ELBOURZ ou ALBORZ

ASIE (Structure et milieu) - Géographie physique

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE, 
  • Jean DELVERT, 
  • Xavier de PLANHOL
  •  • 34 833 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Conséquences du climat sur le modelé »  : […] L'aridité du climat a entraîné le développement de grands systèmes d'ergs dans la péninsule arabique, Néfoud au nord du socle rocheux du Nedjd, Roub al-Khali dans le sud de la péninsule. Dans ce dernier domine une topographie de grandes chaînes dunaires, allongées nord-est - sud-ouest, dans la direction des vents dominants, dans le Centre et le Sud-Est, alignées sud-nord dans l'arrière-pays de l'O […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/asie-structure-et-milieu-geographie-physique/#i_31146

GILĀN ou GUILAN

  • Écrit par 
  • Jean CALMARD
  •  • 388 mots
  •  • 1 média

Province iranienne située au sud-ouest de la mer Caspienne, le Gilān contraste avec le reste du pays par ses pluies et sa végétation abondantes et par l'originalité de son peuplement qui se caractérise par une forte densité de population (2 404 000 hab. en 2006, sur 13 952 km 2 ), par un habitat dispersé et par des dialectes et des coutumes mieux conservés qu'ailleurs. Le Gilān (le Djīlān des géog […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gilan-guilan/#i_31146

IRAN - Géologie

  • Écrit par 
  • Jean BRAUD
  •  • 3 205 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'Elbourz »  : […] Bien que son contenu lithologique ne diffère pas fondamentalement de celui du domaine précédent, l'Elbourz constitue une chaîne aux structures est-ouest bien marquées avec un double déversement : au nord sur le flanc nord, au sud sur le flanc sud. Elle représente une sorte d'antiforme est-ouest à la bordure septentrionale du domaine médian. On y observe aussi la discordance du Lias sur les terrai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/iran-geologie/#i_31146

IRAN - Géographie

  • Écrit par 
  • Bernard HOURCADE
  •  • 5 159 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Le pays des piémonts »  : […] Le territoire et les paysages iraniens associent trois espaces complémentaires : en amont, des montagnes fraîches ( yeylāq ou sardsir ), enneigées en hiver, réservoirs d'eau en été, en aval de vastes plaines désertiques ( qeshlāq ou garmsir ) aux étés torrides, où se perdent les rivières et, au centre, des piémonts au climat contrasté où se concentrent les cultures, les villes et la population. D […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/iran-geographie/#i_31146

TÉHÉRAN

  • Écrit par 
  • Bernard HOURCADE
  •  • 3 102 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Téhéran capitale bicentenaire »  : […] Située sur un vaste glacis au sud de l'Alborz (ou Elbourz), la ville est séparée du désert tout proche par les riches plaines agricoles de Karaj, Rey et Varāmin. Les différences biogéographiques entre le nord de la ville (1 500-1 700 m d'altitude), frais, arboré, riche en ressources en eau, lieu de villégiature estival, et le sud (1 200-1 000 m) très chaud en été, proche du désert, où se trouvent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/teheran/#i_31146


Affichage 

Iran : schéma structural

carte

Schéma structural de l'Iran Ce schéma fait apparaître la localisation et la direction des principales chaînes de montagnes ainsi que les accidents majeurs Il met en évidence le fait que les chaînes iraniennes résultent de mouvements de rapprochement entre l'Arabie et l'Eurasie (représentée... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Iran : schéma structural
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte