BRITANNIQUE EMPIRE, Amérique

ACADIE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 892 mots
  •  • 1 média

Le territoire connu pendant plus de deux siècles sous le nom d'Acadie comprenait la côte atlantique du Canada et correspondait approximativement aux trois provinces actuelles de Nouvelle-Écosse, Nouveau-Brunswick et Île-du-Prince-Édouard. Ces côtes furent très tôt fréquentées par des Basques, chasseurs de baleines, et par des pêcheurs de morue bretons, normands et portugais. Le premier établisseme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acadie/#i_6999

AMÉRINDIENS - Amérique du Nord

  • Écrit par 
  • Marie-Pierre BOUSQUET, 
  • Roger RENAUD
  • , Universalis
  •  • 10 328 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre «  La révolution américaine »  : […] Ce monde de colons venus d'Europe avec l'espoir d'une vie ou d'un monde nouveau n'ont recréé en Amérique que ce qu'ils avaient connu en Europe et avaient fui, les oppressions sociales, politiques ou religieuses. Ces contradictions aboutissent à la révolution américaine, ultime et vaine tentative de retrouver ce rêve de liberté, qui écrase ceux qui auraient pu les aider, les Indiens. Le gouverneme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amerindiens-amerique-du-nord/#i_6999

AMÉRIQUE (Structure et milieu) - Géographie

  • Écrit par 
  • Jacqueline BEAUJEU-GARNIER, 
  • Danièle LAVALLÉE, 
  • Catherine LEFORT
  •  • 18 005 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les apports humains de la conquête »  : […] Bien qu'il soit à peu près certain que, vers 985, un Scandinave, Erik le Rouge, ait établi les premiers centres de colonisation sur la côte du Groenland, les terres américaines n'entrent officiellement dans l'histoire qu'après la découverte de Christophe Colomb, en 1492. Mais cet événement ne fut pas suivi immédiatement d'une colonisation généralisée. Si les Espagnols et les Portugais commencère […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amerique-structure-et-milieu-geographie/#i_6999

ATLANTIQUE HISTOIRE DE L'OCÉAN

  • Écrit par 
  • Jacques GODECHOT, 
  • Clément THIBAUD
  •  • 13 632 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « La lutte pour la maîtrise des routes de l'Atlantique »  : […] Pour les Portugais, la principale route transatlantique est celle qui longe les côtes d'Afrique et qui, par le cap de Bonne-Espérance, mène aux Indes. La route du Brésil n'est pour eux qu'un embranchement. Les Portugais n'établirent que tardivement la distinction entre vaisseaux de guerre et navires de commerce. Ils armèrent de canons leurs caraques et leurs galions afin que ces bâtiments pussen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-de-l-atlantique/#i_6999

BAHAMAS

  • Écrit par 
  • E. Paul ALBURY, 
  • David Russell HARRIS, 
  • Gail SAUNDERS
  • , Universalis
  •  • 1 902 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Histoire »  : […] Christophe Colomb accoste pour la première fois le 12 octobre 1492 sur une île que les indigènes appellent Guanahani et qu'il rebaptise San Salvador. Il s'agirait soit de l'île dénommée aujourd'hui Watling, soit de Samana Cay, soit de l'île Cat. Les indigènes des Bahamas, que Christophe Colomb appelle Lucayans, sont des Indiens Arawak, qui vivent également dans les Grandes Antilles. Près de quar […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bahamas/#i_6999

BARBADE

  • Écrit par 
  • Chrisopher Stewart JACKSON, 
  • Woodville K. MARSHALL
  • , Universalis
  •  • 1 580 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre «  Histoire »  : […] Le premier contact avec les Européens date d'une expédition organisée au début du xvi e  siècle par les Espagnols en quête d'esclaves ; mais ils abandonnent rapidement leurs droits sur cette petite île, isolée et peu peuplée. Les Britanniques installent ensuite une colonie en 1627 et les colons, divisés sur l'allégeance au roi ou au Parlement, obtiennent des institutions représentatives dès les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/barbade/#i_6999

