ENDODERME, embryologie animale

BIOLOGIE - La contruction de l'organisme

  • Écrit par 
  • Françoise DIETERLEN
  •  • 2 476 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les inductions embryonnaires »  : […] Dans une expérience célèbre publiée en 1924, Spemann et son élève Hilde Mangold transplantent, au stade de la gastrula, une partie du territoire dorsal d'un embryon de grenouille dans la région ventrale d'un autre embryon. Du pigment, présent chez l'embryon donneur, sert de marqueur dans cette expérience. Normalement, le territoire dorsal fournit le squelette axial primitif de l'embryon (notocorde […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/biologie-la-contruction-de-l-organisme/#i_16228

DÉVELOPPEMENT (biologie) - Le développement animal

  • Écrit par 
  • Marc-Yves FISZMAN, 
  • Thomas HEAMS, 
  • Lieba LAZARD, 
  • Andras PALDI, 
  • Alain PRIVAT, 
  • Patricia SIMPSON
  •  • 16 172 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Mise en place du plan d'organisation »  : […] Après la fécondation, l'œuf commence à se diviser en cellules plus petites. Pour initier une activité génétique différente dans les cellules ainsi formées, une asymétrie est nécessaire, telle qu'un pôle de l'œuf diffère du pôle opposé. En général, deux axes embryonnaires perpendiculaires sont mis en place. Le plan du corps, de la tête à la queue, est défini par l'axe antéro-postérieur. L'axe dors […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-biologie-le-developpement-animal/#i_16228

EMBRYOLOGIE

  • Écrit par 
  • Maurice PANIGEL, 
  • Josselyne SALAÜN, 
  • Denise SCHEIB, 
  • Jean SCHOWING
  •  • 13 223 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Mise en place des feuillets »  : […] Après ces divers processus qui conduisent à la formation de la gastrula, d'importants mouvements morphogénétiques, variables selon les groupes, peuvent être observés. On assiste alors à une modification de l'embryon : chez les animaux peu évolués apparaissent des bras, des plaques ciliées dans le cas des larves aquatiques. Dans le cas des cordés se forment des territoires axiaux comme la plaque n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/embryologie/#i_16228

PHYLOGÉNIE ANIMALE

  • Écrit par 
  • Michaël MANUEL
  •  • 11 672 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Vers une complexification toujours croissante »  : […] L' arbre traditionnel (fig. 1) suggère une évolution progressive et complexifiante, conçue comme une succession de grades évolutifs de plus en plus perfectionnés. Chaque grade se distingue du précédent par l'acquisition d'un caractère anatomique considéré comme fondamental, conséquence de l'ajout d'une étape au développement embryonnaire. Ainsi, à partir d'un ancêtre unicellulaire, l'acquisition d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phylogenie-animale/#i_16228

PROGRAMME GÉNÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Corinne ABBADIE
  •  • 8 008 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Exemple de différenciation contrôlée par le contexte extracellulaire »  : […] L'exemple de la différenciation musculaire nous oblige à comprendre pourquoi seuls les myoblastes expriment les facteurs de transcription MyoD1 et Myf5. Il faut donc remonter une étape en amont pour expliquer comment se différencient ces précurseurs de la myogenèse. Chez l'œuf de crapaud Xenopus laevis , dont nous avons déjà parlé, on observe une dissymétrie de composition m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/programme-genetique/#i_16228