ÉMILIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La route des pèlerinages

Au xiiie siècle, rapporte E. Mâle, des jongleurs célébraient Olivier et Roland sur les places de Bologne. À partir du xie siècle, en effet, la poésie et l'art français ont pénétré en Italie avec les pèlerins, et c'est par l'antique chemin, la via Aemilia devenue « via Francigena », que se sont répandues les légendes épiques : au portail de Modène, Artus de Bretagne et ses compagnons chevauchent autour de l'archivolte. C'est par la « via Francigena » qu'arrive, dans les églises de Parme, de Plaisance, de Ferrare, l'influence de la Provence et du Languedoc.

Ces apports français n'empêchent d'ailleurs pas l'art roman d'Émilie d'avoir les caractères propres dus à des personnalités artistiques de premier plan. À Modène, Wiligelmo (xie siècle) fonde sur le retour à l'Antiquité une rénovation de la plastique. À Plaisance et à Ferrare travaille maître Niccolo (xiie siècle) qui préfère le pittoresque familier aux mystères du sacré. Mais le grand maître de la sculpture romane est Benedetto Antelami (1150 env.-1225 env.) : la Descente de croix de la cathédrale de Parme émerveille par son calme et sa noblesse. Il y a chez l'artiste des réminiscences de Saint-Gilles-du-Gard et de Saint-Trophime d'Arles. Mais son goût du naturalisme l'apparente aussi aux sculpteurs de Chartres : au Baptistère de Parme, dont il a certainement ordonné l'ensemble décoratif, les statues des mois ont cette solidité paysanne et cette gravité qui défie le temps.

L'art gothique religieux n'atteint pas ces sommets, même si Bologne a nombre d'églises fort intéressantes (San Francesco, San Domenico, San Giacomo et surtout San Petronio). L'architecture civile, en fait, est plus séduisante, car elle a modelé la physionomie de toutes ces villes de briques rouges et d'arcades (Gotico de Plaisance, Castello estense à Ferrare, palais de la piazza Maggiore à Bologne). Mais c'est surtout dans la peinture que le xive siècle émilien manifeste son originalité [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages



Médias de l’article

Abbaye de Pomposa, Romagne, Italie

Abbaye de Pomposa, Romagne, Italie
Crédits : Liane Matrisch/ Panther Media/ Age Fotostock

photographie

Palais du Podestat, Bologne, Italie

Palais du Podestat, Bologne, Italie
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Le Jugement dernier, P. Cavallini

Le Jugement dernier, P. Cavallini
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie





Écrit par :

Classification

Voir aussi

Les derniers événements

14 février 2014 • France • Procès en appel de l'Arche de Zoé.

La cour d'appel de Paris allège la peine prononcée en première instance, en février 2013, à l'encontre du président de l'association l'Arche de Zoé, Éric Breteau, et de sa compagne Émilie Lelouch, en ramenant celle-ci à deux ans de prison avec sursis. En 2007, l'association avait tenté d'exfiltrer [...] Lire la suite

12 février 2013 • France • Procès de L'Arche de Zoé.

Le 12, le tribunal correctionnel de Paris condamne le président de l'association L'Arche de Zoé, Éric Breteau, et sa compagne Émilie Lelouch à trois ans de prison, dont deux ferme, et 50 000 euros d'amende pour escroquerie, exercice illégal de l'activité d'intermédiaire en vue d'adoption et aide à [...] Lire la suite

20-29 mai 2012 • Italie • Séismes meurtriers.

Le 20, un séisme de magnitude 6 sur l'échelle de Richter secoue la région de Ferrare, en Émilie-Romagne, causant la mort d'au moins huit personnes et endommageant sévèrement le patrimoine architectural local. Le 29, un nouveau tremblement de terre, de magnitude 5,8, fait au moins seize morts dans la région de Modène, dans la même province.  [...] Lire la suite

31 mars 2008 • France • Grâce présidentielle tchadienne pour les condamnés de l'Arche de Zoé.

Le président tchadien Idriss Déby gracie les six Français membres de l'association l'Arche de Zoé, condamnés en décembre 2007 au Tchad pour tentative d'enlèvement d'enfants, et qui purgeaient leur peine en France. Ceux-ci sont aussitôt libérés. Quatre d'entre eux, Éric Breteau, Émilie Lelouch [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Noëlle de LA BLANCHARDIÈRE, « ÉMILIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/emilie/