ENDORPHINES

ACUPUNCTURE

  • Écrit par 
  • François BOUREAU
  •  • 2 986 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Endorphines »  : […] Une étape a été franchie lorsqu'on a montré que des stimulations de fréquence basse et d'intensité élevée mettaient en jeu des substances morphinomimétiques endogènes : beta-endorphines, met-enképhalines. Divers arguments s'accumulent pour étayer cette théorie. Il a été montré que les effets inhibiteurs étaient bloqués par l'administration de naloxone, substance antagoniste des dérivés morphiniqu […] Lire la suite

CERVEAU HUMAIN

  • Écrit par 
  • André BOURGUIGNON, 
  • Jean-Claude DUPONT, 
  • Cyrille KOUPERNIK, 
  • Pierre-Marie LLEDO, 
  • Bernard MAZOYER, 
  • Jean-Didier VINCENT
  •  • 17 091 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Le diencéphale : un cerveau à la fois végétatif et affectif »  : […] De haut en bas, le diencéphale est subdivisé en deux parties : le thalamus et l' hypothalamus (cf. fig. 1). Situé dans la partie dorsale du diencéphale, le thalamus (du grec thalamos , « chambre intérieure ») est un véritable portail contrôlant les entrées et les sorties du néocortex. Toutes les afférences sensorielles (à l'exception notoire du système olfactif) transitent par le thalamus avant […] Lire la suite

DOULEUR

  • Écrit par 
  • François BOUREAU, 
  • Jean-François DOUBRÈRE
  •  • 4 956 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Système opioïde »  : […] À la suite de la découverte, en 1971, de récepteurs de la morphine (et des dérivés opiacés) dans le tissu cérébral, des récepteurs opioïdes ont été mis en évidence à partir de 1973 dans de très nombreuses régions du système nerveux central (dont certaines ne participent probablement pas aux mécanismes antinociceptifs). Les peptides morphiniques endogènes (enképhalines et endorphines) découverts […] Lire la suite

NEUROLOGIE

  • Écrit par 
  • Raymond HOUDART, 
  • Hubert MAMO, 
  • Jean MÉTELLUS
  • , Universalis
  •  • 30 238 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Le XXe siècle et les neurosciences »  : […] À la sémiologie clinique traditionnelle les médecins associent peu à peu une sémiologie instrumentale. Dès la fin du xix e  siècle, des chercheurs travaillent dans cette voie. C'est l'entrée en scène des neurophysiologistes, qui s'intéressent aux structures histologiques, aux questions de physiologie et aux problèmes du fonctionnement du système nerveux. Un peu partout dans le monde, les travaux s […] Lire la suite

OPIOÏDES

  • Écrit par 
  • Bernard Pierre ROQUES
  •  • 3 138 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre «  Impact physiologique des enképhalines et des endorphines »  : […] L'injection directe dans certaines régions du cerveau d'analogues d'enképhalines résistant aux peptidases provoque une analgésie analogue à celle que produit la morphine. La durée de l'analgésie est modulée par la résistance des peptides à la dégradation enzymatique, mais certains dérivés sont capables d'agir par voie orale. Avec les peptides, par ailleurs, on retrouve toutes les actions physiolo […] Lire la suite

STRESS

  • Écrit par 
  • Robert DANTZER
  •  • 3 241 mots

Dans le chapitre « La dimension biologique du stress »  : […] La réaction de stress fait intervenir deux grandes catégories de médiateurs chimiques : les catécholamines qui sont libérées par la médullosurrénale (l' adrénaline) et les terminaisons nerveuses des neurones orthosympathiques du système nerveux autonome (la noradrénaline principalement) ; les glucocorticoïdes qui sont des hormones libérées par le cortex surrénalien sous l'action d'une autre hor […] Lire la suite