ÉGYPTEL'Égypte républicaine

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Égypte : drapeau

Égypte : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Le roi Farouk

Le roi Farouk
Crédits : Hulton Getty

photographie

Réforme agraire en Égypte, 1952

Réforme agraire en Égypte, 1952
Crédits : Hulton Getty

photographie

Néguib et Nasser

Néguib et Nasser
Crédits : Hulton Getty

photographie

Tous les médias


Nom officielRépublique arabe d'Égypte (EG)
Chef de l'ÉtatAbdel Fattah al-Sissi (depuis le 8 juin 2014)
Chef du gouvernementMoustafa Madbouli (depuis le 7 juin 2018)
CapitaleLe Caire
Langue officiellearabe

L'Égypte après Abdel Nasser

L'héritage nassérien

Après les scènes de douleur collective qui marquent les funérailles de l'homme qui avait gouverné le pays pendant près de vingt ans, la vie continue. Le vice-président de la République, Officier libre, compagnon de longue date du raïs, du même âge, lui succède selon les dispositions prévues par la Constitution. Issu d'un père de souche paysanne et d'une mère soudanaise, Anouar el-Sadate a été l'homme lige du raïs, accomplissant un certain nombre de missions de confiance. C'est lui qui, le 23 juillet 1952, avait annoncé à la radio que les Officiers libres s'étaient emparés du pouvoir. Il a été, tour à tour, ministre d'État (1954), secrétaire général de l'Union nationale (1957), président de l'Assemblée nationale (1960 et 1964), président du comité préparatoire du Congrès national des forces populaires (1962), vice-président de la République (1964), membre du comité exécutif de l'Union socialiste arabe (1968), à nouveau vice-président de la République (1969). C'est encore lui qui annonce, en cette qualité, au peuple égyptien le 28 septembre 1970 la mort du chef de l'État. Il est réputé pour sa bonhomie, et son élection à la plus haute charge, le 15 octobre 1970, ne semble pas gêner les dignitaires de l'ordre nassérien qui ont tendance à le considérer et à le présenter aux observateurs étrangers au mieux comme un arbitre, surtout comme l'homme de la transition. En fait, trois grandes forces s'observent à l'heure de la succession. D'abord l'appareil d'État et son épine dorsale, l'armée, ainsi que les services de sécurité. Puis l'Union socialiste arabe, parti unique, et en son sein les militants plus ou moins clandestins qui en forment le système nerveux, mis en place au cours des années précédentes par Ali Sabri et son équipe. Il s'agit là d'hommes confirmés dans l'idée du rôle de premier plan que doivent jouer le parti et le secteur public socialiste, attachés également à l'alliance soviétique. Enfin, à l'arrière-plan, longtemps et à plusieurs reprises victimes de mesures de répr [...]

Mort de Nasser

Mort de Nasser

Photographie

Un train bondé de passagers venus assister, au Caire, aux funérailles de Nasser décédé le 28 septembre 1970 d'une crise cardiaque. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Funérailles de Nasser

Funérailles de Nasser

Photographie

La mort de Nasser, le 28 septembre 1970, donne lieu dans tout le pays à des grandes manifestations populaires de ferveur, en l'honneur du raïs, qui gouvernait le pays depuis seize ans. 

Crédits : Central Press/ Stringer/ Hulton Getty

Afficher

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 54 pages




Écrit par :

  • : docteur en science politique (Institut d'études politiques de Paris), chercheur associé au Centre d'études et de documentation économiques et juridiques, Le Caire
  • : professeur à l'Institut national des langues et civilisations orientales

Classification


Autres références

«  ÉGYPTE  » est également traité dans :

ÉGYPTE - Géographie

  • Écrit par 
  • Éric DENIS
  •  • 5 784 mots
  •  • 6 médias

Misr um al-dunya ou « l'Égypte mère du monde » se plaisent à dire les Égyptiens, soulignant l'antériorité universelle de leur civilisation, ou « l'Égypte don du Nil » selon l'expression d'Hérodote ; autant de formules qui figent les paysages des bords du Nil dans l'immuabilité. Pourtant, les mises […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/egypte-geographie/

ÉGYPTE - L'Égypte arabe

  • Écrit par 
  • Gaston WIET
  •  • 8 895 mots
  •  • 2 médias

Deux grands événements délimitent l'histoire de l'Égypte au Moyen Âge : la conquête arabe, qui donna lieu en Orient à un gigantesque brassage de peuples sur deux continents, et la découverte de la route du cap de Bonne-Espérance, fait sans précédent dans les annales commerciales du monde, qui allait provoquer la ruine momentanée de l'Égypte. Le grand port d'Al […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/egypte-l-egypte-arabe/

ÉGYPTE - L'Égypte coloniale

  • Écrit par 
  • Nada TOMICHE
  •  • 6 521 mots
  •  • 14 médias

Les « siècles obscurs » qui commençaient, pour l'Égypte, en 1517, avec la conquête ottomane, s'achèvent brusquement, à la fin du xviiie siècle, par l'invasion de Bonaparte. Sous la domination des pachas turcs puis sous celle des beys mamelouks, le pays s'était progressivement appauvri et affaibli. L'admirable syst […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/egypte-l-egypte-coloniale/

Voir aussi

Pour citer l’article

Sandrine GAMBLIN, Robert SANTUCCI, « ÉGYPTE - L'Égypte républicaine  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/egypte-l-egypte-republicaine/