ÉLECTRO-OSMOSE

CHROMATOGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Robert ROSSET, 
  • Louis SAVIDAN, 
  • Alain TCHAPLA
  •  • 16 956 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Électrophorèse capillaire de zone (C.Z.E.) »  : […] Cette méthode de séparation nécessite l'utilisation de capillaires analogues à ceux qui sont utilisés en chromatographie gazeuse capillaire, mais de longueur et diamètre plus petits (longueur : 50 à 75 cm ; diamètre intérieur : 50 à 75 μm). Tout comme eux, ils peuvent être en silice vierge ou en silice greffée. Les deux extrémités plongent dans une solution de pH, de force ionique et de compositio […] Lire la suite

ÉLECTROPHORÈSE

  • Écrit par 
  • Jean GUASTALLA, 
  • Jean MORETTI, 
  • Jean SALVINIEN
  •  • 4 734 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Principe de l'électrophorèse »  : […] L'électrophorèse suppose tout d'abord que la macromolécule ou la particule en cause possède une charge électrique. Dans le cas des macromolécules ionisables, l'origine de la charge électrique est évidente, mais, d'une façon plus générale, la surface d'un solide acquiert le plus souvent une charge électrique au contact de certains liquides qui favorisent l'ionisation. Ainsi, la surface de la silice […] Lire la suite

MEMBRANES, transferts

  • Écrit par 
  • Michel RUMEAU
  •  • 5 887 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Électro-osmose »  : […] Sous l'action d'un champ électrique, on observe un transfert de solvant à travers une membrane chargée ou ionisée : c'est le phénomène d'électro-osmose. Le sens du transfert de solvant dépend de la charge de la membrane et du sens du courant. Le mouvement relatif du solvant, par rapport au solide chargé, reste le même que dans le phénomène d'électrophorèse. Ces deux phénomènes sont donc comparabl […] Lire la suite

PUCES À ADN ET LABORATOIRES SUR PUCE

  • Écrit par 
  • Michel BELLIS, 
  • Claude VAUCHIER
  •  • 2 262 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La microfluidique »  : […] Une des difficultés majeures de ces microsystèmes est la manipulation des fluides biologiques dans de tels environnements. Faire circuler le fluide dans les microcanaux, contrôler les débits et les vitesses de déplacement des liquides à cette échelle constituent une nouvelle discipline : la microfluidique. Un certain nombre de solutions, plus ou moins attractives, sont étudiées. La plus simple pou […] Lire la suite

THERMODYNAMIQUE - Processus irréversibles linéaires

  • Écrit par 
  • Jacques CHANU
  •  • 7 182 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Phénomènes électrocinétiques »  : […] Supposons maintenant que la membrane poreuse de l'exemple précédent sépare deux phases ioniques présentant une différence de pression Δ p , et une différence de potentiel ΔΦ à l'exclusion de toute autre. Le raisonnement à suivre est identique, mais on écrira cette fois-ci : où J est le courant électrique (flux) du mélange et i la densité de courant, avec toujours L 12  = L 21 . En l'absence de to […] Lire la suite