ÉMIGRATION RUSSE

BERBEROVA NINA (1901-1993)

  • Écrit par 
  • Michel NIQUEUX
  •  • 472 mots

En choisissant la vie des émigrés russes de Paris pour thème de son premier roman, Les Derniers e t les Premiers (1930), puis de ses récits (à partir de L'Accompagnatrice , 1935), Nina Berberova, née à Saint-Pétersbourg, innovait. Mais ce n'est que cinquante ans plus tard que la « petite musique » de ses récits, discrètement exotique et humainement universelle, puis son œuvre de mémorialiste lui […] […] Lire la suite

BRODSKY JOSEPH (1940-1996)

  • Écrit par 
  • Hélène HENRY
  •  • 1 828 mots

Dans le chapitre « Procès, relégation, expulsion »  : […] Le premier « dégel » touche à sa fin. Les cercles littéraires officiels de Leningrad, voulant faire un exemple, dénoncent en Brodsky un « parasite social en marge de la littérature ». On lui intente un procès en parasitisme, et, en février 1964, il est incarcéré et jugé. L'accusation produit de pseudo-« témoins à charge » qui le peignent comme un quasi-délinquant et un faux poète. Malgré les témoi […] […] Lire la suite

LITVINOV WALLACH FINKELSTEIN dit MAXIME MAXIMOVITCH (1876-1951)

  • Écrit par 
  • Claudie WEILL
  •  • 436 mots

L'un des grands artisans de la diplomatie soviétique, Maxime Litvinov en dirige les destinées de 1930 à 1939. Militant du mouvement ouvrier dès la fin du xix e  siècle, il adhère au Parti ouvrier social-démocrate de Russie en 1898. Froid, discret et efficace, sachant admirablement manœuvrer, il devient à Londres, en 1902, dès son exil, l'un des proches de Lénine. Bolchevik dès 1903, il accomplit d […] […] Lire la suite

LOUNATCHARSKI ANATOLI VASSILIEVITCH (1875-1933)

  • Écrit par 
  • Claudie WEILL
  •  • 475 mots

Brillant intellectuel marxiste, auteur fécond allant du journalisme à la dramaturgie en passant par les traités d'esthétique, Lounatcharski est, du début du régime soviétique et jusqu'en 1929, commissaire du peuple à l'Éducation. Après des études secondaires à Kiev, il fréquente l'université de Zurich et entre en contact avec le groupe Libération du travail dirigé par Plekhanov. De retour en Russi […] […] Lire la suite

MILLER EVGUENI (1867-1937)

  • Écrit par 
  • Pierre KOVALEWSKY
  •  • 321 mots
  •  • 1 média

Descendant d'une famille de militaires, Evgueni Miller fait ses études à l'école de cavalerie Nicolas et à l'Académie d'état-major. Chargé de mission en Allemagne, il occupe par la suite le poste d'attaché militaire à Bruxelles, à La Haye et à Rome. Nommé à la tête de l'école de cavalerie Nicolas en 1909 et promu général, il reste commandant de cette célèbre école jusqu'en 1914. Chef d'état-major […] […] Lire la suite

NÉMIROVSKY IRÈNE (1903-1942)

  • Écrit par 
  • Alain CLERVAL
  •  • 895 mots

Née en 1903 à Kiev, Irène Némirovsky appartient à la grande bourgeoisie juive russe. En 1918, sa famille fuit la révolution bolchévique et finit par s'installer en 1919 à Paris. En 1926, elle épouse Michel Epstein, dont elle aura deux filles. Arrêtée en juillet 1942, peu avant son mari, elle est internée au camp de Pithiviers, avant d'être déportée à Auschwitz, où elle meurt dès son arrivée. Faisa […] […] Lire la suite

RÉFUGIÉS

  • Écrit par 
  • Pierre BRINGUIER, 
  • Universalis
  •  • 8 591 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Aperçu historique »  : […] Si l es déplacements de population fuyant des événements tels que la persécution religieuse ou politique, la guerre ou même la famine ont été nombreux dans l'histoire moderne – il suffit de citer comme exemple l'exil des protestants français par suite de la révocation de l'édit de Nantes ou, toujours en France, l'émigration contre-révolutionnaire –, il y a, en réalité, une différence considérable […] […] Lire la suite

REMIZOV ALEXEÏ MAXIMOVITCH (1877-1957)

  • Écrit par 
  • Alexis BERELOWITCH
  •  • 449 mots

Écrivain russe, Alexeï Remizov renonce assez vite à ses idées socialistes (qui lui ont valu une condamnation quand il était étudiant) pour une pensée religieuse et nationaliste proche de celle de Dostoïevski (son maître, avec Leskov et Gogol). Ami de Blok, il participe au mouvement symboliste. En 1921, hostile aux bolcheviks, il émigre et, après un séjour à Berlin, s'installe à Paris. Il y meurt p […] […] Lire la suite

RUSSIE (Arts et culture) La littérature

  • Écrit par 
  • Michel AUCOUTURIER, 
  • Marie-Christine AUTANT-MATHIEU, 
  • Hélène HENRY, 
  • Hélène MÉLAT, 
  • Georges NIVAT
  •  • 25 006 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La parole du « souterrain » »  : […] À Leningrad se dessine un mouvement analogue, avec l’objectif explicite de renouer avec une tradition de haute poésie. Iossip Brodski (1940-1996) érige en référence Mandelstam, Akhmatova, Tsvetaieva. Alexandre Kouchner pratique une poésie intimiste néoacméiste. Trop tôt disparu, Leonid Aronzon (1939-1970) laisse une œuvre singulière, extatique et minimaliste. C'est à Leningrad que l'opposition ent […] […] Lire la suite

TKATCHEV PETR NIKITITCH (1844-1886)

  • Écrit par 
  • Vladimir Claude FISERA
  •  • 714 mots

Issu de la moyenne noblesse provinciale russe, capacitaire en droit, Petr Nikititch Tkatchev est exclu en 1861 de l'université de Saint-Pétersbourg pour sa participation au mouvement étudiant et incarcéré deux mois dans la forteresse de Cronstadt. De 1862 à 1869, il anime le courant populiste tout en publiant sous divers pseudonymes de nombreux articles (droit, économie, statistique, critique litt […] […] Lire la suite