BELIZE

  • Écrit par 
  • O. Nigal BOLLAND, 
  • William J. GRIFFITH
  • , Universalis
  •  • 2 173 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre «  Histoire »  : […] La présence de la civilisation maya à Belize est attestée par les sites archéologiques de Xunantunich, Altun Ha et Caracol ; elle est antérieure de plusieurs siècles à l'arrivée des Espagnols aux xvi e et xvii e  siècles, puis à celle des flibustiers et des bûcherons britanniques, qui s'installent sur cette côte inhospitalière au milieu du xvii e  siècle. Tout en gardant sa souveraineté, l'Espag […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/belize/#i_6999

BOSTON

  • Écrit par 
  • Laurent VERMEERSCH
  •  • 1 595 mots
  •  • 2 médias

Capitale de l’État du Massachusetts et principale ville de Nouvelle-Angleterre, Boston, avec ses 673 000 habitants en 2016, est au cœur de la dixième agglomération des États-Unis (4,8 millions d’habitants). Elle est également la deuxième agglomération de la mégalopole BosWash (Boston-Washington), dont elle constitue le maillon septentrional. Sa place dans l’histoire de la nation américaine, son dy […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/boston/#i_6999

BURNHAM FORBES (1923-1985)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 484 mots

Homme politique guyanais, Forbes Burnham fut Premier ministre de la Guyane britannique de 1964 à 1966, puis de la Guyana indépendante jusqu'en 1980, et fut ensuite président jusqu'en 1985. Né le 20 février 1923 à Kitty, en Guyane britannique, Forbes Burnham obtient son diplôme de droit à l'université de Londres en 1947. De retour au pays en 1949, il forme l'année suivante le Parti progressiste d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/forbes-burnham/#i_6999

CANADA - Histoire et politique

  • Écrit par 
  • Michel BRUNET, 
  • Alain NOËL
  •  • 19 332 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « La conquête anglaise »  : […] La France et les Franco-Canadiens avaient dû s'incliner devant la puissance de leurs ennemis. Après une lutte impitoyable de plus de soixante-dix ans, les Anglo-Américains triomphaient. Le traité de Paris (1763) élimina la France de l'Amérique du Nord (elle ne conservait que l'archipel de Saint-Pierre-et-Miquelon à l'entrée du golfe du Saint-Laurent) et y consacra la domination britannique. Les pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/canada-histoire-et-politique/#i_6999

CANADA - Réalités socio-économiques

  • Écrit par 
  • Ludger BEAUREGARD, 
  • Alain PAQUET, 
  • Henri ROUGIER
  •  • 16 613 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Structures agraires et paysages ruraux »  : […] Au Canada comme ailleurs, la mise en valeur de l'espace par l'homme repose essentiellement sur la partition entre la ruralité et l'urbanisation. Parce qu'il s'agit d'un pays « neuf » et parce que les montagnes de l'Ouest sont marquées par une très faible humanisation, les paysages ruraux se circonscrivent aux plaines centrales et aux rivages du Saint-Laurent, à quoi se greffent, dans le Pré- et le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/canada-realites-socio-economiques/#i_6999

CARAÏBES - L'aire des Caraïbes

  • Écrit par 
  • Christian GIRAULT
  •  • 4 982 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les divisions coloniales »  : […] L' espace des Caraïbes fut le premier en Amérique à être découvert puis conquis par les Espagnols dont les expéditions, au cours du xvi e  siècle, permirent la colonisation de Saint-Domingue (à partir de 1493), Porto Rico, Cuba, le Mexique, la Floride. Cependant, ceux-ci se désintéressèrent rapidement des Antilles, après avoir tenté de mater la résistance des peuples caraïbes, et faute d'avoir tr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/caraibes-l-aire-des-caraibes/#i_6999

DOMINIQUE

  • Écrit par 
  • Janet D. MOMSEN, 
  • David Lawrence NIDDRIE
  • , Universalis
  •  • 1 204 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre «  Histoire »  : […] L'île, avant la colonisation, était peuplée d'Indiens Karibs qui ont émigré d'Amérique du Sud, à l'instar des Arawaks. Christophe Colomb nomme l'île Dominique car il l'aperçoit le dimanche 3 novembre 1493 (en latin, dies dominica , « jour du seigneur »). La France colonise la Dominique en 1635 mais, par le traité d'Aix-la-Chapelle, signé avec le Royaume-Uni en 1748, l'île devient un territoire neu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dominique/#i_6999

