ÉLECTRODES

DÉFIBRILLATEUR IMPLANTABLE

  • Écrit par 
  • Jacques-Alexandre TRIGANO
  •  • 359 mots

Indications. Les arythmies telles que tachycardie et fibrillation ventriculaire sont la cause de 80 à 90 p.100 des morts subites d'origine cardiaque, cause majeure de mortalité dans les pays industrialisés. Les recherches appliquées à l'identification du risque de mort subite, notamment chez les patients ayant présenté une arythmie ventriculaire, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/defibrillateur-implantable/#i_24597

DIÉLECTRIQUES

  • Écrit par 
  • Roland COELHO
  •  • 9 274 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Relaxation de charge d'espace »  : […] Un autre type important de relaxation est associé à l'accumulation de charges au voisinage d' électrodes plus ou moins bloquantes (c'est-à-dire plus ou moins impropres à décharger les ions arrivant à leur contact) sous l'influence combinée du champ, qui tend à accumuler les charges aux électrodes, et de l'agitation thermique qui, sous la forme du f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dielectriques/#i_24597

ÉLECTROCHIMIE

  • Écrit par 
  • Jacques SIMONET
  •  • 6 283 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Électrolyse »  : […] L'électrolyseur type est représenté en figure , où est détaillé le principe du procédé électrolytique chlore-soude. Il est généralement constitué d'une cuve remplie d'un conducteur ionique liquide, soit un solvant polaire additionné d'un électrolyte, soit un sel fondu, dans lequel sont plongées deux pièces métalliques : les électrodes . Lorsque c'e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/electrochimie/#i_24597

ÉLECTRODES SPÉCIFIQUES

  • Écrit par 
  • Robert ROSSET
  •  • 219 mots

Il existe des interfaces entre deux solutions électrolytiques telles que seul un ion donné puisse franchir ces interfaces. Il en est ainsi avec une membrane sélective, perméable à un seul type d'ion. Il s'établit alors entre les deux faces de la membrane une différence de potentiel qui est reliée à l'activité de l'ion considéré par une loi de type […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/electrodes-specifiques/#i_24597

ÉLECTROLYTES

  • Écrit par 
  • Georges KAYAS
  •  • 641 mots

On classe sous ce vocable l'ensemble des conducteurs ayant la propriété de conduire le courant électrique par transport simultané de matière vers les électrodes. Appartiennent à ce groupe les acides, les bases et les sels, à l'état fondu ou en solution, ainsi que certains cristaux dit ioniques. Dans le cas des solutions, il s'agit le plus souvent d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/electrolytes/#i_24597

ÉLECTROPHYSIOLOGIE

  • Écrit par 
  • Max DONDEY, 
  • Jean DUMOULIN, 
  • Alfred FESSARD, 
  • Paul LAGET, 
  • Jean LENÈGRE
  •  • 17 313 mots
  •  • 14 médias

Les êtres vivants, végétaux et animaux, sont communément le siège de phénomènes électriques intimement liés aux activités vitales, dont ils sont un des aspects les plus révélateurs. On met ces phénomènes en évidence à l'aide d'électrodes appliquées en surface ou introduites dans la profondeur des tissus. On peut alors capter des courants ou des d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/electrophysiologie/#i_24597

GRAPHÈNE

  • Écrit par 
  • Jean-Marc BERROIR, 
  • Bernard PLAÇAIS
  •  • 1 892 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Des électrodes transparentes en graphène »  : […] Une feuille de graphène absorbe la lumière d'un facteur πα , constant et universel quelle que soit la longueur d'onde ( α étant une constante fondamentale appelée constante de structure fine), qui est de l'ordre de 2,3 p. 100 de la lumière reçue. Cet effet, qui permet l'observation du graphène au microscope optique, est étroitement relié à ses pro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/graphene/#i_24597

IMPLANT COCHLÉAIRE

  • Écrit par 
  • Michel MONDAIN, 
  • Alain UZIEL
  •  • 708 mots

Les progrès récents de la neurophysiologie et de l'électronique ont permis d'élaborer des appareillages capables de court−circuiter des éléments sensoriels défaillants. C'est ainsi que les surdités sensorielles bilatérales et profondes peuvent être corrigées par un implant cochléaire qui restitue une perception auditive utile. Il s'agit de supplée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/implant-cochleaire/#i_24597

