ÉLEUSIS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les dieux

Ces données, qui ne permettent pas de reconstituer un scénario suivi, ne comporteraient à peu près aucune mention d'une quelconque figure divine si une source, du reste suspecte, ne citait l'enlèvement de Korè et une union concrètement réalisée. Rites et monuments en disent davantage. Iacchos, amené triomphalement à Éleusis dans la grande procession, apparaît d'abord, semble-t-il, comme la personnification d'un cri rituel : il est nommé fils de Dèmèter et de Zeus dans un hymne orphique, et on le trouve, à Éleusis, identifié à un Dionysos parèdre de la déesse et conducteur des mystères. La triade Dèmèter-Dionysos-Korè figure sur des inscriptions d'Éleusis et sur des lamelles d'or trouvées dans des tombes en Grande Grèce et à Rome ; elle passa en Italie sous les noms de Cérès-Liber-Libera. Des inscriptions mentionnent le Dieu et la Déesse qui avaient un prêtre à Éleusis : les noms de Pluton et de Perséphone furent-ils d'abord secrets ? Perséphone est désignée à Éleusis sous celui de Korè, c'est-à-dire simplement la Fille. Sur des vases à décor éleusinien, provenant notamment de Kertch en Crimée – preuve de la célébrité des mystères – apparaissent ensemble les deux déesses, ainsi que Pluton, Dionysos, Triptolème (sur son chariot ailé du haut duquel, instruit par Dèmèter, il ensemence la terre), son frère Eubouleus, puis les plus illustres des initiés. Héraclès et les Dioscures, entourés des symboles de la fertilité : grenade, vigne, corne d'abondance.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages





Écrit par :

  • : professeur à la faculté de philosophie et lettres de l'université de Liège

Classification


Autres références

«  ÉLEUSIS  » est également traité dans :

DÉMÉTER

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 828 mots
  •  • 1 média

Dans la mythologie grecque, Déméter est la fille des divinités Kronos et Rhéa, la sœur et l'épouse de Zeus (le père des dieux) ainsi que la déesse de l'agriculture. Déméter, dont Homère fait rarement mention, n'appartient pas au panthéon des dieux de l'Olympe, mais les origines de la légende qui l'entourent sont probablement anciennes. Ce récit est centré sur l'histoire de sa fille Perséphone, en […] Lire la suite

GRÈCE ANTIQUE (Civilisation) - La religion grecque

  • Écrit par 
  • André-Jean FESTUGIÈRE, 
  • Pierre LÉVÊQUE
  •  • 20 051 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Essor de la religion civique »  : […] La Grèce sort paradoxalement victorieuse de la crise des guerres médiques : la ferveur envers les dieux ne laisse pas d'en être considérablement renforcée dans toutes les cités qui ont participé à la gigantesque mêlée. C'est le cas notamment à Athènes. Les dieux et les héros de l'Attique ont lutté aux côtés des Athéniens, à Marathon comme à Salamine ; Athéna a fait repousser l'olivier sacré de l' […] Lire la suite

L'HISTOIRE VÉGÉTALISÉE. ORNEMENT ET POLITIQUE À ROME (G. Sauron) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Pierre GROS
  •  • 999 mots

Dans le monde submergé d'images vulgairement utilitaires où nous évoluons, nous éprouvons quelque difficulté à admettre que, en d'autres temps, l'œuvre ornementale a assumé une fonction essentielle dans la transmission des messages politiques et religieux. Quand il s'agit de décor architectural, à caractère rythmique ou répétitif, cette difficulté structurelle se double d'une réticence esthétique […] Lire la suite

MYTHOLOGIES - Dieux et déesses

  • Écrit par 
  • Mircea ELIADE
  •  • 7 930 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Déméter et les mystères d'Éleusis »  : […] Déméter est par excellence la Terre-Mère. Déjà les érudits de l'Antiquité interprétaient son nom comme Ge-meter , « la Terre-Mère ». Les savants modernes rapprochent la première syllabe de Déméter du Dorique Da. Or ce dernier terme désigne aussi la Terre, de sorte que la signification originelle était bien celle de Terre-Mère. Mais cette déesse grecque se distingue de ses sœurs du Proche-Orient an […] Lire la suite

PÉRICLÈS (env. 495-429 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Pierre LÉVÊQUE
  •  • 3 837 mots

Dans le chapitre « Une politique de grands travaux »  : […] Enfin Périclès multiplie les grands travaux à Athènes même et dans l'Attique, procurant aussi du travail non seulement à des artistes, mais à des artisans, à des ouvriers, à des manœuvres. Dans la biographie qu'il a écrite, Plutarque indique bien qu'il consacrait les ressources de l'État « à des ouvrages qui lui donneraient, une fois accomplis, un renom immortel, et, en s'accomplissant, un bien-êt […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Marie DELCOURT, « ÉLEUSIS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 août 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/eleusis/