DURHAM JOHN GEORGE LAMBTON comte de (1792-1840)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 566 mots

Homme politique britannique, whig et réformiste, né le 12 avril 1792 à Londres, mort le 28 juillet 1840 à Cowes, sur l'île de Wight. Fils d'un grand propriétaire du comté de Durham, John George Lambton devient député whig à la Chambre des communes en 1813, où il siège jusqu'en 1828. Il est alors élevé à la pairie avec le titre de baron Durham (il deviendra comte en 1833). Son second mariage fai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-george-lambton-durham/#i_6999

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Le territoire et les hommes) - Histoire

  • Écrit par 
  • Claude FOHLEN, 
  • Annick FOUCRIER, 
  • Marie-France TOINET
  •  • 33 175 mots
  •  • 55 médias

Dans le chapitre «  Découvertes et explorations »  : […] Le continent nord-américain entre assez tard dans l'histoire, par rapport à l'Amérique centrale et méridionale. Les « grandes découvertes » ont, en effet, pratiquement ignoré les immenses espaces situés au nord du golfe du Mexique, reconnu par Hernán Cortés au cours de son voyage de 1519. Les premiers explorateurs furent des Espagnols qui découvrirent la Floride et le «  Nouveau Mexique ». En 1513 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etats-unis-d-amerique-le-territoire-et-les-hommes-histoire/#i_6999

FRANÇAIS EMPIRE COLONIAL

  • Écrit par 
  • Jean BRUHAT
  •  • 16 589 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Le premier ébranlement »  : […] Le traité de Paris de 1763 sanctionne la victoire de l'Angleterre . Le domaine colonial français est considérablement réduit. Les Anglais acquièrent le Canada avec ses dépendances, les îles antillaises de la Dominique, de Grenade, de Saint-Vincent et de Tobago, les comptoirs français du Sénégal, sauf l'îlot de Gorée. Dans l'Inde, la France doit renoncer à toute prétention territoriale et ne cons […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/empire-colonial-francais/#i_6999

GRENADE

  • Écrit par 
  • Eric V. B. BRITTER, 
  • Universalis
  •  • 1 679 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Histoire »  : […] Christophe Colomb aperçoit l'île le 15 août 1498, et la baptise Concepción, sans même y débarquer. Après sa découverte par les Européens, l'île reste dominée pendant cent cinquante ans par les Indiens karibs, qui avaient exterminé les Arawaks, plus pacifiques. En 1609, des marchands britanniques tentent, en vain, d'y établir une colonie. Achetée en 1650 par le cardinal de Richelieu, l'île voit l'i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grenade/#i_6999

GUYANA

  • Écrit par 
  • Françoise BARTHELEMY, 
  • Michel DEVÈZE, 
  • Universalis
  •  • 3 907 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Une population mêlée »  : […] Les premières installations européennes, sur l'Essequibo en 1616, furent l'œuvre des Hollandais ; en 1627, d'autres Hollandais s'établissaient sur la rivière Berbice et fondaient Fort Nassau. Certes, une colonie anglaise s'implanta sur le fleuve Surinam en 1651, mais c'était sur le territoire de la future Guyane hollandaise. Jusqu'en 1814, la Guyane dite «  britannique » fut donc administrée par d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guyana/#i_6999

GUYANES BOUCLIER DES

  • Écrit par 
  • Emmanuel LÉZY
  •  • 5 373 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'héritage colonial »  : […] Faute de cités d'or, la « Guiana » de Raleigh devint le refuge des protestants chassés par les guerres de religion en Europe et attirés par le rêve doré. Elle se trouve à l'intersection de l'axe de la course aux Indes, parallèle à l'équateur, et du méridien de Tordesillas à partir duquel la Castille et le Portugal se partagèrent leurs possessions (traité de Tordesillas en 1494). Sur le continent a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bouclier-des-guyanes/#i_6999

HAKLUYT RICHARD (1553-1616)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 325 mots

Élevé à Oxford, entré dans les ordres, archidoyen de Westminster en 1603, Richard Hakluyt est surtout connu comme le héraut enthousiaste de l'évangile du « grand large » au temps d'Élisabeth. Avide de connaissances géographiques, il cherche à faire partager son savoir, publie, en 1582, Divers Voyages Touching the Discoveries of America , traduit, après un séjour à Paris, le journal de Laudonnière […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-hakluyt/#i_6999

