrent par lesquels ils sont soit diffusés, c'est-à-dire renvoyés dans une direction différente, soit absorbés. Tant que la probabilité d'absorption reste faible, les neutrons se conservent pratiquement en nombre, mais leur énergie décroît peu à peu à chaque diffusion. Si l'énergi […] Lire la suite

NUCLÉAIRE (PHYSIQUE) - Noyau atomique

  • Écrit par 
  • Luc VALENTIN
  •  • 10 308 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Modèle rotationnel »  : […] Les spectres de rotation les plus typiques sont observés dans les régions des terres rares (155  <   A   <  190) et des actinides (225  <   A   […] Lire la suite

NUCLÉAIRE (PHYSIQUE) - Faisceaux d'ions lourds

  • Écrit par 
  • Marc LEFORT, 
  • Bernard PIRE
  •  • 7 204 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La fusion incomplète des noyaux, un modèle d'étude de la matière nucléaire condensée »  : […] Si l'on progresse dans le degré de violence de la collision, des bouleversements importants sont observés. Il se produit un véritable courant d'échange de nucléons qui modifie profondément les deux partenaires (fig. 1 ). En apparence, tout se passe comme si les deux noyaux « collaient » l'un à l'autre pour un temps. L'ensemble encore très déformé tourne avec une vitesse d'autant plus grande que l […] Lire la suite

RELATIVITÉ - Relativité restreinte

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 3 431 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Quantité de mouvement et énergie »  : […] La physique classique avait introduit les concepts d'énergie ( E ) et de quantité de mouvement (désignée par le vecteur p , de composantes p x , p y et p z , la quantité de mouvement est égale au produit de la masse [ m ] d'un corps par son vecteur vitesse [ v ] : p  =  mv ). Les lois de conservation de ces quantités s'étaient révélé liées à l'invariance de la physique par rapport au choix d'une […] Lire la suite

SPECTROMÉTRIE DE MASSE

  • Écrit par 
  • Michel de SAINT SIMON
  •  • 7 086 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les systèmes analyseurs »  : […] L'ensemble des trajectoires issues de la source d'ions constitue un faisceau d'ions. Bien que le comportement des photons d'un faisceau lumineux diffère de celui des particules chargées, l'optique ionique est fondée sur des concepts similaires à ceux de l'optique géométrique. Par exemple, les concepts de faisceau convergent ou divergent, de lentille, de point de focalisation, de déflexion, sont i […] Lire la suite

STOCKAGE DE L'ÉNERGIE ÉLECTRIQUE

  • Écrit par 
  • Dominique LARCHER, 
  • Mathieu MORCRETTE, 
  • Patrice SIMON
  •  • 10 867 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les volants d’inertie  »  : […] Les volants d’inertie (représentant près de 1 p. 100 de la capacité mondiale de stockage stationnaire) convertissent l’énergie électrique excédentaire sous forme cinétique par l’intermédiaire d’une masse (un cylindre en général) en rotation autour d’un axe, dans une enceinte sous vide pour limiter les pertes d’énergie par frottement. L’énergie cinétique de rotation du cylindre est ensuite reconve […] Lire la suite


Affichage 

Énergie potentielle

dessin : Énergie potentielle

dessin

Le travail fourni pour tendre les élastiques est emmagasiné sous forme d'énergie potentielle (a) Cette énergie est transformée en énergie cinétique du projectile (b) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Énergie potentielle

Énergie potentielle
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin