BRITANNIQUE EMPIRE, Australie et Nouvelle-Zélande

ABORIGÈNES AUSTRALIENS

  • Écrit par 
  • Barbara GLOWCZEWSKI
  •  • 7 130 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre «  Ethnocide et ségrégation »  : […] Dès la constitution par les six anciennes colonies britanniques d'un État fédéral autonome, en 1901, l'administration australienne (Native Welfare) s'est employée à déraciner les populations indigènes de leur environnement de naissance, en les déportant dans des réserves, où il leur était interdit de reprendre leurs chasses semi-nomades et souvent de pratiquer leurs rites et d'élever eux-mêmes le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aborigenes-australiens/#i_7002

AUSTRALIE

  • Écrit par 
  • Benoît ANTHEAUME, 
  • Jean BOISSIÈRE, 
  • Bastien BOSA, 
  • Harold James FRITH, 
  • Yves FUCHS, 
  • Alain HUETZ DE LEMPS, 
  • Isabelle MERLE, 
  • Xavier PONS
  • , Universalis
  •  • 26 539 mots
  •  • 28 médias

Dans le chapitre « La première colonisation »  : […] Les hommes de la Renaissance imaginent qu'une Terra australis incognita équilibre les masses continentales du Vieux Monde. Cependant, malgré quelques voyages d'approche au xvii e siècle (Tasman, 1642 ; Dampier, 1688), il faut attendre les expéditions de Cook pour que commence l'exploration. En 1770, il prend possession, a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/australie/#i_7002

NOUVELLE-ZÉLANDE

  • Écrit par 
  • Daniel de COPPET, 
  • Jean-Pierre DURIX, 
  • Alain HUETZ DE LEMPS, 
  • Isabelle MERLE
  •  • 12 861 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre «  La littérature anglophone de la Nouvelle-Zélande et du Pacifique Sud »  : […] Historiquement et culturellement parlant, la Nouvelle-Zélande est inséparable des îles polynésiennes. C'est de là que les Maoris, ses premiers occupants, sont arrivés aux environs du viii e  siècle de notre ère. C'est aussi en venant de Tahiti que le capitaine Cook, en 1769, a exploré les côtes de ce que les Maoris appellent Aotearoa (littéraleme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nouvelle-zelande/#i_7002

OCÉANIE - Histoire

  • Écrit par 
  • Christian HUETZ DE LEMPS
  •  • 7 524 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre «  Le partage du Pacifique »  : […] Sur le plan politique, la première conséquence de l'arrivée des Européens a sûrement été l'unification des îles ou archipels partagés jusque-là entre des chefs ou roitelets rivaux traditionnellement en guerre les uns avec les autres. C'est en général le chef le plus habile à tirer parti des techniques militaires européennes, le plus adroit pour s'assurer le concours de « conseillers » européens, v […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oceanie-histoire/#i_7002

ROYAUME-UNI - L'empire britannique

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 21 734 mots
  •  • 46 médias

Dans le chapitre « Le resserrement des liens économiques et politiques »  : […] Pendant l'entre-deux-guerres, le vieux rêve d'un ensemble économique impérial se réalise lentement. Longtemps mis en échec par un attachement quasi religieux au libre-échange, il trouve sa chance dans la crise économique mondiale au cours des années 1930. La conférence d'Ottawa de 1932 réunit les membres du Commonwealth, la délégation britannique étant conduite par Stanley Baldwin, et aboutit à u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-uni-l-empire-britannique/#i_7002

SYDNEY

  • Écrit par 
  • Benoît ANTHEAUME, 
  • John Douglas PRINGLE
  • , Universalis
  •  • 1 287 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Histoire de la ville »  : […] Lorsque l'amiral anglais Arthur Phillip débarque sur la côte sud-est de l'Australie en 1788, il se dirige, sur les ordres du gouvernement britannique, directement vers Botany Bay (en référence aux botanistes de l'expédition du capitaine James Cook en 1770). Jugeant la baie trop exposée pour y ancrer sa flotte et les alentours peu propices à un établissement humain, Phillip se dirige plus au nord […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sydney/#i_7002

WAKEFIELD EDWARD GIBBON (1796-1862)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 217 mots
  •  • 1 média

Radical anglais, Wakefield a été l'initiateur d'une nouvelle technique de colonisation. Apôtre du développement de l'Australie et de la Nouvelle-Zélande , fondateur en 1839 d'une Compagnie de la Nouvelle-Zélande destinée à encourager l'émigration vers ce territoire, Wakefield croit à une « colonisation systématique ». Refusant de limiter le recrutement de nouveaux colons à des déportés et à des ba […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edward-gibbon-wakefield/#i_7002


Affichage 

Colons et aborigènes

photographie

Un couple de colons et des aborigènes australiens (vers 1855) Il s'agit probablement de la plus ancienne photographie prise en Australie 

Crédits : Henry Guttmann/ Getty Images

Afficher

Edward Wakefield

photographie

Le Britannique Edward Gibbon Wakefield (1796-1862) fut l'initiateur d'une nouvelle politique de colonisation en Australie et en Nouvelle-Zélande, favorisant le départ et l'implantation de familles constituées 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Traité de Waïtangi

photographie

Les chefs maoris et l'officier de marine britannique William Hobson signent, le 5 février 1840 en Nouvelle-Zélande, le traité de Waïtangi 

Crédits : Getty

Afficher

Colons et aborigènes
Crédits : Henry Guttmann/ Getty Images

photographie

Edward Wakefield
Crédits : Hulton Getty

photographie

Traité de Waïtangi
Crédits : Getty

photographie