INDÉPENDANCE DES COLONIES BRITANNIQUES D'AMÉRIQUE DU NORD

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 207 mots
  •  • 1 média

Dans les années 1760, la tutelle britannique était de plus en plus durement ressentie par les treize colonies d'Amérique du Nord établies dans l'est du territoire. Les colons n'acceptaient plus la pression fiscale britannique, imposée par le Parlement de Londres, où ils n'avaient aucun représentant. « Pas d'impôts sans représentation » : c'est au nom de ce principe que certains d'entre eux entrère […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/independance-des-colonies-britanniques-d-amerique-du-nord/#i_6999

INDÉPENDANCE DES ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 201 mots

1754 Les treize colonies rejettent un projet de confédération proposé par Benjamin Franklin. 1763 Traité de Paris : disparition de l'empire colonial français d'Amérique du Nord, au terme de la guerre de Sept Ans. 1767 Townshend Acts taxant lourdement les importations venant de la métropole, en particulier le thé. 1773 « Boston Tea Party » : destruction de cargaisons de thé britannique dans le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/independance-des-etats-unis-d-amerique-reperes-chronologiques/#i_6999

JAGAN CHEDDI (1918-1997)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 600 mots

Homme politique et syndicaliste guyanais, Cheddi Jagan devint, en 1953, le premier Premier ministre de la Guyane britannique (actuelle Guyana) élu démocratiquement. Il dirigea à nouveau le gouvernement de 1957 à 1964, puis fut président de la Guyana de 1992 à 1997. Fils d'un contremaître travaillant dans une plantation de canne à sucre, Cheddi Berret Jagan naît le 22 mars 1918 à Port Mourant, en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cheddi-jagan/#i_6999

JAMAÏQUE

  • Écrit par 
  • Oruno D. LARA, 
  • Jean Marie THÉODAT
  • , Universalis
  •  • 7 647 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « L'occupation espagnole »  : […] L' occupation espagnole débute peu après la découverte de la Jamaïque en 1494. Elle se heurte à la population indigène, estimée à environ 600 000 personnes. Ces habitants sont apparentés aux insulaires d'Haïti et parlent la même langue. La conquête de l'île, entreprise en 1509 par un groupe de conquistadores ayant à sa tête Juan de Esquivel et Panfilo de Narváez, provoqua la résistance acharnée d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jamaique/#i_6999

MONTCALM DE SAINT-VÉRAN LOUIS JOSEPH marquis de (1712-1759)

  • Écrit par 
  • Pierre GOBERT
  •  • 386 mots
  •  • 1 média

Intelligent, spirituel et brave, le marquis de Montcalm, issu d'une noble famille de la région nîmoise, entre dans l'armée à quinze ans et y fait une brillante carrière ; il est colonel à trente et un ans et maréchal de camp en 1756, année où il est chargé de la défense des possessions de la France en Amérique du Nord. Ces possessions comprennent les bassins du Saint-Laurent et du Mississippi ; le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-joseph-montcalm-de-saint-veran/#i_6999

NICARAGUA

  • Écrit par 
  • Marie-Chantal BARRE, 
  • David GARIBAY, 
  • Lucile MÉDINA-NICOLAS, 
  • Alain VIEILLARD-BARON
  •  • 8 794 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Période précolombienne et époque coloniale »  : […] À l'arrivée des Européens, deux grands groupes linguistiques dominaient le Nicaragua : l'un, le plus important, d'origine náhualt, l'autre d'origine macrochibcha. Les Miskito (ou Mosquito), Sumu (ou Sumo) et Rama d'aujourd'hui sont les descendants des anciens groupes macrochibcha qui regroupaient la famille linguistique chibcha venue du nord de l'Amérique du Sud et la famille linguistique misum […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicaragua/#i_6999