MICROSYSTÈMES, technologie

  • Écrit par 
  • Daniel HAUDEN
  •  • 3 750 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Réalisation de micromécanismes avec des pièces en mouvement »  : […] Pour élaborer des micromécanismes avec des pièces en mouvement, il est nécessaire d'utiliser les usinages de volume et de surface. En 1978, le physicien américain K. E. Beam a publié le procédé d'usinage chimique anisotrope du silicium qui permet d'obtenir des structures tridimensionnelles en dissolvant chimiquement et localement une tranche de si […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/microsystemes-technologie/#i_24597

NEUROSCIENCES COGNITIVES

  • Écrit par 
  • Michèle FABRE-THORPE, 
  • Simon THORPE
  •  • 4 855 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Enregistrements unitaires et nature des représentations neurales »  : […] La notion de « représentation neurale » est au cœur des neurosciences cognitives comme celle de « représentation mentale » est au cœur de la psychologie cognitive. Tout être humain élevé dans notre culture reconnaîtra La Joconde , même si ce tableau n'apparaît que pour une fraction de seconde. Quelle représentation cérébrale a été activée ? Pour ce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neurosciences-cognitives/#i_24597

OLED (organic light emitting diode) ou DIODE ÉLECTROLUMINESCENTE ORGANIQUE

  • Écrit par 
  • Pascale JOLINAT
  •  • 1 687 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Bref historique »  : […] L’électroluminescence organique (ce dernier terme faisant référence à l'utilisation de matériaux carbonés) a été découverte dès les années 1950. L'appellation de diode électroluminescente organique est apparue en 1970 pour désigner un composant électronique émetteur de lumière, constitué d'un cristal d'anthracène de 100 micromètres d’épaisseur pri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oled-diode-electroluminescente-organique/#i_24597

OPTIQUE - Optique électronique

  • Écrit par 
  • Albert SEPTIER
  •  • 4 858 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Prismes électrostatiques »  : […] Le plus simple de tous les prismes électrostatiques est constitué par un condensateur plan abordé transversalement par les particules : les plaques d'un tube cathodique à déviation électrostatique en sont un bon exemple. Pour des déviations importantes, et dans le but d'analyser l'énergie des faisceaux d'électrons ou d'ions non « monochromatiques » […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/optique-optique-electronique/#i_24597

PARTICULES ÉLÉMENTAIRES - Détecteurs de particules

  • Écrit par 
  • Pierre BAREYRE, 
  • Jean-Pierre BATON, 
  • Georges CHARPAK, 
  • Monique NEVEU, 
  • Bernard PIRE
  •  • 10 941 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Compteurs à faces parallèles »  : […] La structure à faces parallèles conduit à des champs électriques uniformes qui ne sont pas favorables à l'obtention de multiplications élevées, car cette structure est plus favorable, à champ moyen égal, à la propagation des étincelles entre les électrodes. Pendant longtemps, ce détecteur a été confiné à la détection de particules très ionisantes, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/particules-elementaires-detecteurs-de-particules/#i_24597

PHOTOÉLECTRIQUE EFFET

  • Écrit par 
  • Pierre VERNIER
  •  • 5 425 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Émission photoélectrique et mesure des flux lumineux »  : […] Le montage le plus simple qui permet une mesure des flux lumineux est composé d'une cellule vidée d'air contenant deux électrodes : l'une, la photocathode, est constituée par la couche mince photoémettrice ; l'autre, l'anode, a pour rôle de recueillir les électrons émis. Entre l'anode collectrice et la photocathode, on établit une différence de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/effet-photoelectrique/#i_24597

PILES & ACCUMULATEURS

  • Écrit par 
  • Yves BRÉELLE, 
  • Jacques MANDIL, 
  • Raymond VIC
  •  • 5 892 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Description et constitution »  : […] L'accumulateur au plomb est constitué par un empilage d' électrodes positives, de séparateurs et d'électrodes négatives logé dans un bac et fermé par un couvercle . Les électrodes positives (oxydant) sont des grilles, en plomb antimonieux ou en alliage ternaire (Pb-Sb-As), dont les alvéoles sont remplis d'une pâte poreuse de peroxyde de plomb (mat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/piles-et-accumulateurs/#i_24597

POLAROGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Robert ROSSET
  •  • 3 101 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « L'électrode à gouttes de mercure »  : […] L 'électrode à gouttes de mercure est l'électrode indicatrice utilisée en polarographie. Elle est constituée d'un tube de verre capillaire, de 3 à 5/100 mm de diamètre et de quelques centimètres de longueur, par lequel le mercure s'écoule dans la solution sous forme de fines gouttelettes sphériques se détachant à des intervalles de temps réguliers. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/polarographie/#i_24597

