ÉLECTROSTATIQUE

CAVENDISH HENRY (1731-1810)

  • Écrit par 
  • Jacques GUILLERME
  •  • 1 847 mots

Dans le chapitre « Électrostatique et courant électrique »  : […] L'œuvre scientifique de Cavendish ne se limite pas à la chimie pneumatique. Doué d'une bonne culture mathématique, il a étudié avec bonheur les phénomènes électriques et dynamiques ; malheureusement, une grande partie de ses recherches sont demeurées inédites, jusqu'à ce que Maxwell attire l'attention des érudits sur ses manuscrits. C'est en se fondant sur le modèle newtonien de l'attraction qu' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henry-cavendish/#i_12568

COULOMB CHARLES AUGUSTIN (1736-1806)

  • Écrit par 
  • C. Stewart GILLMOR
  •  • 2 019 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le physicien »  : […] Après avoir reçu le prix de l'Académie en 1777, Coulomb vit adopter son compas magnétique suspendu à couple de torsion par l'Observatoire de Paris, qui lui demanda de résoudre les problèmes apparemment insolubles de la déclinaison magnétique des instruments. Il entreprit donc d'autres recherches sur la torsion et présenta en 1784 les résultats obtenus. Il décrivit le pendule de torsion dont il éb […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-augustin-coulomb/#i_12568

DIÉLECTRIQUES

  • Écrit par 
  • Roland COELHO
  •  • 9 274 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Rappel d'électrostatique du vide »  : […] Dans toute la suite du texte, on désigne par la lettre grecque ε une permittivité absolue et par la lettre κ une permittivité relative par rapport au vide. La loi fondamentale de l'électrostatique, ou loi de Coulomb  : exprime la force répulsive s'exerçant entre deux charges ponctuelles q situées dans le vide et séparées par la distance r . Cette relation (1) définit l'unité de charge électro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dielectriques/#i_12568

ÉLECTRICITÉ - Histoire

  • Écrit par 
  • Jacques NICOLLE
  •  • 6 199 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « L'Antiquité »  : […] Parmi les premières observations relatives à ce que l'on nommera plus tard électricité, il faut citer les éclairs orageux, la foudre (liée à la production du feu), les aurores boréales, l'attraction de certaines substances par d'autres (ambre et pierres d'aimant). Thalès, né à Milet (env. 625-env. 547), le plus ancien des sept sages de la Grèce, fondateur de l'école ionienne, connaissait la propri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/electricite-histoire/#i_12568

ÉLECTRICITÉ - Lois et applications

  • Écrit par 
  • Jean-Marie DONNINI, 
  • Lucien QUARANTA
  •  • 4 779 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « La loi de Coulomb »  : […] Le phénomène d'électrisation se manifeste par l'existence de forces électrostatiques s'exerçant entre corps électrisés. Ces forces sont attractives pour deux charges de signes contraires et répulsives pour deux charges de même signe. Ainsi, l'électrostatique est construite à partir de la loi de Coulomb qui, comme la loi de Newton, précise que la force électrostatique s'exerçant entre deux charges […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/electricite-lois-et-applications/#i_12568

ÉLECTRO-ACOUSTIQUE

  • Écrit par 
  • Éric de LAMARE
  •  • 7 348 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Principe électrostatique »  : […] On utilise la relation de l'électrostatique qui lie la capacité d'un condensateur à la distance entre ses armatures quand tous les autres paramètres sont fixés. Lorsque l'on fait varier la charge, une force nouvelle s'exerce, qui tend à provoquer un déplacement des armatures par rapport à la position de repos pour laquelle les réactions mécaniques annulent la force d'attraction correspondant à la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/electro-acoustique/#i_12568

ÉLECTROCHIMIE

  • Écrit par 
  • Jacques SIMONET
  •  • 6 283 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Organisation électrostatique de l'interphase métal-solution »  : […] De fait, la valeur V de l'expression ci-dessus peut être considérée comme le différentiel entre le potentiel pris par le conducteur et le potentiel de la solution. Il y a variation progressive du potentiel entre le métal et la solution dans un domaine d'espace organisé en fonction de la nature du solvant et des ions (le plus souvent solvatés) en présence. Puisque sur une électrode chargée vont ve […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/electrochimie/#i_12568

GUERICKE OTTO VON (1602-1686)

  • Écrit par 
  • Jacques MÉRAND
  •  • 473 mots

Physicien allemand, né à Magdeburg et mort à Hambourg. Otto de Guericke, bourgmestre de Magdeburg, se signale à l'attention du monde savant, peu après 1650, par ses expériences sur le vide et sur l'électricité, bien antérieures à celles de C. Huygens, de D. Papin et de C. F. Du Fay. Dès 1632, il cherche à établir le vide dans un récipient rempli d'eau et dont le liquide est ensuite évacué, mais le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/otto-von-guericke/#i_12568

HYDROGÈNE

  • Écrit par 
  • Paul HAGENMULLER
  •  • 3 566 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Liaison hydrogène et liaisons à plusieurs centres »  : […] La liaison hydrogène se forme entre un groupement porteur d'un atome d'hydrogène AH et un accepteur de proton B, appartenant ou non à la même molécule s'il s'agit de composés organiques. A est un atome d'azote ou d'oxygène, B un atome d'azote, d'oxygène, de soufre ou un halogène. Bien que beaucoup moins énergétique que la liaison covalente normale, elle influence sensiblement les propriétés des l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hydrogene/#i_12568

INTERACTIONS (physique) - Électromagnétisme

  • Écrit par 
  • Bernard DIU
  •  • 4 620 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Électricité »  : […] Certains corps ou objets, dans certaines situations, acquièrent une charge électrique. Elle leur est conférée par apport ou retrait d'électrons. Depuis la découverte de l'électron par J. J. Thomson en 1897, on ne connaît toujours pas la nature physique de la charge, qui accompagne toutes les particules atomiques et subatomiques. On constate l'existence de deux espèces de charges, que l'on qualif […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/interactions-physique-electromagnetisme/#i_12568

KELVIN WILLIAM THOMSON lord (1824-1907)

  • Écrit par 
  • Franck GREENAWAY
  •  • 1 797 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Travaux concernant l'électricité »  : […] Sa première contribution à l' électrostatique fut une méthode de détermination du potentiel en des points assujettis à une ou plusieurs surfaces sphériques ; il donna, en 1851, une forme mathématique aux conclusions de Faraday sur l'électrolyse, fondant son interprétation sur des notions thermodynamiques. Deux ans plus tard, il entreprit d'aborder le domaine de la nature oscillatoire des décharges […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-kelvin/#i_12568

COULOMB LOI DE

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 156 mots
  •  • 1 média

Après avoir effectué des recherches sur les meilleures façons de fabriquer les aiguilles aimantées en 1777, le physicien français Charles Augustin de Coulomb développe la première théorie structurée du magnétisme en introduisant la notion de moment magnétique. Dans une série de sept Mémoires publiés de 1785 à 1791, il décrit l'action à distance des charges électriques et établit la loi qui porte s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/loi-de-coulomb/#i_12568

ORAGES

  • Écrit par 
  • René CHABOUD
  •  • 3 247 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le coup de foudre »  : […] Considéré comme le géant des nuages, le cumulo-nimbus se différencie aussi de tous les autres nuages par les phénomènes électriques qui l'animent. En son sein, une partie des particules d'eau se congèlent quand elles atteignent une altitude supérieure à celle de l'isotherme 0  0 C. Le cumulo-nimbus est ainsi formé, selon l'altitude, de particules d'eau et de cristaux de glace. En raison de leur ma […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/orages/#i_12568