NOUVEAU-BRUNSWICK

  • Écrit par 
  • Ludger BEAUREGARD
  •  • 790 mots
  •  • 1 média

Le Nouveau-Brunswick , province maritime de l'est du Canada, couvre 72 478 kilomètres carrés (moins de 1 p. 100 du pays) et comptait 729 997 habitants en 2006. Dans le contexte canadien, cette province se distingue par une population d'origine relativement ancienne, mais peu importante, et par une économie sous-développée. Jacques Cartier a exploré les côtes nord-est du Nouveau-Brunswick en 1534, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nouveau-brunswick/#i_6999

NOUVELLE-ÉCOSSE

  • Écrit par 
  • Ludger BEAUREGARD
  •  • 813 mots
  •  • 2 médias

La Nouvelle-Écosse (Nova Scotia) , la plus maritime des provinces de l'Est canadien, couvre 54 565 kilomètres carrés ; sa population était estimée à 913 460 habitants en 2006. Orientée selon les axes appalachiens, elle se rattache au continent par l'isthme de Chignectou et se prolonge au nord-est par l'île du Cap-Breton (10 300 km 2 ). Pénétrée de tous côtés par la mer grâce à d'innombrables baies […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nouvelle-ecosse/#i_6999

OTTAWA

  • Écrit par 
  • Jacob SPELT
  •  • 1 287 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le choix d'une capitale »  : […] Samuel de Champlain avait exploré l'Outaouais, dont le présent site d'Ottawa, dès 1613, mais ce n'est qu'au début du xix e  siècle que des pionniers y érigèrent un établissement. En 1826, le colonel anglais John By y fonde Bytown et entreprend la construction d'un canal de 125 milles (200 km) de long, le canal Rideau pour relier l'Outaouais (près des chutes de la Chaudière) au Saint-Laurent (Kings […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ottawa/#i_6999

PENN WILLIAM (1644-1718)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 373 mots
  •  • 1 média

Né à Londres, William Penn se convertit en 1667 et devient, au grand scandale de sa famille, l'un des plus ardents militants de la foi quaker . Arrêté et emprisonné à plusieurs reprises, il doit d'abord à son père, l'amiral sir William Penn, puis, après la mort de celui-ci, à la fidélité du duc d'York à sa famille, d'être en général rapidement relâché. Prédicateur de la secte, polémiste brillant e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-penn/#i_6999

POCAHONTAS (1596 env.-1617)

  • Écrit par 
  • David A. PRICE
  •  • 801 mots

La princesse powhatan Pocahontas demeure célèbre pour avoir encouragé la paix entre Anglais et Amérindiens en se nouant d'amitié avec les colons de Jamestown, en Virginie, puis en épousant l'un d'entre eux. Née vers 1596, près de l'actuelle ville de Jamestown, Pocahontas (nom adopté par les Anglais et alors traduit par « petite capricieuse » ou « espiègle ») est la fille de Powhatan. Son père, é […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pocahontas/#i_6999

PURITANISME

  • Écrit par 
  • Jean BAUBÉROT
  •  • 2 545 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le puritanisme américain »  : […] On peut distinguer deux vagues dans l'émigration puritaine durant la première moitié du xvii e  siècle. La première est celle des célèbres « Pères Pèlerins » ( Pilgrim Fathers ), puritains séparatistes des comtés du nord de l'Angleterre. Après un exil de douze ans à Leyde, ils craignirent que leur postérité ne devînt hollandaise et ne fût corrompue par un milieu qu'ils estimaient moralement peu él […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/puritanisme/#i_6999

QUÉBEC

  • Écrit par 
  • Jean-Louis JOUBERT, 
  • Henri ROUGIER, 
  • Antony SORON
  •  • 14 454 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Population et peuplement »  : […] La population est répartie très inégalement à l'intérieur de la province. D'une manière générale, les régions périphériques sont les moins peuplées, et c'est le long du Saint-Laurent, particulièrement dans les six régions administratives entre Montréal et Québec, que se rassemblent le plus d'habitants. En 2000, 63 p. 100 des Québécois habitaient les cinq régions métropolitaines de recensement (R. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/quebec/#i_6999

ROYAUME-UNI - L'empire britannique

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 21 734 mots
  •  • 46 médias

