EMPREINTE PARENTALE, génétique

ÉPIGÉNÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Pierre-Antoine DEFOSSEZ, 
  • Olivier KIRSH, 
  • Ikrame NACIRI
  •  • 5 972 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Empreinte parentale »  : […] Le génome humain, diploïde, contient deux copies de chaque gène, les allèles : l’une est portée par le chromosome apporté par le père, et l’autre par le chromosome d’origine maternelle. Dans la plupart des cas, les deux allèles s’expriment de manière équivalente dans la cellule. Toutefois, une centaine de gènes échappent à cette règle et sont exprimés spécifiquement par l’un ou l’autre des deux a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epigenetique/#i_85474

GÉNOMIQUE - La transgenèse

  • Écrit par 
  • Pascale BRIAND
  •  • 7 278 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Problème des empreintes parentales »  : […] Le mode de transmission de plusieurs maladies (certaines formes de myotonies musculaires, de maladie de Huntington ou l'apparition des moles hydatiformes...) est systématiquement paternel ou maternel, alors que le gène affecté ne se trouve pas sur un chromosome sexuel mais sur un autosome. L'origine de ce phénomène tient au fait que certains gènes subissent des modifications différentes (méthylati […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/genomique-la-transgenese/#i_85474

HÉRÉDITÉ

  • Écrit par 
  • Charles BABINET, 
  • Luisa DANDOLO, 
  • Jean GAYON, 
  • Simone GILGENKRANTZ
  •  • 11 220 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « L'empreinte parentale »  : […] Selon la vision classique de l'hérédité génétique, les deux héritages, paternel et maternel, paraissaient interchangeables. Certes, on savait que, chez la souris, les génomes paternel et maternel n'étaient pas équivalents, qu'il fallait l'un et l'autre pour assurer un développement normal. L'observation d'anomalies sur des embryons créés artificiellement avec deux génomes mâ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/heredite/#i_85474

PROGRAMME GÉNÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Corinne ABBADIE
  •  • 8 008 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Conformation de l'ADN »  : […] La molécule d'ADN est composée de l'union de deux brins, le plus fréquemment enroulés en double hélice droite : c'est la conformation B de l'ADN. Cependant, dans des zones précises de la molécule d'ADN, la double hélice n'est plus droite mais gauche : c'est la conformation Z . Il semblerait qu'une même zone d'une molécule d'ADN puisse passer d'une confo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/programme-genetique/#i_85474