SOLUTION ÉQUILIBRES EN

  • Écrit par 
  • Claude COLIN, 
  • Alain JARDY
  •  • 9 735 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Pouvoir accepteur du solvant. Constante de stabilité »  : […] La dissolution dans un solvant résulte de la solvatation des espèces par celui-ci. Le solvant peut donc jouer le rôle d'accepteur de toute particule : D'où l'idée d'établir le classement des donneurs d'une même particule d'après l'intensité de leur réaction sur le solvant qui joue le rôle d'accepteur de cette particule. Ainsi, l'écriture classique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/equilibres-en-solution/#i_24597

STIMULATEUR CARDIAQUE IMPLANTABLE

  • Écrit par 
  • Christian CABROL
  •  • 313 mots

En 1956, depuis deux ans déjà, Walton Lillehei, à l'hôpital universitaire de Minneapolis (Minnesota), grâce à la mise au point qu'il avait faite d'une circulation sanguine extra-corporelle, avait rendu possible à grande échelle les interventions cardiaques dites « à cœur ouvert ». Malheureusement, au cours de ces opérations, un certain nombre de s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stimulateur-cardiaque-implantable/#i_24597

STIMULATION CARDIAQUE

  • Écrit par 
  • Jacques-Alexandre TRIGANO
  •  • 984 mots

L'évolution de la stimulation cardiaque depuis les années 1970 a été marquée tout à la fois par une simplification de la procédure opératoire, une prodigieuse évolution du matériel, le pacemaker , et un redéploiement des études portant sur les indications de cette thérapeutique. Les indications de la stimulation cardiaque proviennent d'atteintes po […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stimulation-cardiaque/#i_24597

SUPERCONDUCTEURS IONIQUES

  • Écrit par 
  • Philippe COLOMBAN
  •  • 6 473 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Accumulateurs »  : […] Les accumulateurs électriques présentent un certain nombre d'avantages par rapport aux autres systèmes de stockage d'énergie : temps de réponse et disponibilité propres à l'énergie électrique, absence de pollution de l'environnement et bonne rentabilité économique ; les calculs faits en 1976 aux États-Unis avaient déjà montré que la filière « conve […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/superconducteurs-ioniques/#i_24597

THERMO-IONIQUE ÉMISSION

  • Écrit par 
  • Arvind M. SHROFF
  •  • 2 178 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Aspect pratique »  : […] Pour son emploi dans les tubes électroniques, un émetteur thermoélectronique doit posséder de nombreuses qualités, à savoir : – pouvoir émissif élevé (quelques micro-ampères à plusieurs dizaines d'ampères par centimètre carré en impulsion), – durée de vie suffisante (plusieurs dizaines de milliers d'heures), – bon rendement, – bonne résistance méca […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/emission-thermo-ionique/#i_24597

THORIUM

  • Écrit par 
  • Alfred LECOCQ, 
  • Jean-Pierre ZANGHI
  •  • 2 976 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Applications non nucléaires »  : […] Le thorium est fréquemment employé dans l'industrie sous la forme de son oxyde, la thorine, dont le haut point de fusion (3 300 ± 100  0 C) et la très grande stabilité chimique ont déterminé l'utilisation. Grâce à son pouvoir émissif élevé, la thorine fut employée, dès 1885, dans la fabrication des manchons des lampes à gaz. Un manchon de coton ét […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thorium/#i_24597

VISUALISATION DE L'ACTIVITÉ DU CERVEAU

  • Écrit par 
  • Jean-Gaël BARBARA
  •  • 6 298 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « L’imagerie cérébrale par électroencéphalographie  »  : […] Durant le xix e  siècle et jusqu’aux années 1920, les études de l’activité électrique du cortex cérébral ne pouvaient être menées que sur l’animal. Ce n’est qu’à partir de la fin des années 1920 qu'elles furent rendues possibles sur des sujets humains vigiles, par enregistrement d’une activité électrique à la surface du scalp – c’est-à-dire au trav […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/visualisation-de-l-activite-du-cerveau/#i_24597


Affichage 

Électrolyse

vidéo

Exemple de l'eau saléeLorsqu'un composé chimique déterminé se dissout dans l'eau, par exemple le sel, ses molécules libèrent des ions de charges électriques opposées ; la solution qui en résulte est conductrice d'électricitéEn introduisant dans cette solution une paire d'électrodes... 

Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

Afficher

Électrolyse
Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

vidéo