Dans le chapitre « Volontarisme et déceptions »  : […] Entre 1714 et 1774, l'expansion est multiforme, de plus en plus volontariste. Elle continue d'être souvent le fait des compagnies, qui explorent, créent des établissements, concluent des traités, grignotent territoires et influences. En Inde, le Bengale est rapidement une zone privilégiée, et le général Clive, en remportant en 1757 la victoire de Plassey sur une force indigène alliée aux Français […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-uni-l-empire-britannique/#i_6999

SAINTE-LUCIE

  • Écrit par 
  • Janet D. MOMSEN, 
  • David Lawrence NIDDRIE, 
  • Richard TOLSON
  • , Universalis
  •  • 1 656 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Histoire »  : […] On ignore la date exacte de la découverte de Sainte-Lucie par les Européens, mais elle se situerait autour de 1500. Les Anglais tentent les premiers de coloniser l'île en 1605 et en 1638, mais leurs efforts sont contrariés par les maladies qui frappent les colons et l'hostilité des Karibs indigènes. Des Français venus de Martinique réussissent à s'implanter dans l'île en 1650 et signent un traité […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sainte-lucie/#i_6999

SAINT-KITTS-ET-NEVIS ou SAINT-CHRISTOPHE-ET-NIÉVÈS

  • Écrit par 
  • Gladstone E. M. MILLS, 
  • Janet D. MOMSEN
  • , Universalis
  •  • 1 499 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Colonisation  »  : […] Lorsque Christophe Colomb débarque à Saint-Kitts lors de sa deuxième expédition dans les Antilles en 1493, l'île est peuplée de Karibs hostiles. Il baptise l'île Saint-Christophe, en l'honneur de son saint patron. Ce nom sera abrégé en Saint-Kitts par les colons à l'époque du gouverneur Thomas Warner, qui, arrivé d'Angleterre en 1623, établit la première véritable colonie anglaise dans les Indes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saint-kitts-et-nevis-ou-saint-christophe-et-nieves/#i_6999

SAINT-VINCENT-ET-LES-GRENADINES

  • Écrit par 
  • David Lawrence NIDDRIE, 
  • Richard TOLSON
  • , Universalis
  •  • 1 743 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre «  Histoire  »  : […] L'île de Saint-Vincent doit peut-être son nom à Christophe Colomb, qui y aurait débarqué le 22 janvier 1498 (jour de la Saint-Vincent). Les Karibs qui peuplent alors l'île y vivent paisiblement jusqu'au xviii e  siècle. En 1673 arrivent les premiers Africains, des esclaves qui ont fait naufrage dans les Grenadines avant de s'échouer à Saint-Vincent, se mêlant alors aux Karibs indigènes. Français, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saint-vincent-et-les-grenadines/#i_6999

SARATOGA BATAILLES DE (19 sept.-7 oct. 1777)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 391 mots
  •  • 1 média

Durant la guerre d'Indépendance des États-Unis, deux batailles étroitement liées eurent lieu à Saratoga à l'automne de 1777, qui sont souvent considérées comme le tournant de la guerre en faveur des Américains. Les Américains avaient tenté sans réussite d'envahir le Canada en 1775-1776. De ce fait, de très nombreuses troupes britanniques se trouvaient le long du Saint-Laurent. Ces troupes descend […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/batailles-de-saratoga/#i_6999

SMITH JOHN (1579-1631)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 272 mots

Mercenaire anglais. John Smith se vante d'avoir combattu dans toute l'Europe et jusqu'en Turquie dans les armées les plus diverses. Il est surtout connu pour la part qu'il a prise dans la colonisation de la Virginie. Il fait partie d'un groupe de cent cinq émigrants parti d'Angleterre en décembre 1606 et arrivé dans la baie de Cheasapeake au mois d'avril suivant. Il joue un rôle décisif dans les p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-smith/#i_6999

PARIS TRAITÉ DE (1763)

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 198 mots

Signé par la France, l'Angleterre, l'Espagne et le Portugal, le traité de Paris met fin, avec celui d'Hubertsburg conclu entre Frédéric II de Prusse et Marie-Thérèse d'Autriche, alliée de Louis XV, à la guerre de Sept Ans (1756-1763) au profit des Anglo-Prussiens. Ce conflit a un volet continental impliquant la plupart des puissances de l'Europe, mais aussi une forte dimension maritime et extra-eu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/traite-de-paris-1763/#i_6999

UTRECHT TRAITÉS D' (1713)

