ENDOSOME

CHLOROQUINE ET HYDROXYCHLOROQUINE

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 3 078 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les 4-aminoquinoléines comme agents antiviraux »  : […] Les virus utilisent pour se multiplier le métabolisme des cellules qu’ils infectent. Dans le cas le plus général, ils pénètrent dans la cellule en se fixant d’abord sur un récepteur membranaire. Le renouvellement normal de la membrane entraîne la formation de vésicules dans lesquelles le récepteur et le virus sont insérés. Ces vésicules, ou endosomes, migrent ensuite vers l’intérieur de la cellul […] […] Lire la suite

IMMUNITÉ, biologie

  • Écrit par 
  • Joseph ALOUF, 
  • Michel FOUGEREAU, 
  • Dominique KAISERLIAN-NICOLAS, 
  • Jean-Pierre REVILLARD
  •  • 21 509 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Les IgA sécrétoires »  : […] La principale classe d'anticorps dans les liquides de sécrétion est formée par les IgA sécrétoires. Les IgA ont été découvertes par J. F. Heremans et ses collaborateurs en 1959. Les IgA du sérum sont pour la plupart (90 p. 100) des monomères formées de deux chaînes lourdes α et de deux chaînes légères κ ou λ. Il existe deux isotypes de chaînes lourdes α 1 et α 2 définissant les deux sous-classes […] […] Lire la suite

LYSOSOMES

  • Écrit par 
  • Christian de DUVE
  •  • 2 048 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Mécanismes fonctionnels »  : […] Les lysosomes jouent un rôle essentiel dans la digestion intracellulaire . Ce processus a lieu dans des vacuoles limitées par une membrane – les lysosomes secondaires – au sein desquelles un pH acide, de l'ordre de 4,5 à 5,0, conforme aux exigences des hydrolases lysosomiales est maintenu activement par une pompe à protons située dans la membrane. Cette acidité explique le « lysosomotropisme » de […] […] Lire la suite

MEMBRANES CELLULAIRES (DYNAMIQUE DES)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 4 831 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « L'endocytose à récepteurs »  : […] Les amibes sont capables de lancer des pseudopodes et d'englober une micro-goutte du milieu extracellulaire qui contient leur alimentation, bactéries et fragments divers. On parle de pinocytose, un phénomène général mais non spécifique. En 1886, lors de son séjour au laboratoire de biologie marine de Messine, Elie Metchnikoff observe que des cellules de l'intestin d'une étoile de mer sont capable […] […] Lire la suite

VACCINS À ADN ET ARN

  • Écrit par 
  • Bruno PITARD
  •  • 5 469 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Remplacer les adjuvants »  : […] Un vaccin non vivant classique contient toujours un adjuvant immunologique pour déclencher une réaction inflammatoire en stimulant l’immunité innée. Il n’y a pas d’adjuvant dans les vaccins à acides nucléiques. C’est par l’augmentation à la fois de la production de l’antigène par les cellules et en parallèle la stimulation locale de l’immunité innée pour la production de molécules pro-inflammatoi […] […] Lire la suite