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 210 mots

Les traités d'Utrecht, complétés le 6 mars 1714 par celui de Rastatt qui intègre l'empereur Habsbourg Charles VI, mettent fin à la guerre de Succession d'Espagne (1702-1714). L'Angleterre, principale bénéficiaire, obtient Gibraltar et Minorque et, surtout, des positions territoriales (Terre-Neuve, Acadie, territoires de la baie d'Hudson) et commerciales décisives dans l'Amérique colonisée, qui ass […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/traites-d-utrecht/#i_6999

TRINITÉ-ET-TOBAGO ou TRINIDAD ET TOBAGO

  • Écrit par 
  • Oruno D. LARA
  • , Universalis
  •  • 4 820 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre «  La colonisation espagnole »  : […] L' histoire complexe de l'exploitation européenne commence avec l'arrivée de Christophe Colomb qui débarqua à l'île de Iere, baptisée la Trinité lors de son troisième voyage, le 31 juillet 1498. Quoique jouissant d'une position stratégique exceptionnelle au voisinage des célèbres salines d'Araya et des îles perlières de Margarita Cubagua, devant l'embouchure de l'Orénoque, la Trinité et Tobago, pl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/trinite-et-tobago-trinidad-et-tobago/#i_6999

WILLIAMS ROGER (1604 env.-1683)

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 356 mots

Fondateur de la colonie de Providence, aux confins de la Nouvelle-Angleterre, et avocat énergique de la liberté de conscience. Né en Angleterre, Roger Williams fit des études à Cambridge et se fit très tôt une idée sévère du radicalisme puritain. Il émigra en Amérique en 1630, mais se heurta à l'intransigeance des Bostoniens, auxquels il opposa sa conviction de l'incompétence des autorités civiles […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roger-williams/#i_6999


Affichage 

Empire britannique, 1763

carte

Les possessions britanniques dans le monde au moment du traité de Paris (1763) : le premier empire colonial 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Empire britannique, 1920

carte

L'empire britannique au lendemain de la Première Guerre mondiale 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Guyane britannique : population par groupes ethniques (1841-1921)

tableau

Guyane britannique : évolution de la population par groupes ethniques (sources : 1841, D Nath, « A History of Indians in British Guiana », Thomas Nelson & Sons, 1re éd, Londres 1950 ; de 1851 à 1921, « British Guiana Census, 1851-1921 ») 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Jamestown et la colonisation

photographie

Des colons débarquent sur le site de Jamestown en Virginie, premier établissement permanent anglais en Amérique, fondé en 1607 

Crédits : MPI/ Getty Images

Afficher

La colonisation du Nouveau Monde

vidéo

La colonisation de ce qui ne s'appelle pas encore l'Amérique commence dès le deuxième voyage de Christophe Colomb, en 1493, par l'île d'Hispañola, l'actuelle Haïti Les Indiens Caraïbes y sont rapidement décimés par les massacres, les maladies, l'esclavage Depuis ces premières colonies... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Prise de Louisbourg

photographie

Au cours de la guerre de Sept Ans, les Anglais reprennent aux Français la forteresse de Louisbourg au Cap-Breton, en Nouvelle-Écosse, en 1758 

Crédits : MPI/ Archive Photos/ Getty Images

Afficher

Traité de Versailles, 1783

photographie

La signature du traité de Versailles, le 3 septembre 1783, marqua la fin de la guerre d'indépendance américaine contre l'Angleterre 

Crédits : Three Lions/ Getty Images

Afficher

Yorktown

photographie

Lord Cornwallis (1738-1805) rend son épée aux Américains et aux Français après sa défaite de Yorktown, le 19 octobre 1781 

Crédits : MPI/ Getty Images

Afficher

Empire britannique, 1763
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Empire britannique, 1920
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Guyane britannique : population par groupes ethniques (1841-1921)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Jamestown et la colonisation
Crédits : MPI/ Getty Images

photographie

La colonisation du Nouveau Monde
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Prise de Louisbourg
Crédits : MPI/ Archive Photos/ Getty Images

photographie

Traité de Versailles, 1783
Crédits : Three Lions/ Getty Images

photographie

Yorktown
Crédits : MPI/ Getty Images

photographie